Staking : les 9 meilleures crypto de 2021

Partager l’article
EN BREF
  • Le staking crypto ne peut être rentable que si vous vous y adonnez au sein du projet approprié.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le staking de cryptomonnaies semble être la nouvelle méthode idéale de générer des profits sur vos investissements crypto. Ou, du moins, nombreux sont ceux qui semblent générer des gains du processus de staking. Cela dit, cette activité ne peut être rentable que si vous vous y adonnez au sein du projet approprié. C’est pourquoi nous avons décidé de vous présenter notre listes des meilleures cryptomonnaies pour le staking.

Sponsorisé



Sponsorisé

Nous allons passer en revue les caratéristiques du staking, en plus de présenter les meilleures options de staking crypto pour l’année 2021.

Table des matières :

  • Le staking, qu’est-ce que c’est ?
  • Les avantages du staking
  • Quels sont les éléments à prendre en compte lorsqu’on se lance dans le staking crypto ?
  • Les meilleures cryptomonnaies de staking en 2021
  • 1. Ethereum
    • Qu’est-ce que Ethereum ?
    • Pourquoi le projet Ethereum se trouve-t-il dans cette liste ?
    • Coût du staking d’Ethereum
    • Comment réaliser le staking d’Ethereum
    • Ses récompenses de staking
  • 2. Cardano
  • 3. Tezos
    • Qu’est-ce que Tezos ?
    • Pourquoi le projet Tezos se trouve-t-il dans cette liste ?
    • Coût du staking de Tezos
    • Comment réaliser le staking de Tezos
    • Ses récompenses de staking
  • 4. Polygon
    • Qu’est-ce que Polygon ?
    • Pourquoi le projet Polygon se trouve-t-il dans cette liste ?
    • Coût du staking de Polygon
    • Comment réaliser le staking de Polygon
    • Ses récompenses de staking
  • 5. Theta
    • Qu’est-ce que Theta ?
    • Pourquoi le projet Theta se trouve-t-il dans cette liste ?
    • Coût du staking de Theta
    • Comment réaliser le staking de Theta
    • Ses récompenses de staking
  • 6. Algorand
    • Qu’est-ce que Algorand ?
    • Pourquoi le projet Algorand se trouve-t-il dans cette liste ?
    • Coût du staking d’Algorand
    • Comment réaliser le staking d’Algorand
    • Ses récompenses de staking
  • 7. Cosmos
    • Qu’est-ce que Cosmos ?
    • Pourquoi le projet Cosmos se trouve-t-il dans cette liste ?
    • Coût du staking de Cosmos
    • Comment réaliser le staking de Cosmos
    • Ses récompenses de staking
  • 8. Polkadot
    • Qu’est-ce que Polkadot ?
    • Pourquoi le projet Polkadot se trouve-t-il dans cette liste ?
    • Coût du staking de Polkadot
    • Comment réaliser le staking de Polkadot
    • Ses récompenses de staking
  • 9. ICON
    • Qu’est-ce qu’ICON ?
    • Pourquoi le projet ICON se trouve-t-il dans cette liste ?
    • Coût du staking d’ICON
    • Comment réaliser le staking d’ICON
    • Ses récompenses de staking
  • Yield farming ou staking ?
  • Est-ce une bonne idée de se lancer dans le staking crypto ?
  • Quelle est la meilleure cryptomonnaie pour le staking ?
  • Le staking crypto est-il rentable ?
  • Quel est le meilleur portefeuille pour le staking ?
  • Votre futur avec le staking

Le staking, qu’est-ce que c’est ?

Le staking revient à bloquer ou déposer des cryptomonnaies dans leur réseau correspondant. Ce faisant, le “staker” gagne des intérêts, lesquels sont basés sur la quantité de cryptos placées.

Sponsorisé



Sponsorisé

Les stakers gagnent des intérêts pour leur participation, et ces récompenses sont fournies pour une raison particulière. Le staking renforce la sécurité d’un réseau, les utilisateurs étant incités à s’adonner à cette activité grâce à l’attrait d’un revenu passif. Ceux qui placent un certain montant deviennent des validateurs, ou opérateurs, soit des utilisateurs de grande priorité qui signalent au réseau qu’ils se prêtent à la validation des transactions.

Bien que l’idée du staking paraisse excellente, il ne s’agit pas d’un moyen universel de gérer un réseau de blockchain. Le staking relève des réseaux qui utilisent l’algorithme de consensus de preuve d’enjeu, ou proof-of-stake (PoS), comme par exemple la prochaine mise à jour 2.0 d’Ethereum. Cela contraste avec la méthode de consensus plus traditionnelle de preuve de travail, ou proof-of-work (PoW), utilisée par exemple par Bitcoin.

La preuve de travail exige de ses utilisateurs qu’ils consacrent leur puissance informatique à la résolution d’algorithmes complexes, à la validation de blocs et à l’obtention de récompenses. Cela dit, aucune méthode de consensus n’est parfaite ; la PoW souffre de longs délais de validation et consomme également beaucoup d’énergie, ce qui est loin d’être idéal sur le plan environnemental.

Ce manque d’efficacité de la PoW est la raison pour laquelle les blockchain les plus récentes se tournent vers la preuve d’enjeu (PoS). Beaucoup pensent qu’il s’agit d’une solution plus évolutive sur le long terme.

Les avantages du staking

Par rapport à la preuve de travail, la preuve d’enjeu présente plusieurs avantages et bénéfices. Tout d’abord, presque tout le monde peut y participer. Pour réaliser des bénéfices en tant que mineur de preuve de travail, il faut du matériel coûteux, et vous êtes généralement en concurrence avec des milliers d’autres mineurs qui peuvent disposer d’un matériel plus performant que le vôtre.

Au contraire, la seule exigence de la preuve d’enjeu est que vous placiez le montant minimum demandé.

Il n’est pas nécessaire d’investir dans du matériel minier ou de faire grimper votre facture d’électricité pour essayer de générer des bénéfices. Tant que vous disposez d’un appareil et que vous pouvez vous le permettre financièrement, il est possible de tirer profit du staking.

De plus, plus vous gardez longtemps votre somme en staking, plus vous êtes assuré d’être récompensé. C’est un acte qui, en général, vous rapporte davantage au fur et à mesure que vous vous y engagez. Sans parler du fait que le staking est beaucoup plus facile que le minage et qu’il ne nécessite que peu de connaissances techniques pour y participer correctement.

Quels sont les éléments à prendre en compte lorsqu’on se lance dans le staking crypto ?

Avant d’aborder notre liste des meilleures cryptomonnaies pour le staking, vous devez tenir compte de quelques éléments.

Tout d’abord, ne vous adonnez au staking sur un projet crypto que si vous croyez réellement en sa mission. Le staking nécessite généralement un investissement financier et temporel à long terme. Si vous croyez en un projet et que vous voulez l’aider à se développer et à s’améliorer, cet investissement en temps et en argent sera beaucoup plus facile à réaliser.

Faites également quelques recherches sur un projet avant d’investir. Assurez-vous qu’il est possible de communiquer avec l’équipe et que la communauté environnante présente un sentiment positif envers sa mission. Sinon, vous risqueriez d’investir dans une escroquerie qui préfére voler votre argent plutôt que de le voir fructifier.

Les meilleures cryptomonnaies de staking en 2021

Voyons maintenant quelles sont les meilleures cryptomonnaies pour le staking en 2021 :

1. Ethereum

Le tout premier token dans cette liste est Ethereum.

Qu’est-ce qu’Ethereum ?

Ethereum est la deuxième cryptomonnaie la plus populaire au monde. Il s’agit également d’une plateforme basée sur la blockchain, et qui permet aux développeurs de créer et d’exporter des applications décentralisées (dApps).

Pourquoi le projet Ethereum se trouve-t-il dans cette liste ?

Ce qui est intéressant avec Ethereum, c’est que le projet a existé et existe toujours en tant que réseau de preuve de travail. Cependant, sa mise à niveau très attendue vers Ethereum 2.0 est en cours ; une mise à niveau qui le fera passer à une méthode de consensus de preuve d’enjeu.

En prévision de cette mise à niveau, tout le monde peut investir dans Ethereum et choisir de staker ses ETH sur le réseau Ethereum 2.0. Toutefois, il convient de noter que cet argent restera bloqué dans le réseau pendant un certain temps, soit jusqu’au lancement de la mise à niveau 2.0.

C’est à vous de décider si vous voulez ou non attendre ce lancement potentiel. Cela dit, de nombreux utilisateurs affirment que l’effort en vaut la peine et, bien qu’il soit impossible d’en être parfaitement sûr, l’engouement pour Ethereum 2.0 pourrait finir par payer.

Coût du staking d’Ethereum

À l’heure où nous écrivons ces lignes, pour pouvoir réaliser un “pre-staking” sur Ethereum 2.0, il faut y placer 32 ETH via un noeud Ethereum 2.0. Si l’on considère que l’ETH se situe en moyenne autour de 3 000 $ par pièce, il s’agit d’une demande assez coûteuse. Cela dit, il existe d’autres moyens de s’impliquer.

Par exemple, vous pouvez réaliser un staking d’une quantité inférieure par le biais de Coinbase ou d’autres exchanges. Ces plateformes sont essentiellement des délégataires, ou des utilisateurs que vous financez afin d’aider à valider les transactions sur le nouveau réseau de blockchain d’Ethereum.

Vous pouvez également rejoindre un pool de staking, c’est-à-dire un grand groupe de stakers qui contribuent tous à un total de 32 ETH. Vous gagnerez alors des récompenses en fonction de votre part de cette contribution.

Comment réaliser le staking d’Ethereum

Vous pouvez réaliser le staking d’ETH par le biais d’un exchange comme Coinbase, ou vous devrez lancer un système de client du mainnet d’Ethereum et jouer le rôle de noeud vous-même ; cette option est idéale si vous souhaitez réaliser le staking complet de 32 ETH.

Ses récompenses de staking

Les récompenses varient généralement en fonction de votre contribution, de la plateforme choisie, et d’autres facteurs. Cela dit, les experts suggèrent une moyenne de 5 à 7 % de rendement sur une base annuelle.

2. Cardano

Nous retrouvons ensuite le projet Cardano.

Qu’est-ce que Cardano ?

Cardano est un réseau de preuve d’enjeu souvent comparé à Ethereum, bien qu’il en diffère sur plusieurs points essentiels. Par exemple, Cardano, grâce à sa méthode de consensus de preuve d’enjeu Ouroboros, peut traiter des centaines de transactions par seconde. De plus, ce projet a été développé avec la preuve d’enjeu comme objectif dès le début, alors qu’Ethereum se passe lentement d’un projet de preuve de travail à la preuve d’enjeu.

Enfin, des dizaines, voire des centaines, d’applications décentralisées sont publiées en permanence sur Ethereum. À l’inverse, seuls quelques projets prennent peu à peu vie sur Cardano, en raison de la technologie très spécifique de cette blockchain, qui se fonde sur une évaluation par des pairs.

Pourquoi le projet Cardano se trouve-t-il dans cette liste ?

Comme nous l’avons mentionné, Cardano a été conçu dès le départ comme un réseau de blockchain de preuve d’enjeu. Étant donné qu’il s’agit de l’un des premiers projets à avoir adopté cette approche, il vaut certainement la peine d’y prêter attention.

De plus, le staking sur Cardano diffère grandement de celui d’Ethereum dans la mesure où vous pouvez retirer les actifs stakés lorsque vous le souhaitez. En effet, Ethereum exige des utilisateurs qu’ils attendent potentiellement des années avant de pouvoir utiliser leurs ETH placés. Cardano n’a pas ces limitations, ce qui le rend beaucoup plus accessible aux nouveaux utilisateurs de l’écosystème crypto.

Un autre aspect particulièrement intéressant de Cardano est la façon dont il gère les récompenses de staking. Si trop de personnes placent son token ADA dans un pool, les récompenses perdent peu à peu de leur valeur. Cela incite les stakers à continuer à créer de nouveaux pools de staking et à diversifier leurs placements d’ADA sur le réseau.

Coût du staking de Cardano

Au moment de la rédaction de cet article, le cours de Cardano se situait à environ 3 dollars.

Comment réaliser le staking de Cardano

Ce qui est intéressant avec ce réseau blockchain natif de la preuve d’enjeu, c’est que son staking est intégré dans les portefeuilles officiels de Cardano, Daedalus et Yoroi.

Grâce à cette intégration, le staking d’ADA est incroyablement facile pour la plupart des utilisateurs, à condition qu’ils sachent comment acheter le token à l’avance sur une plateforme d’échange.

Ses récompenses de staking

Les stakers de Cardano gagnent en moyenne 4,5 % de récompense par an en fonction de la quantité d’ADA placés.

3. Tezos

Le token XTZ du projet Tezos est en troisième place sur notre liste.

Qu’est-ce que Tezos ?

Tezos est un projet centré sur le concept de gouvernance. Bien que tous les réseaux de blockchain, y compris Ethereum et Bitcoin, disposent d’une méthode de gouvernance, l’accent mis par Tezos sur celle-ci est beaucoup plus marqué.

Dans le cas de Tezos, les utilisateurs proposent constamment de nouvelles idées et des améliorations à son réseau. Les propositions sont ensuite votées ou rejetées en fonction du sentiment de la communauté, créant ainsi un environnement démocratique pour chaque développement de Tezos.

Ce qui est particulièrement intéressant dans ce projet, cependant, est le fait que les développeurs sont payés pour les propositions acceptées. Ils sont ainsi rémunérés en joignant une facture à leur proposition, qui est ensuite payée après approbation, d’où le mantra communautaire du projet.

Pourquoi le projet Tezos se trouve-t-il dans cette liste ?

De même que pour Cardano avant lui, Tezos a été conçu dès le départ avec un système PoS à l’esprit. Bien que les utilisateurs puissent gagner des intérêts en plaçant leurs XTZ en staking, comme c’est la tradition dans un système de PoS, les détenteurs peuvent également participer aux méthodes de gouvernance mentionnées ci-dessus. En effet, la seule façon de voter sur le réseau Tezos est de staker (ou bake, dans ce cas) vos tokens XTZ.

Bien sûr, en participant au fonctionnement du réseau, vous gagnerez des récompenses. Tezos encourage ainsi un réseau actif et investi par le biais de ces méthodes.

Coût du staking de Tezos

Pour devenir un “block baker”, selon le jargon du projet, il faut placer un minimum de 8 000 XTZ.

Comment réaliser le staking de Tezos

Diverses plateformes d’échange offrent un support pour le staking de Tezos, mais vous pouvez également vous impliquer par le biais du site Web du projet.

Ses récompenses de staking

Les bakers gagnent généralement environ 6 % de récompenses annuelles en stakant sur Tezos.

4. Polygon

Nous retrouvons ensuite Polygon.

Qu’est-ce que Polygon ?

Polygon est une initiative de mise à l’échelle d’Ethereum. Se considérant comme “l’Internet des blockchains d’Ethereum”, Polygon est un protocole de couche 2 qui vise à connecter tous les dApps basés sur Ethereum afin de s’assurer qu’elles soient toutes compatibles les unes avec les autres.

Avec Polygon, les transactions entre les blockchains Ethereum coûtent moins cher en gaz et sont entièrement sécurisées par les validateurs du réseau.

Pourquoi le projet Polygon se trouve-t-il dans cette liste ?

Polygon permet actuellement de valider 65 000 transactions par seconde au sein de ses blocs, garantissant ainsi que les différents réseaux Ethereum puissent effectuer des transactions entre eux sans problème.

Il s’agit d’un projet précieux qui ne fonctionne qu’avec des validateurs, c’est-à-dire des personnes qui placent leurs tokens MATIC en staking et participent à la validation des transactions au sein du réseau.

Bien entendu, les personnes qui détiennent des MATIC ont également leur mot à dire dans la gouvernance du projet, comme c’est le cas pour de nombreux réseaux de blockchain de preuve d’enjeu.

Coût du staking de Polygon

Un délégataire n’a besoin de placer que 1 MATIC pour commencer à participer au réseau. Pour le staking direct, le projet requiert un minimum de 2 MATIC.

Comment réaliser le staking de Polygon ?

Le staking de tokens MATIC peut être déroutant si vous essayez de démarrer un nœud vous-même. Cela dit, vous pouvez connecter ce que l’on appelle le portefeuille Web Polygon à votre portefeuille Metamask. A partir de là, le processus de placement de votre MATIC pour gagner des récompenses est assez simple.

Ses récompenses de staking

Les récompenses varient considérablement en fonction du montant et de la durée de votre staking. Cela dit, son portefeuille électronique comporte un calculateur qui vous aide à prévoir vos gains potentiels au fil du temps.

5. Theta

Après Polygon, nous avons Theta (THETA).

Qu’est-ce que Theta ?

Theta est une plateforme de streaming vidéo décentralisée qui vise à révolutionner l’expérience actuelle dans ce domaine. À l’heure actuelle, le streaming de vidéo sur un site Web comme YouTube nécessite une immense quantité de bande passante. Si le réseau est trop encombré, les utilisateurs n’ont alors pas la possibilité de regarder le contenu de manière satisfaisante.

La décentralisation du streaming vidéo renforce son infrastructure, car chaque nœud contribue à la bande passante du réseau global. Cela réduit le coût global de l’infrastructure, car aucune partie ne doit fournir l’ensemble du réseau, comme c’est le cas avec YouTube.

Pourquoi le projet Theta se trouve-t-il dans cette liste ?

Fort des conseils d’un cofondateur de Twitch et un cofondateur de YouTube, le projet Theta bénéficie du soutien d’un grand nombre de personnes reconnues dans leur domaine. Le projet est composé de trois types de nœuds : les nœuds de validation d’entreprise (Enterprise Validator Nodes), les nœuds de garde (Guardian Nodes) et les nœuds de bordure (Edge Nodes).

  • Nœuds de validation d’entreprise : ils correspondent à des sociétés, telles que Sony et Google, qui prêtent leur pouvoir de validation au réseau Theta. Pour devenir un nœud de validation d’entreprise, le participant doit staker 1 million de THETA.
  • Nœuds gardiens : gérés par des membres de la communauté, les nœuds gardiens vérifient les efforts de validation déployés par les nœuds de validation d’entreprise. Ces types de nœuds agissent comme un niveau supérieur de sécurité pour le réseau Theta, en arrêtant toute transaction malveillante qui passe la couche des nœuds de validation d’entreprise. Il suffit de placer 1 000 tokens THETA pour devenir un nœud gardien.
  • Nœuds de bordure : Les Edge Nodes fournissent de la bande passante au réseau, la partageant avec tous ceux qui regardent du contenu sur la plateforme Theta.tv de Theta. Chaque nœud Edge diffuse une petite partie d’une vidéo, ce qui signifie qu’une foule de nœuds Edge diffusent différentes parties d’une vidéo, et dont l’utilisateur final peut profiter.

Tous les types de nœuds sont récompensés pour leur contribution par le token TFUEL du réseau Theta.

Coût du staking de Theta

Les nœuds gardiens nécessitent un minimum de staking de 1 000 THETA.

Comment réaliser le staking de Theta ?

Theta dispose d’un portefeuille web officiel et d’une application mobile grâce auxquels les utilisateurs peuvent placer leurs tokens pour avoir le rôle de nœud gardien ou de bordure.

Ses récompenses de staking

Comme pour le token MATIC, les récompenses des nœuds Theta varient en fonction du montant et de la durée du staking. Un calendrier sur Theta peut être utilisé pour réaliser une estimation du montant à gagner.

6. Algorand

Algorand est le prochain sur la liste des meilleures cryptomonnaies pour le staking.

Qu’est-ce qu’Algorand ?

Algorand est un projet axé sur la finance et dont l’objectif est de résoudre la question de l’évolutivité d’un réseau grâce à des transactions instantanées et des nœuds de validation.

Comme Ethereum, Algorand prend en charge diverses applications décentralisées, mais avec des frais de transaction moins élevés et un plus grand nombre de transactions par seconde.

Pourquoi le projet Algorand se trouve-t-il dans cette liste ?

Algorand s’appuie sur un algorithme de consensus de preuve d’enjeu (PoS), bien qu’un peu différent dans son cas. Ici, il s’agit d’une méthode de Pure Proof of Stake (PPoS), laquelle se concentre davantage sur la démocratisation et la décentralisation.

De manière générale, le projet ne requiert qu’un minimum de 1 token ALGO pour que les stakers deviennent des validateurs du réseau. Cela devrait, en théorie, signifier qu’il y a plus de validateurs que d’autres réseaux. Cependant, l’idée peut aussi se retourner contre le projet, car un montant minimum aussi faible pourrait conduire à des validateurs qui ne participent pas tellement.

Coût du staking d’Algorand

Seul 1 ALGO est nécessaire pour participer à ce projet.

Comment réaliser le staking d’Algorand

Les personnes intéressées peuvent utiliser un exchange crypto tel que Coinbase via son portefeuilles Ledger, ou bien en utilisant le portefeuille officiel d’Algorand, disponible sur son application mobile et web.

Ses récompenses de staking

Bien que les rendements dépendent de votre méthode de staking, sachez que le portefeuille officiel d’Algorand a un rendement annuel moyen d’environ 5 %.

7. Cosmos

Après Algorand, nous retrouvons le projet Cosmos.

Qu’est-ce que Cosmos ?

Comme pour Polygon, Cosmos a pour ambition d’être l’autre “Internet des blockchains”. Cela dit, il ne se concentrera pas uniquement sur Ethereum comme le fait Polygon. Au contraire, Cosmos vise à rendre tous les réseaux de blockchain interopérables.

Pourquoi le projet Cosmos est-il dans cette liste ?

Cosmos est un réseau de preuve d’enjeu avec des nœuds de validation. Le processus est assez standard ; les utilisateurs doivent placer des tokens ATOM en staking afin d’être pris en compte pour la validation des transactions. Plus le montant de staking est élevé, plus les chances de validation sont grandes et plus les récompenses sont importantes.

Coût du staking de Cosmos

Pour le staking sur Cosmos, il faut placer un minimum de 0,05 ATOM.

Comment réaliser le staking de Cosmos

Le staking pour Cosmos est disponible sur la plupart des exchanges susmentionnés, qui supportent également les autres projets de cette liste.

Ses récompenses de staking

Supérieur à la plupart des autres actifs de cette liste, le staking de Cosmos rapporte en moyenne un rendement annuel de 9,7 %.

8. Polkadot

Polkadot vient en 8ème place des projets de staking crypto.

Qu’est-ce que Polkadot ?

Polkadot est un autre concurrent d’Ethereum qui cherche à résoudre les problèmes d’évolutivité dont souffrent de nombreux réseaux basés sur la blockchain.

Pourquoi le projet Polkadot se trouve-t-il dans cette liste ?

Polkadot requiert des validateurs pour valider ses transactions, comme pour les autres plateformes de preuve d’enjeu. Toutefois, il convient de noter plusieurs différences par rapport aux autres actifs de PoS.

Tout d’abord, il n’est pas si facile de se convertir en nœud de validation sur Polkadot. En effet, la mise en place d’un nœud de validation requiert quelques connaissances techniques, et il est également nécessaire de disposer d’un montant de tokens DOT à la fluctuation constante.

Parfois, les validateurs ont besoin de 30 DOT, et d’autres fois, 80 DOT sont nécessaires. Le nombre de tokens change constamment et il est donc difficile de présenter ici un chiffre fiable.

Coût du staking de Polkadot

De même que le montant requis de DOT pour le staking varie constamment, le cours de l’actif fluctue également assez souvent.

Comment réaliser le staking de Polkadot

Ledger, Coinbase et plusieurs autres plateformes d’échange prennent en charge le staking pour Polkadot.

Ses récompenses de staking

Bien qu’il soit impossible de l’affirmer avec certitude en raison de la fluctuation des validateurs, le rendement annuel moyen supposé du staking de Polkadot est d’environ 14 %.

9. ICON

Enfin, pour clôre cette liste, nous retrouvons ICON (ICX).

Qu’est-ce qu’ICON ?

ICON est un autre projet visant à assurer l’interopérabilité entre les réseaux de blockchain. Il prend en charge des centaines de transactions par seconde.

Pourquoi le projet ICON est-il dans cette liste ?

ICON utilise une version modifiée du consensus traditionnel de preuve d’enjeu, et appelée Byzantine Fault Tolerant Delegated Proof of Stake. En termes simples, cela signifie qu’au moins deux tiers du réseau doivent être d’accord sur les transactions pour qu’elles puissent être effectuées. Il s’agit d’un mécanisme de sécurité qui considère qu’il y aura toujours des nœuds potentiellement dangereux et de mauvais acteurs au sein du réseau.

Il y a toutefois très peu de chances que ces mauvais acteurs représentent plus des deux tiers de l’ensemble du réseau. Ainsi, ICON garantit en quelque sorte que ses utilisateurs soient toujours à l’abri des attaques.

Coût du staking d’ICON

Tout le monde peut placer n’importe quel montant pour devenir un staker d’ICON et gagner des récompenses. En plus de cela, les stakers doivent également voter sur les validateurs pour garder leur statut.

Comment réaliser le staking d’ICON ?

Le staking avec ICON est assez facile et peut se faire par le biais de divers exhanges de cryptomonnaies, de portefeuilles matériels ainsi que du portefeuille officiel de l’extension de navigateur ICON.

Ses récompenses de staking

Au moment de la rédaction de cet article, les stakeurs d’ICON gagnaietnt environ 16% par an en récompenses.

Yield farming ou staking ?

Si vous avez entendu parler du staking, il est probable que vous ayez également entendu parler de l’agriculture de rendement, ou yield farming en anglais, car les deux semblent assez similaires. Et bien qu’ils soient effectivement semblaires à certains égards, il existe une différence essentielle entre les deux.

La principale différence entre ces deux méthodes de rentabilité est l’intention de l’utilisateur lorsqu’il s’agit de placer sa crypto. Le yield farming est l’acte de prêter des cryptomonnaies à un pool de prêt, au sein duquel d’autres emprunteront, le prêteur gagnant des intérêts en fonction de ce prêt. Le staking, quant à lui, consiste à bloquer des cryptomonnaies pour participer à un réseau spécifique. Tous deux génèrent des profits, mais l’un est plus risqué que l’autre.

Le yield farming est l’option la plus plus risquée, car la valeur d’un actif peut chuter pendant que vous le prêtez. Il est possible qu’un emprunteur ne soit pas en mesure de rembourser les intérêts, ou qu’un pool de prêt s’avère être une escroquerie de type rug-pull. Vous pouvez certainement gagner plus d’argent avec le yielf farming, mais cela vient avec un risque.

Est-ce une bonne idée de se lancer dans le staking crypto ?

Après avoir lu tout cela, vous vous demandez peut-être encore si vous devez vous adonnez au staking de cryptomonnaies. Si l’un de ces projets vous intéresse et que vous avez les moyens d’investir, beaucoup diront que le staking est une bonne idée. Après tout, il s’agit de gagner des récompenses en participant à un réseau, plutôt que de parier sur le prix d’un projet, par exemple. Si vous vous sentez à l’aise avec ce concept et que vous êtes en mesure de fournir le montant minimum requis en fonction du projet, cela peut en valoir la peine.

Quelle est la meilleure cryptomonnaie pour le staking ?

La meilleure crypto pour le staking est celle dans laquelle vous croyez vraiment, celle dans laquelle vous pouvez vous impliquer et celle qui presente un retour sur investissement qui vous convient. Si vous pouvez identifier un projet qui répond à tous ces critères, trouver votre cryptomonnaie idéale pour cette activité ne devrait pas être un problème.

Le staking crypto est-il rentable ?

En général, oui, le staking crypto est considéré comme une activité rentable. Cela s’explique par le fait que l’on gagne généralement des intérêts en échange du simple fait de détenir des cryptos spécifiques dans un portefeuille. Étant donné que le processus ne nécessite pas nécessairement un investissement plus important pour générer un bénéfice, on peut le qualifier de rentable.

Quel est le meilleur portefeuille pour le staking ?

Il est impossible de déterminer quel est le meilleur portefeuille pour le staking de toutes les cryptomonnaies. Cela dit, si vous envisagez de ne staker qu’une ou deux cryptomonnaies, il est généralement préférable de le faire au travers du portefeuille officiel du projet, à condition que ce dernier en ait un. Sinon, un portefeuille matériel tel que Ledger ou Trezor pourrait être une solution.

Votre futur avec le staking

Maintenant que vous avez appris tout ce qu’il faut savoir sur les meilleures cryptomonnaies pour le staking en plus de quelques connaissances générales sur le processus, nous espérons qu’un futur rentable vous attend. Bonne chance avec vos investissements, et soyez prudents !

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations contenues sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations figurant sur notre site web est strictement faite à ses propres risques. Dans la section S'instruire, notre priorité est de fournir des informations de haute qualité. Nous prenons le temps d'identifier, rechercher et créer un contenu éducatif qui sera utile à nos lecteurs. Afin de maintenir ce niveau de qualité et continuer à créer un contenu valable, nos partenaires sont susceptibles de nous verser une commission pour des placements figurant dans nos articles. Toutefois, ces commissions n'affectent pas nos processus de création de contenu objectif, honnête et pertinent.
Sponsorisé
Share Article

SUJETS LIÉS

Max is a cryptocurrency journalist with an affinity for games and emerging technology. After leaving school to start a writing career, he wrote his first article on blockchain and fell down the rabbit hole. Since starting in 2017, Max has worked with multiple blockchain startups and crypto enthusiast spaces, doing his best to educate the world on the nascent technology.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant