Bitcoin btc
$ usd

Faillite de Three Arrows Capital : un lanceur d’alerte fait fuiter le nom des premières victimes

3 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Quelques jours après la faillite de Three Arrows Capital, un lanceur d'alerte dresse la liste des victimes collatérales de l'affaire.
  • Néanmoins, selon ses prédictions, l'effet boule de neige devrait continuer de s'étendre.
  • promo

Three Arrows Capital serait-elle à l’origine d’un nouvel effet domino ? Un membre du TerraForm Labs qui a été aux premières loges pour observer le phénomène lance l’alerte.

Une dizaine d’entreprises dans la tourmente de 3AC

Après le scandale de Celsius Network, la société de rendement Three Arrows Capital (3AC) a cédé à la pression du marché. Criblée de dettes, l’entreprise est menacée par des vagues de liquidation successives initiées par ses créanciers. 3AC aurait également investi dans l’USTerra, ce qui aurait largement contribué à sa chute.

Le phénomène découlerait d’une très mauvaise manœuvre de la part de l’entreprise qui a caché ses difficultés au public. FatMan, membre de TerraForm Labs, a assisté au phénomène depuis les premières loges. Maintenant reconnu pour ses différentes enquêtes au sein de la crypto sphère et pour les différentes informations qu’il fait fuiter concernant Do Kwon, l’internaute joue maintenant les lanceurs d’alerte. Pour lui, pas moins d’une petite dizaine d’entreprises seraient victimes de l’effet domino provoqué par Three Arrows Capital.

Après le premier défaut de paiement de Three Arrows Capital, les pertes ont été exacerbées. Genesis fait prétendument face à des pertes à neuf chiffres et va intenter un procès. BlockFi et BitMEX ont été un peu exposés, mais pas beaucoup. Les autres sociétés affectées de façon mineure sont Cumberland, Galaxy et Deribit. […] Certaines de ces entités, comme 8 Blocks Capital, ont accusé 3AC d’avoir volé leurs fonds sans permission – des montants aussi bas que 1 million de dollars. Dans l’un des prêts les plus ingénieux de tous les temps, Voyager a prêté environ 700 millions de dollars à 3AC – sous-collatéralisés. Ils ont utilisé les paiements d’intérêts pour fournir un rendement au détail par le biais de leur plate-forme et ont pris une part pour eux-mêmes. Après cette révélation, VOYG a chuté de plus de 50%. La plupart des actifs restants de 3AC sont sous la forme de participations illiquides comme Deribit et Starkware (leurs jetons L1 se sont fortement effondrés).

Extrait du tweet de FatMan listant les victimes de Three Arrows Capital
Source : compte Twitter de FatMan

D’autres victimes sont à prévoir dans les jours à venir

Les entreprises ne sont pas les seules à être impactées par la situation. De nombreux clients se plaignent d’avoir vu leurs fonds confisqués ou de ne pas pouvoir mettre fin à leur prêt. Pour l’instant, les sociétés citées restent assez discrètes et font simplement état de difficultés internes. La faillite ne semble pas au programme pour l’instant. Cependant, pour FatMan, le retour de bâton ne va pas se faire attendre.

Les prêts de renflouement aident à la trésorerie, mais ils ne permettent pas de récupérer l’argent. […] Ce genre de contagion peut se propager pendant des semaines et nous ne savons toujours pas qui a été touché et dans quelle mesure. […] Il n’y a aucune raison d’avoir de l’argent dans ces services en ce moment, car leur viabilité à long terme est incertaine et vous pariez sur la solvabilité. Donc – et je ne saurais trop insister sur ce point – sécurisez vos pièces jusqu’à ce que les rendements se stabilisent et que la situation soit claire.

Extrait du tweet de FatMan listant les victimes de Three Arrows Capital

En attendant, Three Arrows Capital refuse de donner une explication claire de la situation. Entre la publication du tweet de FatMan et la rédaction de cet article, une nouvelle société a annoncé rejoindre la liste des victimes. En effet, l’entreprise Kyber Network, qui avait placé une partie de sa trésorerie chez 3AC, vient d’annoncer de futures turbulences. L’effet domino semble donc continuer son chemin sans rien trouver pour l’arrêter.

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

userpic_18.jpg
Laure Elizabeth IACOUCCI
Après avoir parcouru le monde en tant qu'artiste, Laure Elizabeth a décidé de se poser et de se plonger dans le monde de la cryptomonnaie. Basée en France, diplômée de...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé