Voir plus

Pour la BCE, la loi MiCa pourrait finalement être chaotique

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Alors que la loi MiCa est en cours de finalisation, la BCE tire la sonnette d'alarme.
  • Les pays membres de l'Union Européenne pourraient avoir à se réunir pour régler un problème encore plus grand que les régulations.
  • Pendant ce temps, les hésitations de l'Union Européenne exacerbent la compétition entre les banques et l'industrie.
  • promo

La Banque Centrale, pourtant grande adepte des régulations, a encore son mot à dire sur la loi MiCa actuellement en cours de finalisation.

Une loi cen perspective chaotique pour la BCE ?

La loi MiCa ne fait plus trembler toute la crypto sphère. Les acteurs de l’industrie se sont mis au fait des régulations et se sont enregistrés, pour certains, auprès des autorités. Alors que la panique était encore de mise il y a quelques mois, celle-ci semble avoir changé de camp. La Banque Centrale Européenne, qui défendait ardemment les régulations, s’effraie désormais du chaos que celles-ci pourraient provoquer.

En effet, la loi MiCa englobe tous les pays membres de l’Union Européenne et les oblige à se soumettre aux mêmes règles mais elle n’harmonise pas l’ensemble. En d’autres termes, chaque pays pourrait être en possession d’une loi nationale contraire aux régulations européennes. De quoi contourner facilement le texte en construction et ouvrir la porte à certaines dérives. Selon le journal Financial Times, les régulations nationales pourraient empêcher les autorités d’effectuer un suivi efficace de toute la crypto sphère.

Ce problème grandissant pourrait empêcher la loi MiCa d’entrer en vigueur. Pour la Banque Centrale Européenne, l’harmonisation complète de toutes les lois concernant les cryptomonnaies est essentielle au bon déroulement des régulations. Un avertissement vient donc d’être lancé auprès des pays membres qui vont devoir se concerter à nouveau pour régler ce détail. MiCa, prévue pour 2023, pourrait donc avoir davantage de retard.

Pendant ce temps, la vision de la crypto oscille entre peur et confiance

La crypto sphère continue de faire paniquer les gouvernements et diverses autorités. Les lois nationales évoquées par la BCE ne sont que le reflet de textes adoptés plus ou moins à la va-vite et très peu conciliables avec ceux des autres pays. On aurait pu croire que la loi MiCa aurait harmonisé les choses mais le chantier reste grand. Certains membres de l’Union Européenne vont devoir faire des concessions voire même abandonner leurs propres lois.

Alors que le monde des cryptomonnaies a les yeux rivés sur les régulateurs, d’autres autorités continuent de se dresser contre l’industrie. Ainsi, le dernier rapport de la Banque of International Settlements (BIS) dresse un portrait peu flatteur des monnaies numériques. Pendant ce temps, les banques les plus riches du monde continuent de miser sur les monnaies numériques.

Quant à la population, elle semble ne plus savoir qui croire. L’approbation des gouvernements pourrait être l’élément déclencheur qui démocratiserait la crypto. Malheureusement, cet événement est encore loin d’arriver, tant la loi MiCa fait l’objet de toutes les attentions. Les détracteurs de l’industrie n’hésitent également pas à montrer leur haine des monnaies numériques. Un événement organisé par des crypto sceptiques va avoir lieu en septembre prochain. L’objectif ? Tenter de convaincre les gouvernements de laisser tomber Bitcoin et ses autres acolytes. La crypto n’est donc pas près de faire l’unanimité auprès des autorités et encore moins de ceux qu’elle pourrait servir.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Après avoir parcouru le monde en tant qu'artiste, Laure Elizabeth a décidé de se poser et de se plonger dans le monde de la cryptomonnaie. Basée en France, diplômée de l'Université de Strasbourg et de l'Université Paris 8, elle a mis les pieds dans la crypto en 2017 et, depuis, n'a jamais cessé de faire partie de l'aventure. Avec plusieurs années d'expérience dans le journalisme et la traduction dans différentes langues à son actif, elle se consacre désormais à informer le public des...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé