Janet Yellen est accusée de corruption bancaire

Partager l’article
EN BREF
  • La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen a été accusée de corruption pour avoir reçu 7,2 millions de dollars.

  • Yellen s'apprête même dès maintenant à interdire un concurrent de son payeur Citi.

  • Le risque est maintenant que le projet de loi soit adopté sans aucun amendement, ce qui tiendrait non seulement les codeurs mais aussi les mineurs responsables.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, a été accusée de corruption pour avoir reçu 7,2 millions de dollars en « honoraires de parole » de la seule banque Citi et du fonds spéculatif Citadel.

Un scandale dévoilé au public

Une divulgation officielle limitée de Yellen révèle qu’elle a reçu des millions de dollar de plusieurs banques telles que Barclays, BNP, UBS, etc. Ces versements sont en outre complètement aberrant au regard du salaire que devrait recevoir la secrétaire. Son salaire gouvernemental n’est que de 221 400 $ par an, alors que Citi par exemple lui a versé plus de 7 millions de dollars.

De plus, bien que cette somme puisse ressembler à un petit montant pour un pot-de-vin ouvert, la richesse de Yellen est estimée à 20 millions de dollars, elle a donc reçu en un an près de la moitié de sa valeur nette par une seule banque.

Le problème majeur qu’impliquerai la réception pas Yellen de ces payements est selon Ron Hammond, directeur des relations gouvernementales à la Blockchain Association, que la secrétaire au Trésor qu’elle ne servirai plus le gouvernement des États-Unis mais ses vrais employeurs, les banques

“La pression du public fonctionne alors que de plus en plus de sénateurs nous expriment en privé leurs inquiétudes au sujet du texte du projet de loi. Le Trésor met tout en œuvre pour tuer l’amendement Wyden, la politique générale du projet de loi pourrait forcer le sénateur Schumer à dire aucun amendement du tout.”

Ron Hammond, directeur des relations gouvernementales à la Blockchain Association

Yellen s’apprête même dès maintenant à interdire efficacement un concurrent de son payeur Citi, de l’espace DeFi, avec une section infiltrée à la dernière minute dans le projet de loi sur l’infrastructure qui tient les codeurs de contrats intelligents responsables en tant que courtiers.

Un amendement à ce projet de loi visant à exclure les codeurs allait presque être adopté avec le consentement général, mais Yellen est ensuite intervenue pour faire pression en faveur d’un amendement concurrent qui n’exclut pas les codeurs, et appelé l’amendement Warren-Portman.

Les risques du projet de loi à la suite de la débâcle de Yellen

Le risque est maintenant que le projet de loi soit adopté sans aucun amendement, ce qui tiendrait non seulement les codeurs mais aussi les mineurs responsables en théorie, bien que dans le contexte les législateurs aient déclaré que la définition d’un courtier n’est pas destinée à couvrir les mineurs.

Ce serait une très grande victoire pour les maîtres de la paye de Yellen, mais une énorme perte pour les Américains qui pourraient bien voir de première main à quel point la corruption ouverte conduit à la vente des États-Unis et le tout pour seulement 7 millions de dollars.

L’argent bon marché parle clairement en politique, de sorte que les cryptoniens devront désormais payer des « frais de parole » également et « faire don » de petites sommes de 100 000 $ ou 1 million de dollars aux « élus » sans savoir si ce serait juste à temps pour sauver le liberté de publier du code open source sur les réseaux blockchain sans aucune exigence de licence.

Ainsi, les citoyens américains n’auront pas d’autre choix que de s’impliquer politiquement et de les combattre dans les urnes avec tous les moyens légalement disponibles, car l’espace crypto n’a probablement pas à subir le coût de la guerre politique commerciale. Il a aussi les armes pour vaincre tous les ennemis de la liberté, corrompus ou non.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Noé est de formation rédacteur publicitaire. Après des années d'expériences dans des groupes tels que Publicis ou DDB, son intérêt pour la crypto-monnaie l'a conduit à intégrer l'équipe BeInCrypto où il rédige maintenant des articles sur des sujets qui le passionnent allant des NFT à la blockchain dans sa globalité.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant