Les bourses crypto dépendent-elles trop de leurs propres tokens ?

EN BREF
  • Depuis l’effondrement de FTX, tous les yeux sont rivés sur les réserves des bourses crypto.
  • Bitcoin et Ethereum ne représentent qu’une petite partie des réserves de Binance.
  • Coinbase dit détenir 2 millions de BTC.
  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram Rejoignez-nous

La chute brutale de l’empire FTX a soulevé beaucoup de questions sur les bourses crypto centralisées et leurs réserves.

De nombreuses bourses crypto ont publié des preuves de réserves ce mois-ci, mais la plupart d’entre elles peinent à regagner la confiance des investisseurs. 

FTX et Alameda dépendaient beaucoup trop de leur token natif FTT, ce qui les a conduit directement à la faillite.

Le trader crypto John Brown a ainsi analysé les réserves de plusieurs bourses crypto et le moins que l’on puisse dire est que les résultats se sont avérés alarmants.

Les bourses crypto font-elles un peu trop confiance à leurs tokens natifs ?

Citant les données de CryptoQuant, John Brown a révélé que Bitfinex est la première bourse crypto en termes de réserves Bitcoin et Ethereum. Selon lui, plus de 90% des réserves de l’exchange seraient composées de BTC et ETH.

Cependant, CoinMarketCap (qui appartient à Binance) affiche des chiffres légèrement différents. Dans sa nouvelle section de preuves de réserves, CoinMarketCap rapporte que Bitfinex dispose de 7,6 milliards de dollars de réserves. Selon la plateforme, ces réserves seraient composées de 35% de LEO (le token natif de Bitfinex) et de seulement 58 % de BTC et ETH.

John Brown a également déclaré que “52% des réserves de Crypto.com sont composées de Bitcoin et Ethereum”. De son côté, CoinMarketCap rapporte que les deux premières cryptomonnaies du marché ne représentent que 37 % des réserves de l’exchange. 

Notons que l’analyste Lookonchain a également révélé que les réserves de Crypto.com étaient majoritairement constituées de tokens illiquides comme Shiba Inu. Une révélation qui a porté un coup dur à CRO, le token natif de la bourse crypto.

Selon John Brown, 45 % des réserves de l’exchange OKX sont composées de Bitcoin et Ethereum, ce qui le classe en troisième position. CoinMarketCap affiche des chiffres similaires, à savoir 25 % de BTC, 20 % d’ETH et 48,5 % d’USDT.

Enfin, Binance, la plus grande bourse crypto au monde, n’aurait que 15 % de réserves Bitcoin et Ethereum, selon John Brown.

D’après CoinMarketCap, les réserves de Binance seraient composées de 21,5 % de BTC/ ETH et de 41,5% de BUSD (son propre stablecoin) et de BNB (son token natif). Changpeng Zhao assure cependant que le stablecoin BUSD est émis indépendamment par Paxos, “un émetteur de stablecoins entièrement réglementé”

Coinbase publie ses preuves de réserves

Brian Armstrong a révélé ce mercredi 23 novembre que Coinbase détient environ 2 millions de BTC, soit environ 33 milliards de dollars au prix actuel.

Contrairement à ses concurrents, Coinbase n’a pas de token natif, ce qui signifie que la bourse crypto ne risque pas de subir un fiasco similaire à celui de FTX. Cela dit, sa santé financière a été lourdement impactée par la chute du marché crypto.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.