Voir plus

La BCE cherche à concevoir un euro numérique « plus économe » que Bitcoin en énergie

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La Banque centrale européenne (BCE) lancer la préparation d’un euro numérique.
  • La banque centrale a révélé 4 piliers qui serviront de base de travail.
  • promo

L’architecture sous-jacente de l’euro numérique sera conçue pour avoir une empreinte environnementale négligeable par rapport au Bitcoin et aux autres cryptomonnaies.

Préparation de l’euro numérique

Plus tôt cette semaine, la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé la décision de lancer un projet pour préparer l’émission éventuelle d’un euro numérique. Le tweet officiel de la BCE note : « Nous allons examiner comment un euro numérique pourrait être conçu et distribué à tous dans la zone euro. »

Le projet devrait durer deux ans et l’idée est de concevoir une version numérique de l’euro, utilisée dans les 19 membres de la zone euro. Toutefois, la mise en œuvre effective de la monnaie soutenue par la banque centrale pourrait prendre deux ans de plus, en plus de la phase de conception et d’investigation.

Christine Lagarde, présidente de la BCE, a déclaré dans un communiqué :

« Cela fait neuf mois que nous avons publié notre rapport sur un euro numérique. Au cours de cette période, nous avons approfondi notre analyse, demandé l’avis des citoyens et des professionnels et mené quelques expériences, avec des résultats encourageants. Tout cela nous a amenés à décider de passer à la vitesse supérieure et de lancer le projet d’euro numérique. »

4 piliers de travail pour l’e-euro

Dans l’annonce, la banque centrale a révélé 4 piliers qui serviront de base au travail à accomplir. Le premier est l’engagement, tant au niveau parlementaire qu’auprès des citoyens, des commerçants et du secteur des paiements.

Deuxièmement, la BCE devra concevoir des prototypes. Elle a déjà étudié la possibilité d’utiliser soit le système actuel de règlement instantané des paiements (TIPS), soit la blockchain, et a constaté que tous deux étaient capables de traiter plus de 40 000 transactions.

Enfin, elle étudiera l’impact d’un euro numérique. Il s’agit notamment des questions de confidentialité, de l’impact sur les intermédiaires et de l’effet sur les dépôts des banques commerciales, ainsi que des ramifications potentielles pour l’économie au sens large. La banque centrale a déjà émis l’idée de limiter les dépôts en euros numériques à 3 000 euros par personne afin de réduire la fuite des dépôts des banques commerciales.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

e1a161a5914b4d8af602213fb707c573.jpg
Florent David
Journaliste engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017, Florent s’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et aux tokens non fongibles (NFT).
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé