Combien de temps faut-il pour miner un bitcoin en 2021 ?

Partager l’article
EN BREF
  • À quoi ressemble le minage de bitcoins aujourd'hui?

  • Que se passera-t-il lorsque l'offre de 21 millions sera épuisée ?

  • Combien de temps faudra-t-il à une personne pour extraire un bitcoin ?

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Après avoir terminé 2020 sur une note très positive, Bitcoin (BTC) a continué de prospérer parmi les institutions, les réseaux sociaux et le monde de la finance.

L’utilisation de l’actif BTC comme réserve de valeur s’est considérablement développée. L’attrait de Bitcoin a généré une réception beaucoup plus positive des réseaux blockchain et des cryptomonnaies en général.

Le réseau BTC et le minage de Bitcoin

Au lendemain de la crise financière de Wall Street en 2008, un auteur et développeur anonyme, Satoshi Nakamoto, a publié un livre blanc proposant un modèle monétaire décentralisé indépendant pour les gouvernements et les banques centrales. Pour cette monnaie numérique, les transactions seront effectuées sur une base peer-to-peer (P2P) et confirmées par des équations cryptographiques dans un processus de “minage” virtuel.

Miner des bitcoins est un processus multiplex consistant à ajouter de nouveaux «blocs» de transactions à un réseau blockchain en résolvant des équations mathématiques complexes. Pour créer une technologie P2P décentralisée où les transactions seraient gravées à jamais, Satoshi a développé une solution où les mineurs sur le réseau peuvent confirmer une nouvelle transaction à travers une série de défis mathématiques traités par cryptographie. Dans l’ensemble, chaque nœud du réseau doit parvenir à un consensus pour qu’une transaction soit valide.

Source: quotefancy.com

Les mécanismes d’extraction et de consensus

Aujourd’hui, il existe deux principaux types de mécanismes de consensus couramment utilisés sur les réseaux blockchain : les mécanismes de preuve de travail (PoW) et de preuve d’enjeu (PoS). Les développeurs du BTC ont fondé le réseau sur l’algorithme de consensus PoW.

Dans le mécanisme de PoW, les mineurs sont essentiellement récompensés en bitcoin après avoir ajouté un nouveau bloc (1 Mo de transactions vérifiées) à la blockchain. Pour arriver à un bloc de transactions dans le modèle PoW, un mineur doit résoudre correctement un «hashage» (fonction mathématique) inférieur ou égal au hashage cible.

En revanche, le mécanisme de consensus PoS utilise des valideurs plutôt que des mineurs. Les validateurs du consensus PoS sont récompensés en fonction de leur participation au réseau. Les validateurs de PoS verrouillent leurs cryptomonnaies dans le système et misent sur le prochain bloc à ajouter. Lorsqu’ils réussissent, ils reçoivent une récompense globale. Dans l’ensemble, un validateur de transaction ne peut que miner ou valider la proportion du réseau qu’il a couvert.

Le consensus PoW a été soigneusement conçu pour sécuriser le réseau Bitcoin et éviter les «transactions doubles», mais il n’est pas sans failles.

Pour valider les transactions et ajouter un nouveau bloc dans le PoW, les mineurs consomment beaucoup de puissance par les calculs associés et une grande quantité d’électricité. Un rapport publié par l’Association internationale de l’énergie en 2019 a révélé que l’extraction de bitcoins consommait autant d’énergie que les pays de taille moyenne tels que la Suisse et l’Irlande.

Pour résoudre le problème de consommation d’énergie, le consensus PoS limite les utilisateurs à valider uniquement leur participation dans le réseau. En décembre 2020, Ethereum (ETH) a annoncé la première phase du lancement d’Ethereum 2.0, un modèle de consensus PoS qui permettrait potentiellement d’économiser davantage en frais de transaction et en consommation d’énergie que le modèle PoW existant.

Une offre de 21 millions de BTC et le halving de l’actif Bitcoin

Pour faire fonctionner n’importe quel modèle décentralisé, chaque détail du code source jusqu’à son exécution doit être précis. L’offre finie de bitcoins et la réduction de l’actif de moitié sont des conventions uniques conçues pour soutenir le modèle décentralisé.

Dans la conception du réseau Bitcoin, l’offre de bitcoins a été limitée. À terme, il n’y aura que 21 millions de bitcoins en circulation, car de nouveaux blocs de Bitcoin sont ajoutés à la blockchain. Dans l’ensemble, environ 18,6 millions de bitcoins ont été minés au moment de la rédaction de cet article.

Tous les quatre ans ou tous les 210 000 blocs ajoutés au registre Bitcoin, la récompense pour l’ajout d’un nouveau bloc à la blockchain est réduite de moitié. C’est ce qu’on appelle communément le “halving de Bitcoin”. En résumé, lorsque le minage de bitcoins a commencé en 2009, la récompense pour l’extraction d’un nouveau bloc était de 50 bitcoins; aujourd’hui, après trois événements de halving de Bitcoin, la récompense est de 6,25 BTC.

Par conséquent, chaque événement de réduction de moitié de Bitcoin crée une rareté artificielle du BTC et est associé à des courses haussières historiques de l’actif.

Combien de temps faut-il pour miner un bitcoin ?

Combien de temps faut-il pour miner un bitcoin ? Comme mentionné précédemment, le réseau Bitcoin a été fondé sur le mécanisme de consensus PoW. Dans ce modèle, les mineurs sont récompensés en bitcoins pour chaque nouveau bloc de transactions ajouté au réseau.

Quel que soit le nombre de mineurs, un nouveau bloc doit être ajouté par le réseau toutes les dix minutes. Cependant, il y a des centaines de milliers de mineurs sur le réseau BTC, chacun d’entre eux se faisant concurrence pour deviner le hashage (hexadécimal à 64 chiffres) requis pour ajouter un nouveau bloc.

L’exploitation d’un bloc avec succès prendrait de nombreuses années à un mineur et pourrait finalement être irréalisable en raison de la concurrence. Pour surmonter cet obstacle, de nombreux mineurs s’associent pour partager la puissance de calcul et les récompenses qui en résultent. Au cours des dernières années, le minage, notamment avec le cloud mining, a continué d’évoluer en économisant du temps, de l’énergie et de la puissance de calcul tout en maintenant les mêmes principes.

Les ASIC et l’évolution du minage

Essentiellement, lorsque le minage des bitcoins a commencé, les mineurs utilisaient leurs ordinateurs personnels avec des unités de traitement graphique (GPU) décentes, une consommation d’électricité très réduite et des compétences techniques minimales.

Cependant, alors que le réseau Bitcoin continuait de croître, les développeurs ont rendu public le code pour le minage de BTC en octobre 2010. L’extraction de Bitcoin est devenue de plus en plus compétitive, nécessitant plus de puissance de calcul et d’efficacité.

Au fil des annés, le réseau minier a augmenté en nombre, en taille et, surtout, en puissance de calcul. En 2013, Canaan Creative, un fabricant basé en Chine, a conçu des circuits d’intégration spécifiques aux applications (ASIC), les premiers circuits spécifiques au minage de bitcoins.

Les puces minières ASIC étaient incroyablement avancées : elles étaient plus rapides, plus efficaces et plus avancées que les GPU. Aujourd’hui, les mineurs de bitcoins continuent de se disputer des récompenses, tandis que différents fabricants de matériel visent l’efficacité, et en particulier la consommation d’énergie et d’électricité.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le cloud mining, suivez ce lien.

Que se passera-t-il lorsque les 21 millions de bitcoins seront minés?

L’offre finie de Bitcoin finira par s’épuiser à son rythme actuel. Bien sûr, cela a créé un débat intéressant dans le réseau Bitcoin et pose des questions sur la rentabilité minière du BTC à l’avenir.

Cependant, il est essentiel de noter que même lorsque l’offre de 21 millions de dollars aura été extraite avec succès, les mineurs continueront de gagner des frais de transaction Bitcoin mais sans les récompenses de blocs.

Alors que le réseau Bitcoin continue de croître et de gagner en popularité, l’exploitation minière et les débats sur l’offre sont à surveiller dans les années à venir.

Sur ce même sujet, n’hésitez pas à consulter notre article sur la consommation électrique du minage de Bitcoin.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now