Alors que les perspectives macroéconomiques s’assombrissent, seuls les vrais HODLers survivent

Partager l’article
EN BREF
  • Les spéculateurs Bitcoin et les “touristes” ont été éjectés du marché.

  • Aux États-Unis, l’inflation devrait grimper ce mois-ci.

  • La hausse des taux d’intérêt pourrait exercer davantage de pression sur les actifs à haut risque.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Selon Glassnode, les HODLers chevronnés sont les seules “mains fortes” sur les marchés crypto et Bitcoin, car tous les “touristes” ont été chassés.

Baptisé “The Expulsion of Bitcoin Tourists” (expulsion des touristes Bitcoin), le dernier rapport hebdomadaire de Glassnode indique que les “investisseurs opportunistes” ont été éjectés du marché et que seuls les HODLers sont restés.

Depuis novembre dernier, le marché crypto a perdu 2 000 milliards de dollars, ce à cause de la liquidation des positions à effet de levier et des spéculateurs, et à la vente de panique (à l’instar des bear markets précédents).

En juin, Bitcoin a perdu près de 38 % de son prix, ce qui en fait l’un de ses pires mois de l’année. Selon Glassnode, l’actif a accusé sa pire perte trimestrielle depuis 2011.

L’actif s’est consolidé au cours des quinze derniers jours alors que les réserves des bourses crypto s’épuisent. “Les pièces semblent affluer vers les portefeuilles, mais elles ne sont pas dépensées”, a indiqué la plateforme d’analyse on-chain dans son rapport.

“Le réseau Bitcoin s’approche d’une situation où presque toutes les entités spéculatives et les touristes du marché sont complètement éliminés”.

En juin, Bitcoin a perdu 37,9 %, sa pire performance mensuelle depuis 2011. L’analyse de l’activité on-chain révèle qu’une élimination presque complète des investisseurs opportunistes a eu lieu, et que seuls les vrais HODLers sont restés.

Les perspectives macroéconomiques s’assombrissent 

La plupart des analystes estiment que ce bear market résulte de facteurs économiques plus importants, comme la hausse de l’inflation et la baisse du pouvoir d’achat. Ce mois-ci, on s’attend à ce que le gouvernement américain annonce de nouvelles décisions pour lutter contre l’inflation.

En effet, la Réserve fédérale cherche à réduire l’inflation à tout prix, quitte à faire flamber les taux d’intérêt. Cette politique a pour objectif d’augmenter le coût des emprunts et d’encourager les dépenses et l’épargne. Mais son impact sur les actifs à risque, comme les actions d’entreprises technologiques et crypto, est souvent négatif.

Le 13 juillet, le Bureau of Labor Statistics des États-Unis publiera son indice des prix à la consommation. En juin, le taux d’inflation a atteint 8,7 %, légèrement en hausse par rapport à mai. Cela pourrait peser davantage sur les dépenses de consommation et les investissements. En outre, les taux d’intérêt américains devraient à nouveau augmenter plus tard ce mois-ci, ce qui exercera davantage de pression sur le marché crypto.

Les HODLers s’accrochent

Le marché pourrait recevoir un autre coup dur le 28 juillet, lorsque le Bureau américain d’analyse économique (BEA) publiera ses estimations du PIB pour le deuxième trimestre. On parle de récession technique lorsque le PIB baisse pendant deux trimestres consécutifs. Au premier trimestre, celui-ci a chuté de 1,6 %, tandis que pour le deuxième trimestre, les analystes prédisent une baisse de -1 à -2 %.

Bien que Bitcoin ait vu le jour pendant la crise financière de 2008, ce sera peut-être la première fois qu’un bear market crypto coïncide avec une période de récession.

Ceux qui croient dur comme fer au potentiel de Bitcoin se préparent cependant à affronter la tempête, en attendant la capitulation finale de l’actif.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Martin écrit sur les thèmes de cybersécurité et d'infotechnologie depuis vingt ans. Fort de son expérience en tant que trader, il couvre activement le secteur des blockchains et de la crypto-monnaie depuis 2017.

SUIVRE CET AUTEUR