La plupart des mineurs ETHW seraient sur le point de capituler

EN BREF
  • Le mineur de longue date Chandler Guo affirme que seuls les mineurs d'ETHW disposant d'une électricité bon marché subsisteront.
  • Les mineurs se trouvent sous pression alors que le cours d'ETHW peine à tenir le cap.
  • De nombreux mineurs ont également exercé une pression sur les récompenses en ETC, la blockchain originale à partir de laquelle Ethereum a été forké.
  • promo

    Profitez de 70 CFD sur les cryptomonnaies, sans frais de commission et avec des spreads ultra bas Profitez

Chandler Guo, un mineur crypto à l’origine du fork PoW du réseau ETH, affirme que la plupart des mineurs d’EthereumPOW seront bientôt confrontés à une situation de faillite.

La fusion Ethereum tant annoncée étant désormais chose faite, les mineurs Ethereum proof-of-work sont confrontés à un avenir incertain. Autrefois bâtisseurs sur le réseau le plus fréquenté de la crypto-monnaie, les mineurs ETH se retrouvent aujourd’hui contraints de travailler sur le fork Ethereum PoW (ETHW). Le mineur principal de ce fork, Chandler Guo, pense que la plupart d’entre eux ne tiendront pas le coup.

Dans une interview, M. Guo a déclaré que seuls les mineurs disposant d’une électricité gratuite ou très bon marché ont des chances de subsister.

“Certaines personnes [mineurs] bénéficient d’une électricité gratuite et peuvent [continuer] à travailler grâce à cela”, a déclaré M.Guo. “Pour les 90% restants, c’est la faillite”.

Selon Tom’s Hardware, à moins que les mineurs qui affluent vers les cryptos de proof-of-work utilisent les Nvidia GeForce RTX 3090 et les Radeon RX 6800 et 6800 XT, avec un coût d’électricité de 0,10 $ par kilowattheure, ils ne seront pas rentables. Cette configuration rapportera environ 0,06 $ par jour après les coûts d’électricité.

Les nouvelles d’un groupe rebelle de développeurs de proof-of-work ont fait surface au début du mois d’août 2022, lorsque Guo a parlé sur Twitter d’un fork PoW d’Ethereum en préparation. Un fork proof-of-work aiderait ceux qui ont sécurisé le précédent réseau Ethereum à continuer à travailler après que
le système ait terminé sa transition vers un modèle de validation proof-of-stake, au lieu de laisser se perdre jusqu’à 5 milliards de dollars d’équipement de minage crypto.

ETHW peine à tenir le cap

Le nouveau réseau connaît encore des problèmes de lancement, certains utilisateurs rencontrant des difficultés pour connecter le portefeuille crypto au réseau. “Certaines personnes peuvent se connecter, d’autres non. Cela dépend de la vitesse du réseau”, a expliqué M. Guo.

Cependant, même si The Merge est terminée et que le nouveau fork est actif, Guo lui attribue une note de 5 sur 10, et espère que le pedigree du fork s’améliorera à mesure que de nouveaux mineurs rejoindront la communauté. Plusieurs pools miniers ont déclaré qu’ils allaient également rejoindre la nouvelle blockchain ETHW, notamment F2pool, Poolin, btc.com, Antpool et e4pool.

Selon CoinMarketCap, le cours du nouveau token proof-of-work est en baisse de près de 94 % par rapport à son sommet historique de 141,36 $, se négociant à 8,79 $ au moment de la rédaction de cet article.

Le taux de hachage fait pression sur Ethereum Classic

Immédiatement après The Merge, les mineurs crypto ont afflué vers les cryptomonnaies qui utilisaient encore la méthode de proof-of-work, provoquant un pic du hashrate (taux de hachage) et de la difficulté associée sur les réseaux concernés.

Ainsi, la difficulté de créer avec succès de nouveaux blocs de transactions et de les diffuser sur le réseau augmente à mesure que s’accroît la puissance de calcul en ligne, ce qu’on appelle “hashrate”. Cette difficulté accrue signifie également que la probabilité de créer de nouveaux actifs numériques sur ces réseaux est plus faible, ce qui réduit les revenus que les mineurs peuvent gagner. Les récompenses pour Ethereum Classic, une blockchain de minage ayant perduré après que la communauté Ethereum se soit séparée en 2016, ont diminué lorsque les mineurs y ont afflué après la fusion.

“Comme je le soupçonnais, trop de mineurs d’ETH sont passés à ETC”, a déclaré sur Twitter Ethan Vera de Luxor Technologies, une organisation de services miniers basée à Seattle et critique virulente de The Merge.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.