Ethereum : The Merge, les risques pour la DeFi et l’impact des stablecoins

1 septembre 2022, 10:22 CEST
1 septembre 2022, 10:22 CEST
EN BREF
  • L'approche de The Merge a contribué à une hausse des produits d'investissement dans Ethereum.
  • Il est possible que le hard fork d'Ethereum exerce une influence néfaste sur les stablecoins et les protocoles DeFi.
  • Tether et Circle ont confirmé leur soutien au hard fork vers la PoS d'Ethereum.
  • promo

Alors qu’Ethereum (ETH) s’approche de The Merge, son événement de fusion, le débat sur son passage à un réseau de preuve d’enjeu (PoS) semble s’intensifier. De nombreuses personnes ont fait part de leurs inquiétudes concernant la centralisation actuelle des nœuds de validation d’Ethereum, affirmant que le passage à un système PoS aggraverait la situation.

Ces questions ont suscité une inquiétude croissante parmi les investisseurs crypto, qui craignent que le système actuel de preuve de travail (PoW) ne soit pas aussi sécurisé qu’il devrait l’être, et qu’un passage à la PoS signifierait qu’une seule entité pourrait, avec une possibilité de 51 % de majorité, attaquer le réseau.

Le passage à la preuve d’enjeu pour Ethereum a été retardé pendant plusieurs années. “Nous pensions qu’il fallait un an pour mettre en place la PoS, mais cela a pris environ six ans”, a déclaré le cofondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin.

Selon un tweet de Maggie Love, cofondatrice de Web Cloud, “Ethereum ne peut pas être décentralisé si la base n’est pas décentralisée.” Elle a noté que 69 % de nœuds sont hébergés sur le mainnet de l’ETH, “dont plus de 50 % proviennent d’Amazon Web Services (AWS), plus de 15 % de Hetzner et 4,1 % d’OVH.”

Ainsi, en prévision de la fusion toute proche, diverses plateformes qui utilisent la blockchain Ethereum ont annoncé leurs plans d’urgence. Dans le cadre du système PoS, les investisseurs crypto placent en “staking” une quantité spécifique de leurs tokens sur le réseau standard, plutôt que d’utiliser de grandes quantités d’électricité pour générer plus de crypto-monnaies.

The Merge Ethereum et les stablecoins

Même si personne ne mentionne ces problèmes, l’avenir des stablecoins représente toujours un défi majeur pour le secteur de la finance décentralisée (DeFi). En effet, les stablecoins centralisés dominant les protocoles décentralisés, de nombreux projets DeFi ont examiné les stablecoins algorithmiques. Cependant, des réglementations potentielles concernant ces monnaies stables pourraient être instaurées et avoir un impact sur le secteur de la finance décentralisée après la fusion d’Ethereum.

Les stablecoins représentent un immense marché, avec une capitalisation boursière de plus de 100 milliards de dollars. De même, leur utilisation sur des blockchains publiques comme Ethereum s’est considérablement développée, ce qui les rend indispensables aux opérations de finance décentralisée. Cependant, alors que le réseau Ethereum approche de sa fusion, la stabilité de ces actifs devient plus importante que jamais.

The Merge, prévue pour le 15 septembre, pourrait éventuellement affecter la stabilité des actifs numériques qui se trouvent adossés à des monnaies du monde réel. La plupart des applications DeFi pourraient être hébergées sur la blockchain Ethereum après le passage de son mécanisme actuel de consensus PoW à la PoS.

De même, le prochain fork d’Ethereum, visant à remplacer le système de consensus PoW par un système PoS devrait accélérer le développement d’Ethereum vers des investissements de qualité institutionnelle.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.