Voir plus

Yield farming pour les nuls : notre guide complet

11 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

Qu’est-ce que le yield farming, également appelé agriculture de rendement ? De quoi s’agit-il vraiment et est-ce que cette activité en vaut la peine ? Ce guide explore le monde du yield farming dans l’espace des cryptomonnaies, son fonctionnement, ainsi que les meilleures plateformes pour s’y adonner.

Qu’est-ce que le yield farming ?

Le yield farming, ou agriculture de rendement, est le processus qui consiste à placer vos cryptomonnaies (ce qu’on appelle également le “staking”) pour en gagner davantage sous forme de revenu passif. Essentiellement, vous ajoutez de la liquidité à une plateforme et gagnez en retour des récompenses sous forme d’intérêts.

Le processus est similaire à la détention de monnaie fiduciaire traditionnelle sur un compte d’épargne. L’argent détenu sur un compte d’épargne est utilisé dans la réserve générale de liquidités de la banque. Les banques utilisent cette réserve pour prêter et fournir de l’argent à leurs clients. Le yield farming fonctionne de la même manière, mais vous contribuez à une plateforme de prêt plutôt qu’à une banque.

Tous les prêts sont détenus dans un contrat intelligent, un terme issu de l’anglais “smart contract”, et qui exige que l’emprunteur mette en place une garantie avant que le prêt soit accepté. Une fois le prêt remboursé, vous gagnez des intérêts sur vos tokens ainsi que des rendements crypto de la plateforme.

Le yield farming fait partie de ce qui alimente la finance décentralisée, ou DeFi. Il existe plusieurs plateformes pour faire ce genre d’échanges, comme Compound et Aave, par exemple. Ainsi, si vous prêtez des fonds sur Compound, vous gagnerez des intérêts sur vos actifs prêtés ainsi que des tokens Compound pour l’utilisation de la plateforme.

Si vous savez ce qu’est le staking de cryptomonnaie par le biais de l’algorithme de consensus de preuve d’enjeu, ou “proof-of-stake”, tel que celui auquel Ethereum est en train de passer avec son format 2.0, vous savez déjà plus ou moins ce qu’est le yield farming.

Petit lexique du yield farming

1. La valeur totale verrouillée (TVL)

La TVL (Total Value Locked en anglais) sur une plateforme DeFi correspond simplement au nombre d’actifs collectifs qui se trouvent placés et verrouillés sur cette plateforme, ce par le biais d’un smart contract. Il s’agit également d’un indicateur utilse de la “santé” globale de cette plateforme de rendement. Plus la TVL est élevée, mieux c’est pour la plateforme.

2. Les smart contracts

Les “smart contracts”, également appelés “contrats intelligents” en français, sont des programmes qui fonctionnent sur le réseau Ethereum et peuvent s’executer de manière automatique lorsque les conditions requises sont remplies.

3. Les applications décentralisée (Dapps)

Il s’agit d’un produit fondé sur la technologie décentralisée, et dont le fonctionnement repose également sur cette dernière.

4. Les exchanges décentralisés (DEX)

Il s’agit de plateformes d’échange en ligne qui permettent à leurs utilisateurs de faire du trading de cryptomonnaies de manière directe, sans avoir à passer par un intermédiaire (par exemple, Uniswap).

A ce sujet, retrouvez notre guide sur les meilleurs DEX du secteur.

5. Les stablecoins

Un stablecoin est une cryptomonnaie adossée au prix d’un actif externe (généralement le dollar US), ce afin de réduire la fluctuation de son cours.

6. Les pools de liquidité

Il s’agit d’un smart contract qui contient la TVL collective et les fonds sécurisés sur une plateforme. Les personnes qui contribuent aux pools de liquidité sont souvent mentionnés sous le terme LP (de l’anglais liquidity providers, soit “fournisseurs de liquidité”).

Comment démarrer le yield farming

Pour démarrer une activité de yield farming, vous devez vous inscrire sur un pool de liquidités tel qu’Aave. Vous devrez également détenir des actifs, généralement des jetons Ethereum ou ERC-20, dans votre portefeuille connecté. Dans le cas de cet exemple, nous utiliserons comme option le portefeuille ERC-20 de MetaMask.

MetaMask

Ensuite, vous choisirez le pool de liquidités de l’actif que vous souhaitez prêter, puis vous saisirez le montant désiré. La plateforme indiquera ses frais éventuels ainsi qu’une estimation des gains prévus. Une fois que vous avez contribué à la réserve de liquidités, il est temps de commencer à générer des gains.

Les récompenses seront versées à partir d’un seuil minimum, qui varie en fonction de la plateforme de prêt et de l’actif choisi. Les emprunteurs ont également leur mot à dire sur le montant et la durée de leurs paiements minimums. N’oubliez pas non plus que vous devrez dédier une quantité importante de liquidités pour obtenir des rendements appréciables.

Le farming de cryptomonnaies en vaut-il la peine ?

Nombreux sont ceux qui soutiennent que le farming de cryptomonnaies en vaut la peine, étant donné que vous gagnez des intérêts sur des cryptomonnaies qui se trouvaient simplement dans votre portefeuille au départ.

Selon le montant que vous prêtez, l’agriculture de rendement en vaut particulièrement la peine dans le sens où vous les profits sont pratiquement garantis. Le farming est loin d’être aussi risqué que le day trading, par exemple, qui pourrait vous faire perdre tous vos fonds.

Que sont le farming et le staking de crypto ?

Le farming et le staking de cryptomonnaies consistent à stocker ou à verrouiller vos actifs dans un portefeuille par le biais d’un contrat intelligent.

Ces actifs sont ensuite utilisés pour remplir le contrat, et peuvent vous être rendus une fois cette tâche accomplie. En général, les “stakers” et les “farmers” gagnent des intérêts sur leurs cryptomonnaies, faisant ainsi travailler votre crypto pour vous.

Comment gagne-t-on de la crypto en faisant du farming ?

Vous gagnez de la crypto grâce au farming après une certaine période de temps. Les paiements varient en fonction de la plateforme que vous utilisez, mais vous pouvez gagner de l’argent dès que vous engagez vos actifs.

Les meilleures plateformes de yield farming

Il existe plusieurs plateformes pour le yield farming. En voici quelques-unes.

1. Aave

AAVE Protocol DeFi

Aave est une plateforme de liquidité sans gardien permettant de prêter et d’emprunter des cryptomonnaies. Elle supporte divers stablecoins et autres actifs, tels que le DAI, l’USDT, le BAT et yearn.finance.

La page principale de son site web donne un aperçu des actifs supportés. Vous pouvez y consulter la part de marché, les montants totaux empruntés et les intérêts annuels payés pour le dépôt et l’emprunt d’actifs. Vous pouvez également consulter ces valeurs en USD ou dans leur devise d’origine – un choix idéal pour les experts en investissement.

Chaque fois que vous prêtez des fonds sur Aave, vous gagnez des “aTokens”. Il s’agit en fait de versions Aave du token que vous prêtez, fournis comme une récompense supplémentaire en plus des intérêts que vous gagnez. Plus vous prêtez longtemps, plus vous recevrez de aTokens.

Ces aTokens sont liés à un ratio de 1:1 avec leur actif nommé, et vous pouvez même rediriger les récompenses hors de la plateforme vers une autre adresse ERC-20 si vous le préférez.

2. Compound

À première vue, Compound est très similaire à Aave. Cette plateforme propose des prêts et des emprunts pour un grand nombre des mêmes actifs, par exemple. Compound fournit également une multitude d’informations telles que les taux d’intérêt annuels de l’offre, l’offre totale sur le pool de liquidité, et plus.

Ce qui distingue Compound du lot, cependant, est sa mise en œuvre sur d’autres plateformes de cryptomonnaie. Par exemple, vous pouvez gagner le token COMP de la plateforme au travers des actifs stockés dans vos portefeuilles Coinbase ou Ledger. Cela vous permet de gagner du temps et de l’argent, car vous n’avez pas besoin de payer des frais de transaction pour transférer des actifs dans le portefeuille Compound.

Compound s’est également associé à divers dépositaires de cryptomonnaie, ce qui garantit que vos actifs sont gérés de manière fiable par des parties de confiance.

Enfin, les taxes sur les cryptomonnaies peuvent constituer un problème, même sans tenir compte des prêts et des emprunts. Ainsi, Compound s’intègre aux plateformes populaires de taxes sur les cryptomonnaies Tokentax et Cointracker, fournissant une exportation facile dans ces bases de données. Si vous vous impliquez vraiment dans le yield farming sur Compound, cela simplifiera certainement votre vie fiscale.

3. Uniswap

Uniswap V3

Uniswap a été l’une des premières plateformes d’emprunt et de prêt à décoller pendant le grand boom de la finance décentralisée (DeFi). L’exchange supporte plus de 200 intégrations avec des plateformes financières décentralisées telles que Compound, Aave, et même la plateforme centralisée Coinbase.

La plateforme en est à sa troisième version, laquelle offre une fonctionnalité unique appelée “liquidité concentrée”. Essentiellement, le prêt normal vous place dans une fourchette allant de 0 à l’infini. Cependant, la liquidité concentrée vous permet de fournir des actifs dans une certaine fourchette de cours, et qui correspond souvent à la fourchette dans laquelle ils se situent habituellement. Les prêteurs sont ainsi mieux récompensés, car ils prêtent à une valeur plus élevée et concentrée que la méthode traditionnelle.

Par ailleurs, vous pouvez profiter d’autres avantages en plus du pool de liquidités d’Uniswap. La plateforme propose une gouvernance basée sur son token UNI, des swaps pour tous les types de cryptomonnaies et diverses informations graphiques disponibles pour les prêteurs et les emprunteurs.

4. Balancer

Balancer BAL

Balancer est une plateforme intéressante, car elle permet à quiconque d’échanger de l’Ether contre des tokens ERC-20 dans un pool de liquidité créé par l’utilisateur. Le pool créé contribue à la liquidité globale de Balancer, et vous récompense en token BAL natif de la plateforme.

Cette méthode est également appelée Automated Market Maker” (AMM), soit teneur de marché automatisé en français. Fondamentalement, dans un pool créé de deux actifs, la liquidité va se déplacer au fur et à mesure que les utilisateurs empruntent, prêtent et retirent des actifs de ce pool. Cette activité, bien sûr, modifie constamment le cours des actifs au sein dudit pool. Pour contrer ce phénomène, Balancer convertit automatiquement les actifs dans les pools qui créent la meilleure valeur pour les utilisateurs.

Par exemple, une transaction de l’ETH au DAI peut passer par un pool USDT si l’ETH et le DAI changent radicalement. Cela permet à toutes les parties d’économiser de l’argent au fil du temps, et le processus est entièrement automatique grâce aux contrats intelligents. De plus, les prêteurs peuvent gagner plus d’argent en fonction du pool dans lequel ils se trouvent. En effet, les prêteurs du pool peuvent personnaliser les frais s’ils le souhaitent, ce de 0,0001 % à 10 %.

Balancer permet également de supporter jusqu’à huit tokens dans un pool de liquidité. La plateforme étant un teneur de marché automatisé, les cours sont automatiquement retravaillés en fonction des besoins, ce qui permet la création de ce genre de pool. Bien sûr, il vous récompense également avec des BAL au fur et à mesure de votre contribution, comme le font la plupart des plateformes de liquidité.

Au moment où nous écrivons ces lignes, Balancer en est à sa première version. Cependant, la plateforme envisage de passer à la version 2.0 assez rapidement. Ce changement entraînera une baisse des frais de gaz et permettra une logique d’AMM personnalisée dans les pools de liquidité, les gestionnaires d’actifs au sein de la plateforme, entre autres.

5. Sushiswap

SushiSwap SUSHI

Enfin, nous avons Sushiswap.

Cette plateforme de liquidité s’avère être un hard fork d’Uniswap, ce qui signifie qu’il s’agit également d’un AMM. Le protocole supporte divers actifs non répertoriés sur d’autres fournisseurs, ce qui le rend très attrayant pour les fournisseurs et les emprunteurs expérimentés.

En fournissant des liquidités, les prêteurs obtiennent des tokens SUSHI comme récompense. Ils peuvent ensuite récupérer ces récompenses et les placer en staking dans le SushiBar, ce qui leur permet de gagner des xSUSHI pour réaliser encore plus de profits. Le xSUSHI est un actif émis lorsque les investisseurs achètent des SUSHI, ce en utilisant les frais de transaction.

6. Curve

Curve Finance est une autre option prisée de DEX et AMM. Cette fois, cela dit, le protocole est spécifiquement conçu pour l’échange de stablecoins avec des frais minimes et un faible slippage. Dans la même veine qu’Uniswap, Curve nécessite des connaissances assez poussées pour maximiser ses rendements de yield farming. Cependant, il offre les rendements les plus compétitifs sur les stablecoins et les principaux actifs tels que le BTC et l’ETH.

Actuellement, Curve offre plus de 15 pools de liquidité qui changent constamment en fonction de la demande du marché et du paysage en constante évolution de la DeFi. Curve incite la participation à ses pools de liquidité par le biais d’intégrations avec des protocoles DeFi externes et la liquidité disponible sur les plateformes de ces derniers.

Les récompenses sur Curve sont distribuées par le biais de son token natif, le CRV, en plus de frais et d’intérêts issus des échanges réalisés sur la plateforme. La TVL de Curve s’élève actuellement à 7 milliards de dollars. Elle reste l’une des plateformes les plus populaires au sein de la communauté DeFi pour sa solution novatrice de stablecoin et son approche d’un espace de finance décentralisée plus stable et axé sur la gouvernance.

7. Yearn Finance

Notre dernière mention dans la liste des meilleures plateformes de yield farming est Yearn Finance, un agrégateur DeFi qui utilise un système d’automatisation pour maximiser les profits des investisseurs grâce au yield farming. Yearn Finance utilise pleinement les différents produits et outils de sa plateforme afin de servir d’agrégateur pour les protocoles DeFi tels que Curve, Compound et Aave, apportant le meilleur rendement possible à ceux qui placent en staking leurs cryptomonnaies.

Yearn cible le marché des investisseurs qui manquent d’expérience dans ce domaine particulier ainsi que ceux qui souhaitent maximiser leurs rendements, ce qui en fait une option parfaite pour les utilisateurs novices de la DeFi.

Yearn Finance propose deux outils clés :

  • Earn, qui identifie les taux d’intérêt les plus élevés que les utilisateurs peuvent obtenir en prêtant un actif.
  • Vaults, une collection de stratégies d’investissement conçues pour générer les rendements les plus élevés à partir d’autres projets DeFi.

Grâce à ses “vaults”, ou coffres-forts, les utilisateurs de la DeFi ont facilement accès à une gamme de pools à haut rendement qui offrent des récompenses et des rendements dans l’actif dénommé de chaque pool. Actuellement, près de 4 milliards de dollars de TVL sont sécurisés sur la plateforme de Yearn Finance en raison du processus simple combiné aux rendements élevés, ce qui en fait l’agrégateur le plus populaire sur le réseau Ethereum.

En mentions honorables, citons Bancor, un DEX et AMM qui offre des rendements élevés sur des actifs de premier plan, et Maker, un protocole qui utilise des garanties déposées pour émettre le token DAI, un stablecoin très populaire et couramment utilisé.

Foire aux questions

Le yield farming, qu’est-ce que c’est ?

Combien peut-on gagner avec le yield farming ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, le contenu éducatif de ce site est proposé de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. BeInCrypto a pour priorité de fournir des informations de haute qualité, en consacrant du temps à la recherche et à la création d'un contenu informatif pour les lecteurs. Bien que des partenaires puissent récompenser l'entreprise avec des commissions pour des placements dans les articles, ces commissions n'influencent pas le processus de création de contenu impartial, honnête et utile. Toute action entreprise par le lecteur sur la base de ces informations se fait strictement à ses propres risques.

80a1a6e43326e65546ed696cc0ab6d66?s=120&d=wp_user_avatar&r=g
Max Moeller
Max is a cryptocurrency journalist with an affinity for games and emerging technology. After leaving school to start a writing career, he wrote his first article on blockchain and fell down the rabbit hole. Since starting in 2017, Max has worked with multiple blockchain startups and crypto enthusiast spaces, doing his best to educate the world on the nascent technology.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé