Mainnet, c’est quoi ? (guide complet)

Par Joel Frank
EN BREF
  • Le secteur crypto est connu pour son jargon souvent très osbcur pour les non initiés. Vous avez peut-être déjà entendu le terme mainnet, mais de quoi s'agit-il ?

Avant de se lancer dans un nouveau secteur, il est impératif de connaître le jargon de ce dernier. Comme vous le savez, la finance et l’informatique font partie des secteurs les plus complexes en termes de jargon. Il n’est donc pas surprenant que certains termes techniques de la crypto, qui combine ces deux domaines, soient difficiles à comprendre.

N.B

Si vous suivez l’actualité crypto, vous avez sûrement déjà entendu des termes comme EPI, ENS, NFT, ou encore DeFi. Étant donné que nous ne pouvons pas expliquer tout le jargon technique de la blockchain dans un seul article, nous vous invitons à consulter notre section “S’instruire” où vous trouverez tout ce qu’il vous faut savoir sur la crypto.

Aujourd’hui, nous nous pencherons exclusivement sur la définition du terme “mainnet”, qui signifie littéralement réseau principal. Un mainnet, c’est quoi exactement ? À quoi sert-il ? Quelles sont ses principales caractéristiques ? Quelle est son importance pour les projets crypto ? Réponses.

Table des matières

  • Mainnet, c’est quoi ?
  • Quelles sont les caractéristiques d’un mainnet crypto ?
  • À quoi sert-il ?
  • Qu’est-ce qu’un testnet ?
  • Mainnet vs Testnet : quelles différences ?
  • Comment lancer un mainnet crypto ?
  • Le lancement d’un mainnet a-t-il un impact sur le cours de sa crypto native ?
  • Conclusion
  • Questions fréquentes (FAQ)

Mainnet, c’est quoi ?

Mainnet, c'est quoi ?

Généralement, lorsque l’on parle du réseau Bitcoin, on fait référence au mainnet de ce dernier, c’est-à-dire, le réseau blockchain qui publie, vérifie et enregistre activement les transactions. On peut donc dire qu’un mainnet crypto est un réseau blockchain pleinement opérationnel qui traite les transactions par le biais d’une technologie de registres distribués.

Quelles sont les caractéristiques d’un mainnet crypto ?

Un mainnet crypto, ou réseau principal, est une blockchain indépendante qui s’appuie sur sa propre technologie et ses propres actifs. Par exemple, certains tokens ERC-20 comme Shiba Inu n’ont pas de mainnet, puisqu’ils sont basés sur Ethereum. En revanche, Dogecoin a son propre réseau blockchain, c’est-à-dire, son propre mainnet.

De même, les applications décentralisées (dApps) qui sont basées sur Ethereum s’appuient sur le mainnet de ce dernier. Contrairement aux idées reçues, les crypto actifs hébergés sur un mainnet comme Ethereum ont généralement de la valeur et de l’utilité. Ce, bien qu’ils n’aient pas leurs propres réseaux.

À quoi sert-il ?

En lançant des réseaux principaux, les projets crypto transforment leurs idées en réalité. En effet, les mainnets sont les piliers sur lesquels repose l’ensemble de l’écosystème crypto. Sans ces derniers, la finance décentralisée et la révolution crypto n’auraient jamais vu le jour.

En 2009, Satoshi Nakamoto a lancé le mainnet de Bitcoin, la première et plus grande cryptomonnaie au monde. Le lancement du réseau blockchain a eu lieu un peu moins d’un an après la publication du livre blanc de Bitcoin, dans lequel Satoshi expliquait le fonctionnement de sa nouvelle cryptomonnaie.

Le réseau principal Litecoin a vu le jour en 2011, tandis que celui de Dogecoin a été lancé en 2013. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Ethereum, la première blockchain de contrats intelligents, n’a lancé son mainnet qu’en 2015, soit trois ans après Dogecoin.

Qu’est-ce qu’un testnet ?

Testnet

Maintenant que vous savez ce qu’est un mainnet, penchons-nous sur la signification du terme testnet.

Un testnet, ou réseau de test, est une blockchain quasiment similaire à un réseau principal. Cependant, les tokens hébergés sur un testnet n’ont pas de valeur réelle. En effet, les réseaux de test permettent aux développeurs crypto de tester leur code dans un environnement dit de “bac à sable” (en informatique, un bac à sable est une plateforme qui permet de tester des logiciels avant de les lancer).

Comme vous l’aurez compris, les développeurs ne peuvent pas tester leur code sur un mainnet, puisqu’ils risquent de perturber ce dernier et de mettre en jeu les fonds des utilisateurs. Sans oublier les problèmes de congestion et les frais de transaction qui peuvent atteindre des niveaux astronomiques sur certains mainnets.

Notez également que vous ne pouvez pas envoyer des tokens d’un testnet vers un mainnet, ou vice versa. Si vous essayez, vous risquez de perdre vos fonds à jamais.

The Merge, qui a été déployée en septembre, démontre parfaitement l’importance des réseaux de test. À titre de rappel, The Merge est une mise à jour qui a permis la transition d’Ethereum du mécanisme de consensus Proof of Work (PoW) à celui de Proof of Stake (PoS).

Avant de lancer la mise à jour sur le mainnet, les développeurs Ethereum ont passé des mois à tester leur code sur plusieurs testnets, notamment Ropsten, Sepolia et Goerli. Sans ces derniers, la transition d’Ethereum vers l’algorithme PoS aurait été un pari extrêmement risqué.

Mainnet vs Testnet : quelles différences ?

Quelles sont donc principales différences entre un mainnet et un testnet ? Un mainnet est un réseau blockchain entièrement opérationnel. Les actifs qu’il héberge ont une valeur réelle. Autrement dit, il s’agit du résultat final du travail des développeurs crypto. Il convient toutefois de noter que les réseaux principaux font régulièrement l’objet de mises à jour afin de répondre aux besoins spécifiques des projets et des utilisateurs.

Les réseaux de test, en revanche, sont destinés aux développeurs qui cherchent à améliorer un réseau principal. Ces derniers permettent de tester le code informatique et les applications sans mettre en péril le mainnet et sans payer de frais de transaction.

Comment lancer un mainnet crypto ?

Lancer un mainnet crypto n’est pas une mince affaire, puisqu’il s’agit d’un processus long et coûteux. Avant de lancer un réseau principal, vous devez investir dans le développement de votre projet et le promouvoir auprès de votre public cible. C’est pourquoi la plupart des équipes de développement organisent des levées de fonds (notamment via des ICO ou des IDO) avant de lancer leurs projets.

Lors d’une ICO, les développeurs vendent les tokens natifs de leurs projets aux investisseurs. Ensuite, ces derniers commencent à échanger les tokens, faisant ainsi grimper leurs prix. Il s’agit d’un processus très similaire aux introductions en bourse des entreprises traditionnelles qui lèvent des fonds directement sur le marché boursier.

Si l’équipe de développeurs n’a pas encore lancé son réseau principal, mais qu’elle souhaite toujours vendre des tokens, elle peut les émettre sur le mainnet d’une autre blockchain. Par exemple, Ethereum permet à tout un chacun de créer et d’échanger des tokens sur son réseau principal, à condition que ces derniers soient conformes à la norme ERC-20.

Aujourd’hui, la plupart des entreprises crypto qui n’ont pas les moyens d’organiser des ICO lancent des tokens ERC-20 sur Ethereum afin de collecter des fonds auprès des investisseurs. Une fois qu’elles ont suffisamment de ressources, ces dernières lancent leurs propres mainnets et investissent dans des campagnes marketing afin de promouvoir davantage leurs projets.

Le lancement d’un mainnet a-t-il un impact sur le cours de sa crypto native ?

Mainnet

On croit souvent que le lancement réussi d’un mainnet crypto garantit le succès de son token natif. Après tout, le succès d’un réseau principal signifie que le travail des développeurs a porté ses fruits. Malheureusement, les choses ne sont pas toujours aussi simples qu’on ne le pense.

Selon une étude menée par la société de recherche crypto TokenGazer sur 11 lancements de mainnets entre septembre 2017 et juin 2018, “les cours des tokens natifs ont tendance à augmenter avant le lancement et à chuter quelques jours plus tard”. Un phénomène que l’on pourrait expliquer par le cycle baissier que traversait le marché à l’époque où l’étude a été réalisée.

Source : TokenGazer

TokenGazer a donc décidé de calculer les parts respectives des tokens en question dans la capitalisation boursière totale du marché crypto. À l’issue de son enquête, l’entreprise a constaté que pour la plupart des tokens, la capitalisation boursière atteint un sommet avant le lancement avant de rechuter quelques jours ou semaines plus tard.

Source : TokenGazer

À quoi est dû ce phénomène ?

Les analystes crypto expliquent ce phénomène par plusieurs raisons. Premièrement, un lancement réussi du mainnet pourrait encourager les investisseurs à vendre leurs tokens afin de générer des gains. De même, l’équipe de développement du projet pourrait également vouloir liquider son token natif afin de remplir sa trésorerie. Par conséquent, l’actif subit une pression vendeuse qui fait chuter son cours.

Dans certains cas, il se peut que la performance du mainnet ne soit pas à la hauteur des attentes des investisseurs. Par exemple, lorsque le réseau principal d’un projet ne s’avère pas aussi évolutif et rapide que promis, les utilisateurs risquent de l’abandonner et de liquider leurs tokens. Quoi qu’il en soit, le fait d’investir dans un token avant le lancement de son mainnet est généralement risqué.

Conclusion

Pour récapituler, un testnet est un bac à sable qui permet aux développeurs de tester leur code avant de les déployer sur un réseau blockchain. En revanche, un mainnet est un réseau blockchain entièrement opérationnel que tout un chacun peut utiliser pour effectuer des transactions.

Notons enfin que la compréhension des termes techniques est une étape cruciale dans votre aventure crypto. Avant de commencer à investir, nous vous conseillons de collecter le maximum d’informations possibles sur l’écosystème blockchain et crypto et son fonctionnement.

Questions fréquentes (FAQ)

Mainnet, c’est quoi ?

Un mainnet crypto est un réseau blockchain entièrement opérationnel que les investisseurs et les applications décentralisées peuvent utiliser en payant des frais de transaction.

Que se passe-t-il après le lancement d’un mainnet ?

Généralement, les cours des tokens natifs des projets crypto ont tendance à augmenter avant leur lancement sur le mainnet et à chuter quelques jours ou semaines plus tard. Ce phénomène peut s’expliquer par plusieurs raisons, notamment la pression vendeuse, les problèmes de performance du réseau, entre autres.

À quoi sert un mainnet ?

Le mainnet permet aux développeurs de transformer leurs idées et les concepts qu’ils ont imaginé en réalité. Il leur donne également la possibilité de présenter leur projet au grand public.

Comment ajouter le mainnet Polygon sur MetaMask ?

Si vous possédez déjà un wallet MetaMask, cliquez sur l’extension Chrome de ce dernier, puis sur l’onglet “Expanded View”. Ensuite, cliquez sur “Add Network”, puis saisissez les informations suivantes :

Nom du réseau : Polygon

Nouvel URL RPC : https://rpc-mainnet.matic.network

ChainID : 137

Symbole :  MATIC

URL de l’explorateur de blocs : https://rpc-mainnet.matic.network

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations contenues sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations figurant sur notre site web est strictement faite à ses propres risques. Dans la section S'instruire, notre priorité est de fournir des informations de haute qualité. Nous prenons le temps d'identifier, rechercher et créer un contenu éducatif qui sera utile à nos lecteurs. Afin de maintenir ce niveau de qualité et continuer à créer un contenu valable, nos partenaires sont susceptibles de nous verser une commission pour des placements figurant dans nos articles. Toutefois, ces commissions n'affectent pas nos processus de création de contenu objectif, honnête et pertinent.