Ethereum (ETH) et son hard fork London : tout ce qu’il vous faut savoir

Partager l’article
EN BREF
  • Le hard fork de London continue de progresser au sein des testnets lancés par Berlin.

  • Les développements qui ont précédé le hard fork s'avèrent mitigés.

  • La vue des mineurs diffère de celle des développeurs quant à ces mises à jour.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le prochain hard fork d’Ethereum, nommé London, est attendu pour le début de ce mois d’août. Voici tout ce qu’il vous faut savoir pour comprendre ce qu’apporte cette mise à jour au réseau et pourquoi certains membres de la communauté sont sceptiques face à cet événement.

Sponsorisé



Sponsorisé

Le hard fork London sera lancé le 4 août. Comme pour les précédentes mises à jour, cela fait déjà beaucoup de bruit au sein de la communauté. Il s’agit de la prochaine étape pour le réseau, qui se prépare à passer de la preuve de travail (PoW) à un système de preuve d’enjeu (PoS) avec Ethereum 2.0. L’ensemble du réseau sera rendu accessible au public dans le courant de l’année 2022.

Cela dit, les mises à jour ne se sont pas toutes déroulées comme prévu. Le réseau a en effet connu quelques revers et défaillances lors de la diffusion des testnets, ce qui a accru le scepticisme à l’égard des nouveaux ajouts.

Sponsorisé



Sponsorisé

Malgré les retards, cette rénovation complète du système permettra de gérer un plus grand nombre de transactions par seconde et de réduire les frais de gaz.

La route de London

Comme lors des précédentes mises à jour, le hard fork de London comprend une série de propositions d’amélioration d’Ethereum, également appelées EIP.

Cette nouvelle mise à jour comprend cinq EIP, lesquelles sont axées sur les frais de toutes sortes (frais de gaz et remboursements), la vitesse de transaction et la quantité de transactions au travers de l’évolutivité du réseau.

Entre London et son prédécesseur Berlin, le réseau a publié des testnets pour que les développeurs puissent poursuivre leur transition vers la preuve d’enjeu. Bien que tous ces hard forks soient temporaires jusqu’à ce que le réseau ETH2 soit ouvert au public, ils s’avèrent néanmoins cruciaux pour préparer les mineurs, les développeurs et les autres membres de la communauté aux changements permanents à venir.

Les EIP de London contribueront à un réseau Ethereum plus efficace

Comme indiqué précédemment, ces hard forks temporaires consistent à préparer ce qui viendra avec ETH2. Néanmoins, il s’agit d’événements passionnants qui permettent à la communauté de s’engager dans une nouvelle forme de fonctionnement sur le réseau.

Voici les EIPs qui viennent avec London :

EIP-1559 : Changement du marché des frais pour la chaîne ETH 1.0

Il s’agit certainement de l’EIP qui a suscité le plus d’intérêt et qui a permis aux développeurs de se concentrer sur la résolution de tous les problèmes. Cette modification introduit ainsi une “taxe de base” qui affecte tous les blocs du réseau.

Ces frais de base suivent les frais de gaz du réseau, ce qui facilite la prédiction de ces derniers par les portefeuilles et les utilisateurs. Elle permet également de fixer une transaction maximale et des frais de mineur. La cerise sur le gâteau de cette EIP : elle permettra de brûler les frais de transaction afin d’améliorer l’économie globale du réseau.

EIP-3198 : Opcode BASEFEE

L’EIP 3198 accompagne l’EIP précédente, car elle ajoute un “opcode” pour rendre la valeur des frais de base pour le bloc sur lequel la transaction est effectuée. Une telle amélioration profite à ceux qui créent des contrats intelligents sur la chaîne.

EIP-3529 : Réduction des remboursements

Les remboursements sur le réseau Ethereum ont été initialement mis en place pour inciter les développeurs à repartir de zéro si cela est possible, ou lorsque cela est possible. Cependant, le contraire s’est produit. Cette EIP supprime les remboursements de gaz pour le SELFDESTRUCT et les réduit pour le SSTORE. Dans l’ensemble, cette proposition contribuera à compenser la variance de la taille des blocs introduite par l’EIP-1559.

EIP-3541 : Rejeter les nouveaux contrats qui commencent par l’octet 0xEF

Tout simplement, cette EIP permet le déploiement de nouveaux contrats intelligents qui commencent par l’octet 0xEF. Ceux qui existent déjà ne sont pas affectés par cette mise à jour.

Et enfin, le fameux retardement de la bombe de difficulté.

EIP-3554 : Report de la bombe de difficulté au 1er décembre 2021

Cette EIP retarde “l’âge de glace” du réseau, plus officiellement appelé “bombe de difficulté“. Cela donne aux mineurs plus de temps avant le blocage de l’exploitation minière pendant la transition finale de PoW à PoS. Bien que cela ait déjà été retardé dans le passé, la transition n’est toujours pas prête et se trouve donc repoussée une nouvelle fois.

Les développements incertains d’Ethereum

Il existe toujours un buzz à l’approche de toute mise à jour importante du réseau dans l’ensemble de l’espace des cryptomonnaies. Les membres de la communauté et les influenceurs de la crypto sont connus pour faire un battage médiatique autour des changements imminents, qu’il s’agisse de Cardano, Ethereum ou Ripple.

Alors qu’ETH2 arrive lentement à maturité cette année, on constate une diminution des interactions entre les communautés. Bien sûr, l’augmentation du trafic due aux NFT a accru le besoin d’efficacité au niveau du temps de transaction et des frais de gaz. Néanmoins, au plus fort de l’engouement, le réseau a enregistré ses frais de gaz les plus bas depuis la fin de l’année 2020.

Cette chute des frais de gaz est survenue peu de temps après le hard fork de Berlin. Les modifications apportées par le hard fork de London sont de même très attendues.

En revanche, l’autre baisse du réseau n’a pas été aussi bien accueillie. Avant la mise de London, le token ETH a connu des prix faibles, proches de 1,559$. Pour beaucoup, 1 559 dollars est un montant qui convient aux membres de la communauté ETH, mais cela a consterné les HODLers.

Des attentes mitigées de la part de la communauté d’Ethereum

Alors que London se rapproche à grands pas, les mineurs et les développeurs ont parfois des attentes différentes vis-à-vis des mises à jour du réseau.

Les principales inquiétudes viennent des mineurs, ce en raison des modifications apportées à leurs méthodes de travail actuelles. En effet, à mesure que le réseau évolue, les récompenses des mineurs sont l’une des plus grandes incertitudes. Pour ceux qui s’investissent depuis longtemps, les inquiétudes portent sur une diminution imprévisible et une centralisation du processus de minage.

De leur côté, les développeurs se sont préparés avec impatience à un changement monumental. Le 22 juillet, la proposition de fusion de la chaîne Ethereum 2.0 a été formellement approuvée via GitHub, ce qui signifie que la première étape de la fusion vers ETH 2.0 est officiellement en cours.

Parallèlement au déploiement du hard fork, la base d’utilisateurs doit réfléchir à sa prochaine décision. Pour ceux qui détiennent simplement des ETH sur un exchange, un portefeuille web ou un portefeuille matériel, rien ne change, sauf indication contraire de l’opérateur concerné. Les mineurs doivent mettre à jour le client ETH et doivent modifier manuellement le seuil de la limite cible du gaz.

London nous rapproche tous un peu plus d’un espace blockchain dirigé par la preuve d’enjeu. Alors que ces nouveaux développements se concrétisent, tous les yeux seront tournés vers le réseau Ethereum pour voir s’il peut garder sa place dans l’espace décentralisé en constante évolution.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Savannah Fortis is a multimedia journalist covering stories at the intersection culture, international relations, and technology. Through her travels she was introduced to the crypto-community back in 2017 and has been interacting with the space since.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous