Le farming est une relation passagère, le staking est un mariage durable

Par Guest Op-Ed

Farming vs staking : Que ce soit pendant le bull ou le bear market, nous voulons toujours gagner de l’argent. Cela dit, Eugene Teslov se demande comment procéder ? 

Qui d’entre nous n’aime pas le bull market, cette période où tous les indicateurs sont au vert et où tout le monde peut générer des gains.

En revanche, lorsque le bear market arrive, tout change, et il suffit parfois d’un seul faux pas pour que votre portefeuille soit entièrement liquidé. C’est pourquoi vous devez faire preuve de beaucoup de prudence.

Durant ces périodes, vous pouvez soit vous pencher davantage sur la DeFi soit placer vos tokens en staking. Les options sont limitées, mais vous devez toutefois faire des recherches approfondies avant d’investir.  

Farming : les promesses

Beaucoup de gens se lancent dans le yield farming dans l’espoir de générer des gains rapides. Ils ont cependant tendance à oublier que rien n’est gratuit dans le monde de la finance.

En effet, la plupart des protocoles utilisent un troisième token pour récompenser leurs utilisateurs. Plus le rendement est élevé, plus le projet derrière ce token est faible. Cela signifie que vous aurez beaucoup de tokens, mais que leur prix baissera au moment où vous déciderez de les vendre, car d’autres personnes penseront à faire la même chose que vous. Il y a des exceptions bien sûr, mais dans la plupart des cas, nous cultivons tous de l’air, un air qui n’est pas toujours très pur.

Ce n’est pas tout, votre aventure dans le monde du web3 et de la DeFi vous réserve encore une surprise : le piège des pertes temporaires. En termes simples, les plateformes de yield farming utilisent des teneurs de marché automatisés (AMM) qui rééquilibrent la proportion de tokens que vous placez dans le protocole de farming (par exemple, un stablecoin et un token).

Pour faire du farming, vous devez déposer deux tokens à parts égales. Jusque-là, tout semble correct. Néanmoins, la crypto est très volatile et les prix des tokens peuvent augmenter ou baisser. Si le prix monte, l’AMM rééquilibrera la paire pour que les deux tokens soient toujours disponibles à parts égales. Après avoir récupéré les jetons du pool de farming, vous aurez plus de tokens et moins de stablecoins. Est-ce vraiment le résultat auquel vous vous attendiez ?

farming crypto

Farming : la réalité

Maintenant, vous possédez plus de tokens qu’au départ et un troisième token que vous avez cultivé. Les choses semblent avoir fonctionné à merveille, vos avoirs ont augmenté et vous avez réalisé des gains. Mais lorsque vous échangez vos tokens contre des stablecoins, vous vous rendez compte que vous aviez plus de tokens au début. 

La situation devient encore plus compliquée lorsque vous cultivez avec deux tokens différents et obtenez un troisième token en guise de récompense. Ici, le risque de volatilité est multiplié par 3, ce qui signifie que vous avez de fortes chances de perdre une partie ou la totalité de vos actifs.

Si cela vous arrive pendant une période haussière, vos risques de pertes seront minimes, car le bull market est souvent très clément avec nos erreurs. Mais si cela vous arrive lors d’un bear market, vous risquez de perdre tout votre argent.

Morale de l’histoire ? N’investissez jamais dans un protocole de yield farming sans avoir fait toutes les recherches nécessaires sur ses tokens, son équipe, son fonctionnement, etc.

Qu’en est-il du staking ?

Si le farming est une relation passagère, le staking est un mariage durable. Si vous suivez la communauté crypto sur Twitter, vous avez peut-être remarqué que beaucoup de gens sont des maximalistes de Bitcoin, d’Ethereum ou de Cardano. Il s’agit d’un phénomène intéressant dont nous pourrions parler plus tard.

En effet, les gens ont tendance à se focaliser entièrement sur certains projets et à ignorer tout le reste. Avec un peu de recul, vous vous rendrez peut-être compte que vous êtes également maximaliste. Dans votre portefeuille, vous avez certainement un token que vous préférez à tous les autres, soit parce qu’il vous a déjà rapporté des gains ou qu’il vous rappelle des souvenirs, etc. Mais dans la plupart des cas, vous préférez ce token sans vraiment savoir pourquoi. Oui, c’est le coup de foudre, version Web3.

Cela peut vous arriver avec les cryptomonnaies natives des blockchains layer 1, mais également avec les tokens de certains projets qui connaissent du succès ou qui apportent des technologies innovantes. Vous commencez à les apprécier, à découvrir leurs communautés, leurs créateurs et leurs écosystèmes. En effet, le fait d’acheter lorsqu’il est tout nouveau et encore inconnu est souvent un investissement à long terme.

Farming vs Staking : HODL

Donc, vous avez acheté des tokens et vous avez décidé de les garder dans votre portefeuille. Quelques jours plus tard, vous cherchez à les échanger pour générer des gains. La solution idéale pour éviter de succomber à la tentation est de les placer en staking avec une période de verrouillage (si possible). Si vous croyez au projet, pourquoi feriez-vous des transactions risquées ?

Étant donné que le staking est une stratégie à long terme, ses récompenses sont moins alléchantes que celles du yield farming. La plupart des projets offrent entre 5% et 25% de rendement, ce qui signifie que vous ne deviendrez pas milliardaire du jour au lendemain, mais vos revenus seront stables et vos actifs resteront en sécurité.

Gardez toutefois à l’esprit que tous les projets ne se valent pas et que certaines plateformes ne tiennent malheureusement pas leurs promesses. C’est pourquoi vous devez toujours faire vos propres recherches avant d’investir. Analysez tout ce que vous pouvez : l’histoire de l’équipe, ses anciens projets, les comptes LinkedIn des membres, la communauté, etc. N’oubliez pas que les projets qui vous donnent une bonne impression au début ne sont pas forcément fiables.

J’ai intentionnellement décrit l’investissement – à la fois dans le farming et le staking – comme une action très risquée car la crypto est elle-même risquée. N’oubliez pas que vous ne devez jamais investir plus que ce que vous êtes prêt(e) à perdre. Ainsi, vous limiterez l’impact émotionnel des pertes et vous serez deux fois plus content(e) en cas de gain.

À propos de l’auteur

Eugene Teslov est chef de produit chez EverX, la société mère du wallet et navigateur blockchain EVER Surf, qui vise à simplifier et à sécuriser le stockage de tokens. L’équipe de Surf s’est également appuyée sur la technologie DeBots pour développer des programmes de staking sur le réseau Everscale. Jusqu’à présent, ces programmes ont attiré 45 millions de tokens EVER.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.