Voir plus

L’intelligence artificielle peut-elle remplacer l’humain ?

13 mins
Par Camila Santiago
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

De la restauration à l’aviation, en passant par la finance et la création de contenu, l’intelligence artificielle (IA) a révolutionné tous les secteurs d’activité. Grâce à des outils comme DALL-E 2 et ChatGPT, tout un chacun peut écrire des romans, créer des œuvres d’art, ou développer des logiciels sans avoir les compétences nécessaires. 

Existe-t-il des métiers qui vont disparaître avec l’intelligence artificielle ? Cette technologie peut-elle remplacer l’humain ? Réponses.

Intelligence artificielle, danger ou progrès ?

À en croire une étude réalisée par OpenAI (la maison-mère de ChatGPT) et l’université de Pennsylvanie, l’automatisation pourrait menacer près de 300 millions d’emplois à temps plein. L’étude, menée en 2023, indique qu’environ 80 % de la main-d’œuvre américaine pourrait ressentir l’impact de l’IA sur au moins 10 % de ses tâches.

Ce qui semblait être un avenir lointain ou un film de science-fiction devient rapidement une réalité. Des “deepfakes” au journalisme assisté par l’IA, l’intelligence artificielle est déjà en train de changer le monde. Mais comment ?

Intelligence artificielle
IA générative : Goldman Sachs

Trouvez votre job de rêve en 2 à 3 mois

Trouvez le job qu’il vous faut

Sur le portail emploi de Be[in]Crypto

Machine learning, une technologie révolutionnaire

Le machine learning (apprentissage automatique) a considérablement contribué à cette révolution technologique, car il permet aux machines d’analyser les données et d’effectuer des tâches normalement réservées aux humains. Contrairement aux idées reçues, le machine learning ne date pas d’hier. En effet, cette technologie est utilisée depuis la fin des années 90 pour des tâches simples comme le tri du courrier et l’évaluation des demandes de prêt.

Néanmoins, au cours des dernières années, l’apprentissage automatique est devenu capable d’accomplir des tâches bien plus complexes. Ses applications vont de l’analyse de l’ADN au développement de vaccins, en passant par l’utilisation d’algorithmes et la modélisation du langage humain.

Dans un document de recherche publié en 2017, un groupe d’experts du Future of Humanity Institute de l’Université d’Oxford a prédit que l’intelligence artificielle passera par plusieurs étapes importantes. La plupart des experts ont indiqué que d’ici 2026, l’IA serait capable de faire tous les travaux scolaires. D’ici 2027, les chauffeurs pourraient être remplacés par des camions autonomes. Et d’ici 2031, l’IA pourrait remplacer la plupart des emplois dans le secteur de la distribution.

De son côté, le cabinet PwC a révélé dans une étude intitulée Global Artificial Intelligence Study, que l’adoption généralisée de l’intelligence artificielle pourrait stimuler l’économie mondiale à hauteur de 15,7 billions de dollars d’ici 2030. Une telle croissance économique ne serait que bénéfique pour l’humanité, mais elle ne sera pas sans inconvénients.

Quels sont les secteurs concernés par la révolution IA ?

L’intelligence artificielle a révolutionné la plupart des secteurs qui utilisent des modèles économiques basés sur les données. Par exemple, les big tech comme Google, Amazon, Microsoft et Apple investissent chaque année des milliards dans l’intelligence artificielle et l’automatisation.

Les universités intègrent également l’IA dans leurs programmes d’enseignement, et même le ministère américain de la défense s’implique de plus en plus dans le développement de l’IA. Si certaines industries commencent à peine à découvrir cette technologie, d’autres, comme les secteurs de la finance et de la grande distribution, sont déjà arrivés à des stades très avancés.

Certes, l’intelligence artificielle peut augmenter l’efficacité, rationaliser les processus de production et réduire les charges des entreprises. Néanmoins, ses risques ne doivent surtout pas être négligés. Premièrement, l’IA risque de créer une véritable tempête sur le marché de l’emploi et de mettre des milliers de travailleurs au chômage. Deuxièmement, les mécanismes de collecte de données des entreprises IA suscitent des inquiétudes. Et troisièmement, des dilemmes éthiques se posent, notamment en ce qui concerne les décisions importantes prises par les systèmes autonomes dans des situations critiques.

L’intelligence artificielle peut-elle remplacer l’humain ?

“Pour automatiser un travail qui nécessite des connaissances, vous n’avez pas besoin d’un robot ou d’une machine coûteuse, tout ce dont vous avez besoin est un logiciel ou un algorithme. C’est ce que ChatGPT nous a démontré”.

Martin Ford, futuriste américain

L’humanité est allée très loin dans le développement de l’IA et de l’automatisation, ce qui a inauguré une nouvelle ère de progrès technologique et d’innovation. Pour le moment, nous savons que ces technologies remplaceront de nombreux travailleurs humains, mais qu’en est-il du secteur de l’emploi ?

Quels sont les risques liés à l’IA ?

Au cœur de ce débat se trouve un ensemble de préoccupations légitimes concernant l’impact de l’intelligence artificielle et son potentiel à remplacer les travailleurs humains. Voici quelques-uns des principaux risques de cette technologie : 

  • Suppression d’emplois : la préoccupation la plus immédiate concerne la suppression d’emplois. Au fur et à mesure que les systèmes IA deviennent plus sophistiqués, ils pourraient prendre en charge des tâches et des rôles actuellement assumés par des humains.
  • Inégalité économique : la crainte de l’inégalité économique est étroitement liée à la suppression d’emplois. Si l’intelligence artificielle remplace des emplois à un rythme rapide, certaines personnes et communautés risquent de tomber dans la pauvreté, ce qui pourrait aggraver les inégalités socio-économiques.
  • Perte du contact humain : certains emplois nécessitent une touche humaine, de l’empathie et de l’intelligence émotionnelle, que l’IA a du mal à offrir. En conséquence, l’utilisation croissante de l’intelligence artificielle dans le domaine médical pourrait créer de nombreux problèmes.

Quels sont les métiers qui vont disparaître avec l’intelligence artificielle ?

métiers intelligence artificielle
Impact de l’automatisation sur l’emploi : The Economist

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’automatisation des tâches menace toutes les catégories d’emploi. En effet, les robots sont capables d’effectuer les tâches manuelles typiques des emplois d’ouvriers, tandis que l’IA et les logiciels avancés commencent à effectuer des tâches traditionnellement réservées aux emplois intellectuels.

Sans plus tarder, voici les emplois les plus susceptibles d’être transformés par l’intelligence artificielle.

Fabrication industrielle et tâches répétitives

Les emplois impliquant des tâches routinières et répétitives dans les usines, comme le travail à la chaîne et le contrôle de la qualité, sont très exposés au risque d’automatisation. Amazon en est un excellent exemple. Au cours de la dernière décennie, l’entreprise a déployé plus de 500 000 robots mobiles et recruté plus d’un million de travailleurs humains, démontrant au monde entier que l’automatisation peut aussi créer des emplois.

Saisie et analyse des données

Lors d’une conférence Ted Talk tenue en 2016, Anthony Goldbloom a déclaré que les machines allaient surpasser les humains :

“Nous n’avons aucune chance de concurrencer les machines pour les tâches fréquentes et volumineuses”.

Anthony Goldbloom

Les emplois axés sur la saisie et l’analyse basique des données sont particulièrement susceptibles d’être automatisés. En effet, la capacité de l’intelligence artificielle à traiter rapidement et précisément des données volumineuses diminue la demande d’intervention humaine dans ces tâches répétitives. Toutefois, il est important de reconnaître que l’IA n’est pas encore en mesure de comprendre les nuances et d’interpréter les données de haut niveau. La bonne nouvelle est que les emplois centrés sur l’analyse avancée, la prise de décision et l’intuition humaine resteront indispensables.

Journalisme

Les algorithmes de journalisme automatisé peuvent générer des articles d’actualité en se basant sur des données et des modèles, ce qui peut affecter certains types de journalisme, comme le journalisme sportif ou le journalisme financier. Plusieurs portails et organisations médiatiques ont eu recours à l’IA et à l’automatisation pour renforcer leurs activités journalistiques.

Reuters, par exemple, utilise l’intelligence artificielle et l’automatisation pour générer des articles sur un large éventail de sujets. De son côté, BBC News Lab utilise l’IA pour créer des revues de presse et des articles automatisés sur des sujets spécifiques. Enfin, Forbes utilise un outil IA appelé Bertie pour aider les journalistes à trouver des idées de sujets et des informations pour leurs articles.

Développement informatique

À l’instar de la saisie et de l’analyse des données, la programmation de base et le développement informatique sont très susceptibles d’être remplacés par l’IA. Selon une étude menée par Microsoft et MIT, les développeurs de logiciels utilisant Copilot ont pu écrire du code 55 % plus rapidement que leurs homologues qui utilisaient des méthodes de programmation traditionnelles.

Ces emplois sont donc susceptibles d’évoluer vers la surveillance de l’intelligence artificielle plutôt que vers la programmation et le codage. Parmi les développeurs de logiciels qui conserveront leur poste, nombreux sont ceux qui évolueront vers des fonctions d’ingénieurs de prompts. À titre d’information, un ingénieur de prompts est une personne qui conçoit des scripts pour pousser l’IA à atteindre son plein potentiel. 

Marketing

Le marketing de contenu est l’un des premiers secteurs à avoir adopté la technologie de l’intelligence artificielle. Si ChatGPT reste l’outil le plus utilisé, de nombreux marketeurs commencent à se tourner vers des plateformes de création de contenu, comme ClickUp, Jasper.ai et Synthesia.

Dans d’autres domaines du marketing, les plateformes d’analyse IA peuvent automatiser plusieurs tâches, notamment le ciblage publicitaire, les recommandations de contenu et l’analyse des données. Chose qui pourrait réduire les dépenses tout en augmentant l’efficacité des campagnes marketing.

Il convient toutefois de noter que l’intelligence artificielle ne peut faire que les tâches qui ne nécessitent pas beaucoup de créativité ou de compétences. Comme vous l’aurez compris,  les entreprises et les agences de marketing utilisent l’IA pour rationaliser leurs processus et réduire les frais associés aux postes de débutants.

“Les entreprises et les organisations qui réussiront avec l’IA seront celles qui investiront régulièrement, qui dépasseront le battage médiatique, qui feront une bonne adéquation entre leurs problèmes professionnels et les capacités de l’IA et qui adopteront une vision à long terme”.

Tom Davenport : The AI Advantage

Service client

Les tâches classiques des employés du service clients consistent souvent à traiter les demandes de renseignements, à fournir une assistance et à répondre aux questions les plus fréquentes. Ces tâches, bien qu’elles restent essentielles, peuvent prendre beaucoup de temps. De même, les employés du service clientèle sont généralement tenus de suivre des processus et des scripts prédéfinis. 

En conséquence, de nombreuses fonctions du service client peuvent être automatisées grâce aux chatbots et aux assistants virtuels, en particulier celles qui concernent les demandes de renseignements et d’assistance. Les systèmes IA sont disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et peuvent traiter un volume élevé de demandes de manière efficace et rapide.

Conception graphique

Chain GPT – Générateur gratuit de NFT

Générez gratuitement un NFT en 30 à 60 secondes
www.chaingpt.org
www.chaingpt.org

Dans le domaine de la conception graphique, l’intelligence artificielle peut transformer des textes en images de haute qualité en seulement quelques secondes. En utilisant des outils comme DALL-E 2 et Midjourney, on peut facilement créer des logos, des illustrations, des publicités et des supports de communication.

Cependant, les designers les plus doués auront toujours leur place sur le marché de l’emploi. En effet, les graphistes humains apportent des perspectives uniques, de l’innovation et de la créativité. De même, ils ont la capacité de créer des designs uniques adaptés à des clients et à des projets spécifiques que les machines pourraient être incapables de reproduire.

Comment se préparer au changement ?

Plutôt que de nous focaliser uniquement sur les aspects négatifs, nous devons tous reconnaître que l’IA peut stimuler la productivité humaine et créer de nouvelles opportunités d’emploi.

Les emplois qui étaient considérés comme stables sont aujourd’hui menacés. Ce changement fondamental exige une réponse proactive de la part des demandeurs d’emploi et des professionnels. C’est pourquoi la capacité d’adaptation est devenue la pierre angulaire de la résilience professionnelle.

Aujourd’hui, il n’est plus suffisant de s’appuyer uniquement sur les compétences et les connaissances acquises au de votre formation initiale. L’apprentissage et le perfectionnement continus sont devenus essentiels pour survivre à l’ère de l’IA. Julia Motorina, responsable de l’équipe RH chez BeInCrypto, insiste sur l’importance de l’adaptabilité.

“Cultiver un état d’esprit d’apprentissage et d’amélioration des compétences n’est pas seulement un choix, mais plutôt une nécessité. À l’ère de l’IA, l’adaptabilité et la passion pour la croissance continue seront des facteurs déterminants qui donneront aux professionnels les moyens non seulement de prospérer, mais aussi de façonner l’avenir du travail dans des environnements centralisés et décentralisés”.

Julia Motorina

Comme l’explique notre responsable RH, la formation continue et l’amélioration des compétences des demandeurs d’emploi et des professionnels commencent par un changement d’état d’esprit. Il s’agit de reconnaître que l’adaptation n’est pas un événement ponctuel mais plutôt un processus continu. Il s’agit également de rechercher des opportunités de formation, que ce soit par le biais de cours traditionnels, de plateformes en ligne ou d’expériences sur le terrain.

Pour récapituler, voici quelques conseils à suivre pour rester compétitif à l’ère de l’IA : 

  • Restez à l’affût des nouveautés : restez informé(e) des tendances de l’industrie et de l’emploi, des technologies émergentes et de l’impact de l’IA sur votre domaine.
  • Demandez du feedback : si vous travaillez dans une entreprise, soyez ouvert(e) aux commentaires des professionnels des ressources humaines et des employeurs concernant vos points forts et vos axes d’amélioration.
  • Tirez parti de l’IA : les outils IA peuvent vous aider à améliorer votre productivité et vos compétences.
  • Créez un réseau professionnel : la création d’un réseau professionnel vous aidera non seulement à trouver des offres d’emploi, mais également à tirer des leçons des expériences des autres.

Humains et IA, ennemis ou alliés ?

La révolution de l’intelligence artificielle et son impact sur les différentes facettes de notre vie sont inévitables. Néanmoins, plutôt que de percevoir l’IA comme un ennemi qui nous veut du mal, nous pouvons l’utiliser pour aller de l’avant. Après tout, c’est l’humain qui a créé l’IA et non pas l’inverse.

Alors, comment les humains et les machines peuvent-ils se compléter ? Les humains apportent leur créativité, leur intelligence émotionnelle, leur intuition et leur capacité à résoudre des problèmes complexes. De son côté, l’IA excelle dans le traitement précis de grandes quantités de données, dans l’exécution des tâches répétitives et dans l’extraction d’informations à partir d’ensembles de données complexes.

Comment réussir sa carrière à l’ère de l’IA ?

Intelligence artificielle

Alors, comment réussir votre carrière professionnelle dans un monde de plus en plus dominé par l’intelligence artificielle ? Voici quelques conseils à suivre.

  1. Misez sur la formation continue : l’IA évolue, et vous aussi. Apprendre à travailler avec des outils de conception IA peut améliorer vos compétences si vous êtes graphiste. Des sites web comme Coursera et Udemy proposent des cours sur divers sujets liés à l’IA, souvent avec des horaires flexibles, ce qui vous permet de perfectionner vos compétences tout en travaillant.
  2. Trouvez votre niche : l’IA ne peut pas remplacer vos expériences personnelles et vos passions, mais elle peut les améliorer. Par exemple, si vous êtes un spécialiste du marketing de contenu, vous pouvez utiliser des outils IA pour analyser le comportement et les préférences des utilisateurs, ce qui vous aidera à créer un contenu hautement personnalisé et attrayant.
  3. Diversifiez vos compétences : le marché du travail actuel valorise la polyvalence. C’est pourquoi il est important de s’adapter et de diversifier ses compétences. Par exemple, si vous travaillez dans un service client, vous pouvez améliorer votre efficacité en apprenant à gérer des chatbots IA.
  4. Restez à l’affût des nouveautés : restez informé(e) des tendances du secteur et de l’emploi. Ce, en suivant les principaux médias du secteurs ou en assistant à des webinaires, conférences, etc. 
  5. N’ayez pas peur du changement : n’ayez surtout pas peur de changer d’orientation. Si votre emploi est en voie d’automatisation, pensez à utiliser vos compétences dans un autre domaine d’activité. Par exemple, si vous travaillez dans la saisie de données, vous pouvez devenir analyste de données.

Intelligence artificielle, une arme à double tranchant

Le changement est inévitable, mais son impact dépendra principalement de la manière dont nous l’accueillerons. Alors que l’apprentissage automatique, l’automatisation et l’intelligence artificielle révolutionnent notre monde à grande vitesse, le marché de l’emploi va certainement évoluer. 

Si ce changement présente des risques, il est également porteur d’opportunités inégalées. Dans cette ère de transformation, nous devons faire preuve de flexibilité, améliorer continuellement nos compétences et rester à l’affût des nouveautés. Acceptez le changement, soyez ouvert aux nouvelles opportunités et gardez à l’esprit qu’il n’est jamais trop tard pour faire évoluer ou relancer votre carrière.

Foire aux questions (FAQ)

L’intelligence artificielle peut-elle supprimer tous les emplois ?

Comment se préparer à la révolution IA ?

Quels sont les métiers qui vont disparaître avec l’intelligence artificielle ?

Quels sont les secteurs les plus impactés par l’automatisation ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, le contenu éducatif de ce site est proposé de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. BeInCrypto a pour priorité de fournir des informations de haute qualité, en consacrant du temps à la recherche et à la création d'un contenu informatif pour les lecteurs. Bien que des partenaires puissent récompenser l'entreprise avec des commissions pour des placements dans les articles, ces commissions n'influencent pas le processus de création de contenu impartial, honnête et utile. Toute action entreprise par le lecteur sur la base de ces informations se fait strictement à ses propres risques.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé