Staking crypto : Ethereum et Solana dominent le podium

EN BREF
  • Selon StakingRewards.com, la capitalisation boursière des crypto actifs placés en staking a atteint 94 milliards de dollars.
  • 14 545 424 ETH sont actuellement placés en staking, mais aux prix actuels de l’actif, la plupart des stakers sont dans le rouge.
  • De nombreux experts se demandent si certaines cryptomonnaies peuvent être considérées comme des titres en vertu de la loi américaine.
  • promo

    Profitez de 70 CFD sur les cryptomonnaies, sans frais de commission et avec des spreads ultra bas Profitez

La capitalisation boursière du staking crypto vient d’atteindre 94,92 milliards de dollars. Sans surprise, ETH et SOL arrivent en tête du classement.

Ethereum, qui a récemment réussi sa transition vers un mécanisme de consensus PoS, demeure l’actif le plus utilisé dans les activités de staking crypto. Il est suivi de près par Solana dont les détenteurs ont placé 12,7 milliards de dollars de tokens en staking, selon StakingRewards.com.

Cardano arrive en troisième position avec 11 milliards de dollars, suivi par Binance Smart Chain avec 5 milliards de dollars et Avalanche avec environ 4,6 milliards de dollars d’actifs placés en staking. Dans le top 10, on retrouve également Polkadot, Cosmos Hub, Tron, Polygon et Near Protocol. Parmi toutes les cryptomonnaies du top 10, Cosmos (ATOM) arrive en première position en termes de rendement (17,89 %).

Pour rappel, le staking (ne pas confondre avec le mining) consiste à verrouiller des crypto actifs pour une durée déterminée en vue de gagner des récompenses. Il s’agit également d’un moyen de validation des transactions sur la blockchain. En général, un algorithme déterministe sélectionne les nœuds qui ont “staké” le plus de crypto pour valider les transactions.

En revanche, le minage  est une activité dans laquelle les validateurs rivalisent les uns avec les autres pour ajouter de nouveaux blocs à la blockchain. Ce, en utilisant un processus de calcul énergivore qui suscite les inquiétudes de plusieurs organismes et gouvernements, y compris l’administration du président Biden.

Le staking crypto a été introduit en 2012 par les développeurs blockchain Sunny King et Scott Nadal. À l’époque, ils le présentaient comme une alternative au mécanisme de minage énergivore de Bitcoin.

Ethereum : cryptomonnaie ou titre financier ?

Au moment où nous écrivons ces lignes, Ethereum, qui est la deuxième plus grande cryptomonnaie au monde en termes de capitalisation boursière, compte 14 545 424 ETH placés en staking, avec 430 080 validateurs et un rendement annuel de 4,1 %. Ceci dit, la société d’analyse Nansen révèle que la plupart des ETH stakés ne sont pas rentables aux prix actuels. Actuellement, Ethereum s’échange à 1 353,63 $, selon Coingecko.

La récente transition d’Ethereum de la Proof of Work à la Proof of Stake a permis de changer le modèle d’émission de l’actif. Avec le plafonnement de son offre totale, ETH peut désormais passer du statut de token à celui d’instrument d’échange.

Depuis le déploiement de la mise à jour The Merge, le réseau a injecté 3 095,12 ETH dans l’offre en circulation. Le mécanisme de “combustion de frais”, qui a été introduit en août 2021 par l’EIP-1559, permet de contrôler l’offre en retirant régulièrement des ETH de la circulation. 

Notons également que les investisseurs ayant placé leurs ETH en staking ne pourront – à priori – les retirer qu’après le déploiement de la mise à jour Shanghai, qui devrait avoir lieu au début de 2023. Avant The Merge, ceux qui souhaitaient créer des nœuds de validation devaient placer au moins 32 ETH en staking. Néanmoins, même ceux qui n’avaient pas les moyens de déposer une somme aussi colossale pouvaient passer par des pools de staking.

Selon Gary Gensler, le président de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, la transition d’Ethereum vers une blockchain de preuve d’enjeu signifie que la cryptomonnaie réussit le test de Howey, qui permet de déterminer si un actif constitue ou non un titre.

Staking crypto : plusieurs options s’offrent aux investisseurs

La plupart des cryptomonnaies éligibles au staking offrent différentes options à leurs détenteurs. Sur Ethereum, par exemple, vous pouvez staker vos actifs à titre individuel en créant un nœud de validation ou passer par un pool de liquidités pour gagner des récompenses.

De son côté, Solana, qui est la deuxième cryptomonnaie la plus stakée, repose sur un mécanisme de preuve d’enjeu déléguée, qui permet de déléguer les tokens aux validateurs du réseau.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.