Binance : son PDG collabore avec les régulateurs afin d’obtenir une licence mondiale pour l’exchange

Partager l’article
EN BREF
  • Au cours d'une conférence de presse tenue mardi 27 juillet, le PDG de Binance, Changpeng Zhao, a déclaré aux journalistes que la société allait changer de stratégie et commencer à travailler à sa conformité réglementaire dans le monde entier.

  • M. Zhao a déclaré : "Nous travaillerons activement avec les régulateurs au fur et à mesure que de nouveaux cadres spécifiques aux cryptomonnaies seront introduits."

  • Ces derniers mois, Binance a fait l'objet d'enquêtes dans plusieurs pays, dont le Japon, le Canada, l'Italie et le Royaume-Uni.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le PDG de Binance, Changpeng Zhao, affirme qu’il travaillera en étroite collaboration avec les régulateurs mondiaux pour obtenir et maintenir la conformité de sa plateforme.

Sponsorisé



Sponsorisé

Changpeng Zhao, le fondateur et PDG de Binance, a publié plusieurs messages sur Twitter ce mardi 27 juillet au sujet de la direction que va prendre sa plateforme d’échange. M. Zhao a déclaré que Binance avait organisé une conférence de presse d’une heure et a partagé des nouvelles importantes après la fin de l’appel. Les messages servaient à informer le public des mesures prises par la société pour atteindre son objectif de conformité globale avec les régulateurs.

Au cours des derniers mois, Binance a fait l’objet de critiques de la part des régulateurs de nombreux pays, notamment le Canada, l’Italie, le Japon, Hong Kong, la Lituanie, la Thaïlande et la Grande-Bretagne.

Sponsorisé



Sponsorisé

Récemment, la Financial Conduct Authority (FCA) a émis un avertissement à l’encontre de Binance et lui a interdit de mener toute activité réglementée au Royaume-Uni. De même, aux États-Unis, Binance fait l’objet d’une enquête pour des activités illégales ou illicites qui auraient été menées sur sa plateforme.

Au cours de la conférence, M. Zhao a déclaré aux journalistes que “nous devons être une institution financière agréée partout où nous opérons“, et que Binance a “pris un tournant radical.

Changpeng Zhao cherche à inverser la donne pour Binance

Face à tous les problèmes entourant Binance et ses efforts pour rester conforme, Changpeng Zhao s’est exprimé sur la façon dont il travaillera afin de renverser la situation. Dans une série de tweets, Zhao a présenté les mesures que l’exchange prendra dans un avenir proche. L’un de ces problèmes concerne le fait que Binance n’a pas de siège social établi. M. Zhao a ainsi déclaré que des hubs régionaux dans le monde seraient d’abord établis afin de donner aux régulateurs une structure qui sera “très facile à comprendre.” Il a toutefois précisé qu’aucun emplacement spécifique n’a encore été choisi.

Le PDG a déclaré : “nous continuerons à nous adapter aux nouvelles réglementations afin de servir au mieux nos utilisateurs. Alors, que faisons-nous réellement ?” La première réponse à cette question est que Binance a commencé le processus d’obtention de licences et d’approbations là où il existe déjà un cadre juridique en place pour permettre les échanges de crypto. Zhao affirme que ce processus est déjà en cours à travers l’Asie-Pacifique, l’Amérique latine, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. “Nous travaillerons activement avec les régulateurs à mesure que d’autres cadres spécifiques aux cryptomonnaies seront introduits.”

Dans un tweet de suivi de ces nouvelles, Changpeng Zhao a également partagé que l’exchange “recrute activement des responsables ayant une expérience en matière de réglementation et de conformité.” M. Zhao a ajouté qu’il n’y a pas de plan pour le remplacer en tant que PDG à l’heure actuelle. Enfin, il a affirmé que Binance est prêt et disposé à travailler avec les régulateurs mondiaux pour trouver la meilleure façon de “mettre en place un terrain de jeu équitable – la protection des consommateurs est importante pour nous tous.” Il a conclut avec les paroles suivantes : ​”​nous voulons créer un écosystème durable autour de la technologie blockchain“.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Matthew De Saro est un journaliste et une personnalité médiatique spécialisée dans le sport, les jeux d'argent et les statistiques. Avant de rejoindre BeInCrypto, son travail a été présenté sur Fansided, Forbes et OutKick. Grâce à sa formation en analyse statistique et à sa passion pour l'écriture, il adopte une approche originale pour rendre compte de l'actualité.

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous