BCE : Le lancement de l’euro numérique en CBDC pourrait prendre quatre ans

Partager l’article
EN BREF
  • La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a mentionné que la banque pourrait lancer sa propre monnaie numérique.

  • Cela ne signifierait pas nécessairement que l'UE abandonnerait l'argent liquide et l'euro.

  • Une décision pourrait être prise sur la production ou non d'une monnaie numérique au cours de cette année.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a ouvertement mentionné que la banque envisagerait de lancer une monnaie numérique de banque centrale (CBDC).

La BCE publiera l’analyse qu’elle a menée après avoir reçu plus de 8 000 réponses dans le cadre d’une consultation publique sur le sujet. La décision de lancer ou non une CBDC pourrait être prise dans les mois à venir. 

Cela ne signifie pas que l’euro, tel qu’il fonctionne aujourd’hui, cessera d’exister. Au contraire, Mme Lagarde a clairement indiqué que l’argent liquide continuerait d’être disponible.

Elle a ajouté : “Nous devons nous assurer que nous n’allons pas briser un système, mais l’améliorer”.

Chronologie de la CBDC  

Mme Lagarde a mentionné que la décision de produire ou non une CBDC pourrait être prise cette année. Le calendrier de la production effective serait toutefois bien différent. Si la décision de lancer la monnaie est approuvée, il faudra probablement attendre au moins quatre ans avant le lancement.

Lagarde a déclaré :

“L’ensemble du processus – soyons réalistes – prendra à mon avis encore quatre ans, peut-être un peu plus”.

La BCE enverra l’analyse au Parlement européen. De là, elle sera renvoyée au conseil des gouverneurs de la BCE. L’ensemble de ce processus en lui-même pourrait prendre jusqu’à environ un an. C’est pourquoi Mme Lagarde estime que le calendrier de la CBDC est d’environ quatre ans, sans entrer dans les détails.   

Surveiller de près le Sand Dollar

Mme Lagarde a également indiqué qu’elle suivrait de près le déploiement de la monnaie Sand Dollar des Bahamas.

Le Sand dollar est une monnaie numérique, mais pas une monnaie décentralisée. La Banque centrale des Bahamas contrôle toujours le nombre de pièces numériques qui seront émises.

Le fait que Lagarde surveille de près cette CBDC ne signifie pas nécessairement que l’on peut s’attendre à ce type de monnaie numérique de la part de la BCE. 

Les Sand dollars sont destinés à être conservés dans des portefeuilles électroniques approuvés par la banque centrale, et qui devraient avoir le potentiel d’être utilisés hors ligne. C’est un aspect que la BCE pourrait garder à l’esprit. En particulier si l’objectif est de lancer une CBDC.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now