Ethereum : The Merge pourrait attirer les investisseurs institutionnels

Partager l’article
EN BREF
  • Un nouveau rapport de Bloomberg Intelligence révèle qu'Ethereum pourrait attirer davantage d’investisseurs institutionnels après la mise à jour The Merge.

  • Ethereum a détrôné Bitcoin en termes d'adresses actives, d'utilisateurs actifs et de volume quotidien de transactions.

  • Le rapport suggère que la crypto pourrait suivre la voie des contrats à terme et des fonds négociés en bourse.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Selon un rapport de Bloomberg Intelligence, la mise à jour The Merge, qui fera passer Ethereum du mécanisme de consensus de proof of work à celui de proof of stake, jouera un rôle clé dans l’adoption institutionnelle du réseau.

Le rapport souligne également que la croissance d’Ethereum dépendra de son potentiel en tant qu’outil social et économique. Actuellement, les signes sont plutôt de bon augure puisque le total des ETH verrouillés dans des contrats intelligents a augmenté de 1,4 % en trois ans. 

Bien que les jetons non fongibles (NFT) connaissent un certain ralentissement, Bloomberg estime qu’ils pourraient prendre la place des stablecoins et de la finance décentralisée (DeFi).

L’émergence de nouveaux cas d’utilisation a également renforcé l’activité on-chain d’Ethereum par rapport au dernier bear market. Cependant, les stablecoins et la DeFi ont été mis à rude épreuve par la crise de liquidité qui a frappé quelques-unes des plus grandes entreprises crypto, obligeant certaines d’entre elles à se déclarer en faillite.

Dans un rapport publié à la mi-juillet, le gestionnaire de fonds CoinShares a révélé qu’en trois semaines, les investisseurs institutionnels ont placé 7,6 millions de dollars dans des produits basés sur Ethereum.

Il existe aujourd’hui plusieurs fonds qui offrent une exposition à Ethereum, notamment Grayscale Ethereum Trust qui gère les portefeuilles de grands investisseurs institutionnels comme Rothschild Investment Corp, Weatherbie Capital LLC et Rye Brook Capital LLC.

Malgré son succès, la blockchain n’échappe pas aux critiques. Le mois dernier, Vitalik Buterin a riposté aux détracteurs d’Ethereum qui prétendaient à tort que les modifications du réseau étaient régies par les votes de gouvernance.

Ethereum fait pâlir Bitcoin

Le rapport souligne également qu’Ethereum pourrait être sous-évalué, particulièrement après son pic du 21 mai 2022. De plus, l’actif a dépassé la performance de Bitcoin sur trois grands indicateurs on-chain, à savoir : les utilisateurs actifs, les adresses ayant un solde positif et le volume de transactions.

En effet, Bitcoin a été durement impacté par la politique de la Réserve fédérale et il est peu probable qu’il se redresse avant la stabilisation des taux d’intérêt. Son prix reste cependant cinq fois supérieur à son creux de mars 2020.

Le nombre d’adresses Ethereum à solde positif a augmenté de 113 % par rapport à 2019. En revanche, le nombre d’adresses actives de Bitcoin a diminué de 30 % par rapport à la même année. Le 26 juillet 2022, la moyenne mobile sur 7 jours des utilisateurs actifs sur Ethereum était en hausse de 46 % (180 000 utilisateurs) par rapport au mois précédent. Enfin, malgré une baisse de 29 % du cours d’Ethereum, son volume de transactions a diminué de 7 %.

Vers une tokenisation multi-actifs ?

Après avoir prospéré en 2020 et 2021, les actifs crypto semblent prendre la voie des contrats à terme et des fonds négociés en bourse.

Tout comme les contrats à terme, la tokenisation peut offrir une exposition à certains actifs sans que les investisseurs les achètent. Cependant, cette technologie pourrait faire face à de nombreux obstacles juridiques et techniques. Le rapport estime cependant que le simple fait que Tether et l’USDC soient hébergés sur Ethereum démontre la valeur de la technologie blockchain.

D’ici la fin de 2022, Ethereum adoptera un système d’émission déflationniste. Il pourrait également offrir des rendements de 6 à 9 % sur les activités de staking. Ceci dit, tout cela ne sera possible que si la mise à jour The Merge tient ses promesses.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

David is an electronic engineer with nine years of experience. He joined BeInCrypto to combine his passion for writing and his interest in fast-moving industries, cultivated from his university days. He hopes to make crypto easy to understand.

SUIVRE CET AUTEUR