Voir plus

L’agrément PSAN ne sera pas obligatoire : une fausse victoire pour la crypto ?

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Bonne nouvelle pour la crypto française : l'agrément PSAN ne sera pas rendu obligatoire cette année.
  • Néanmoins, les décisions annexes de l'Assemblée Nationale pourraient faire de cet événement une fausse joie.
  • promo

Après plusieurs heures d’angoisse, l’Assemblée Nationale a tranché sur le PSAN… mais attend l’industrie au tournant.

Le PSAN restera abordable pour les entreprises crypto

Malgré la grisaille qui pèse sur la France, le secteur crypto local s’est réveillé avec un petit rayon de soleil. Après le stress du au vote de l’Assemblée Nationale concernant le durcissement de l’obtention du PSAN hier, l’industrie peut à nouveau souffler.

En effet, l’ADAN a annoncé ce matin que les députés avaient fait marche arrière sur leur amendement. Adieu l’agrément supplémentaire obligatoire, les entreprises crypto françaises vont pouvoir continuer à exercer leur activité grâce à un seul enregistrement.

Source : compte Twitter de l’ADAN

Néanmoins, quelques modifications sont à prendre en compte : l’enregistrement auprès de l’AMF a été durci. Si les acteurs en bénéficiant déjà n’ont rien à faire à part obtenir leur agrément PSAN d’ici à 2026, les sociétés qui souhaitent y prétendre vont devoir renforcer leur dossier.

Source : compte Twitter de l’ADAN

Une fausse victoire pour la crypto ?

Néanmoins, la liesse pourrait être temporaire. En effet, comme le précise Hasheur, la décision de l’Assemblée Nationale pourrait être revue dans les 12 prochain mois. Les députés ont donc le loisir de changer d’avis et de poser de nouvelles conditions qui pourraient elles aussi être meurtrières.

Cette hypothèse semble néanmoins la moins probable au vu de la demande de certains députés pour ne pas pénaliser l’industrie.

Source : compte Twitter de Hasheur

L’agrément PSAN est écarté pour l’instant mais tous les acteurs enregistrés vont devoir sur le procurer dans un futur proche. L’effort n’est donc que repoussé pour la plupart des entreprises crypto françaises.

D’un point de vue plus pessimiste, le durcissement de l’enregistrement PSAN peut à lui seul empêcher certaines sociétés d’obtenir le précieux sésame. Il se pourrait donc qu’un premier tri soit effectué parmi les prétendants qui n’auront pas les moyens de prouver patte blanche.

PSAN france

Enfin, n’oublions pas que l’activité de la crypto française reste conditionnée à la prochaine loi MiCa qui pourrait elle aussi se durcir dans les années à venir.

La morale de l’histoire : la bataille de l’industrie locale ne fait que commencer.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé