D’après un analyste, la volatilité des actions est similaire à celle de 1929

Partager l’article
EN BREF
  • En se basant sur leurs antécédents, les marchés baissiers auraient tendance à présenter d'importants revirements, ainsi que des creux de plus en plus bas.

  • En 1929, le Dow avait chuté de près de 50% puis était remonté de 40%, avant de redescendre de 85% quelques années plus tard.

  • Est-il donc trop tôt pour dire que le rallye actuel des marchés est le signe d'une véritable remontée ?

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Beaucoup se réjouissent des récents regains du marché des actions, y voyant là un signe de remontée. Et pourtant, un analyste pense que ce n’est que du bluff, et assure qu’il en fut exactement de même lors de la crise de 1929.

Si on se penche sur l’histoire des marchés, les crashs financiers et dépressions se produisent rarement en même temps. C’est un processus lent, marqué par une immense volatilité alors que les marchés traversent un creux, et souvent responsable d’impressionnants revirements. Ces derniers jours, les marchés financiers américains ont affiché une imposante tendance ascendante et continuent toujours de remonter la pente. Seraient-ils vraiment en train de se remettre de la crise engendrée par la pandémie ? D’après un analyste, ça n’est pas encore le cas.

En quoi la crise de 1929 peut nous aider à comprendre la situation actuelle ?

D’après l’analyste et avocat Jake Chervinsky (@jchervinsky), il y a de quoi rester sceptique face à ce rebond.

Il mentionne notamment la chute de près de -50% du Dow entre septembre et novembre 1929, passant de 386 à 195 points. Il est ensuite parvenu à remonter de 40% dans les semaines suivantes, revenant à 268 points.

Beaucoup pensaient alors que la crise était passée, mais ils se trompaient. Au cours des années suivantes, le Dow a traversé des creux de plus en plus bas, jusqu’à atteindre son pire fond à 41 points. Il s’agissait alors de 85% de moins que sa supposée “remontée” de 1929 à 1930.

Je me demande quel était le sentiment général au sein des marchés en 1929.

Le Dow a chuté de près de 50% de septembre à novembre, passant de 386 points à 195. Il est ensuite remonté de 40% en cinq semaines, jusqu’à 268 points. Est-ce que tous pensaient que leurs souffrances avaient pris fin ?

Le fond à 41 points correspondait à -85%, plusieurs années plus tard.

Comme le précise le directeur d’exploitation de Bitwise, il s’agit d’un patron classique lors des rallyes de marchés baissiers.

Exactement. “Les rallyes de marchés baissiers de ce type sont courants en période de dépression, car les employés, actionnaires et auteurs de politiques ont fortement tendance à exagérer l’importance d’éléments relativements petits, mais qui semblent conséquents lorsqu’on les observe à la loupe” (Dalio).

Que cela nous apprend-il alors sur le rallye actuel des marchés ? Si on s’en tient à l’histoire, il semblerait que nous ne soyons pas encore tirés d’affaire et qu’il est bien trop tôt pour crier victoire.

La situation macroéconomique

Si vous souhaitez vous faire une idée de la direction actuelle des marchés financiers, il peut être utile de se pencher sur la situation macroéconomique. Cette dernière, d’ailleurs, inquiète les commentateurs financiers. Les demandes d’allocations au chômage ont atteint des sommets sans précédent aux États-Unis, la confiance des consommateurs touche le fond et nous sommes officiellement en récession.

Les analystes parlent également de la crise actuelle comme d’un “choc déflationniste“. La demande globale s’est considérablement réduite et, si le confinement se prolonge, de nombreux commerces risquent de faire banqueroute. Les prix devraient également chuter, mais sachant que la population perdra aussi en pouvoir d’achat, cela ne fera qu’endommager l’ensemble de la macroéconomie.

Face à cette crise historique, l’industrie de la crypto-monnaie se trouve quelque peu prise au piège. Cela dit, il faut noter que le Bitcoin a déjà suivi le mouvement du S&P 500 à plusieurs époques. De même, cette semaine, le BTC s’est joint au rallye des marchés financiers américains. Ainsi, les traders de monnaies numériques feraient mieux d’observer les tendances macroéconomiques afin de pouvoir prédire l’évolution du marché. Pour l’heure, le futur reste incertain, mais nous pouvons toujours compter sur la prochaine réduction de moitié du Bitcoin, ce malgré les circonstances actuelles.

 

Images gracieusement fournies par Shutterstock, Trading View et Twitter.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Raised in the U.S, Lucian graduated with a BA in economic history. An accomplished freelance journalist, he specializes in writing about the cryptocurrency space and the digital '4th industrial revolution' we find ourselves in. <a href="mailto:crypto.inquiries@protonmail.com">Email.</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now