Voir plus

Comment la blockchain réinvente l’étiquetage des vins à l’ère des normes européennes

Les nouvelles réglementations européennes d’étiquetage des vins

Depuis le 8 décembre 2023, une réglementation européenne est entrée en vigueur, transformant les normes d’étiquetage dans l’industrie vinicole.

Cette législation, répondant à une exigence croissante de transparence de la part des consommateurs, a introduit de nouvelles normes pour fournir des informations complètes. Contrairement aux autres produits alimentaires, pour lesquels des réglementations similaires ont été mises en œuvre plus tôt, le secteur du vin a bénéficié d’un délai supplémentaire pour se préparer à ces changements. Cette spécificité souligne l’unicité du vin en tant que produit, nécessitant une approche sur mesure pour l’étiquetage et la communication des informations.

L’importance accrue de l’information nutritionnelle pour les consommateurs

54% des consommateurs de vin souhaitent plus d’informations sur les étiquettes, y compris les calories et les informations nutritionnelles. (source : Wine Intelligence 2021). La nouvelle réglementation impose donc désormais des normes d’étiquetage détaillées, notamment les informations nutritionnelles telles que la teneur en énergie, glucides, sucres, graisses, acides gras saturés, sel et protéines, comme sur tous les autres produits alimentaires. Ces informations doivent être facilement accessibles, sans nécessiter l’utilisation d’une application.

Cette tendance reflète une plus grande sensibilisation aux aspects nutritionnels des aliments et boissons.

La Blockchain comme solution pour transformer une contrainte en opportunité

L’étiquette électronique blockchainée représente une solution élégante et pertinente pour respecter ces nouvelles réglementations, permettant un accès immédiat à des informations détaillées sur le vin, et donc dépasser la contrainte réglementaire pour en faire un véritable axe stratégique de développement. En liant cette étiquette électronique à la Blockchain, grâce par exemple à des puces NFC enregistrées dans la blockchain et insérées sous les étiquettes des vins de manière discrète, le domaine peut se mettre en conformité avec la nouvelle réglementation européenne tout en bénéficiant des avantages de la blockchain : sécurité, fiabilité, traçabilité, transparence, engagement client.

La nouvelle réglementation offre donc aux vignerons, grâce à la blockchain, une opportunité unique de renforcer leur crédibilité en valorisant la transparence et en attirant des segments de marché conscients de leur alimentation. Voici quelques exemples concrets :

Pour aller plus loin : Les bases de la blockchain expliquées

1. Mise en avant de la transparence : La fourniture d’informations nutritionnelles détaillées sur les étiquettes est un moyen efficace pour les producteurs de vin de consolider la confiance et la fidélité de leur clientèle. Cela est particulièrement pertinent pour les consommateurs attentifs à leur santé, qui apprécient la clarté et l’honnêteté des informations sur les produits qu’ils choisissent.

2. Exploration de nouveaux marchés : Les étiquettes enrichies d’informations offrent l’opportunité d’atteindre de nouveaux segments de consommateurs. Ceux qui portent une attention particulière à leur alimentation, comme ceux recherchant des vins faibles en calories ou en sucre, représentent un public jusqu’alors peu exploité dans le domaine vinicole.

3. Story-telling : Les étiquettes deviennent un outil stratégique de marketing, permettant aux producteurs de raconter l’histoire unique de leur vin. En mettant en avant des pratiques de production durables, des ingrédients de qualité supérieure, ou des caractéristiques distinctives, ils peuvent se démarquer sur le marché. Cette approche ne se limite pas à valoriser la qualité des produits, mais souligne également l’engagement du producteur envers la transparence et l’éducation des consommateurs. Elle contribue à renforcer la confiance des clients, à fidéliser la clientèle, et à valoriser l’authenticité et le patrimoine culturel inhérent à chaque bouteille de vin.

Une solution concrète : le passeport digital

Wine In Block, startup française proposant des solutions innovantes au monde viticole basées sur la blockchain, a développé un Passeport Digital qui combine sécurité, innovation et engagement client, offrant une solution pratique pour se conformer aux réglementations européennes tout en renforçant la relation avec les consommateurs. Le Passeport Digital Wine In Block© représente une application concrète de cette technologie dans l’industrie vinicole, ouvrant la voie à une ère de traçabilité et de confiance accrues entre producteurs et consommateurs. La technologie blockchain offre une solution efficace pour répondre aux exigences de la nouvelle réglementation européenne sur l’étiquetage des vins, tout en répondant aux attentes croissantes des consommateurs en matière de transparence et d’informations détaillées.

Sylvie Busca – CEO de Wine in Block

FFPB – Federation Française des Professionnels de la Blockchain

Les meilleures plateformes de cryptos | Mai 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

FFPB-LOGO-final.png
French Federation of Blockchain Professionals
Seule et unique fédération professionnelle du secteur, la FFPB contribue largement à l'adoption de la technologie Blockchain par les entreprises et les administrations publiques. La FFPB est le premier réseau d'affaires en France pour les professionnels de la Blockchain.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé