Binance pourrait finalement tendre la main à Genesis Trading

Mis à jour par Célia Simon
EN BREF
  • Lors d'une interview, le PDG de Binance Changpeng Zhao est venu contredire d'anciennes affirmations selon lesquelles sa société n'aiderait pas Genesis.
  • Pendant ce temps, l'entrepreneur lorgne sur les actifs de Voyager Digital et voudrait même grignoter quelques jetons à FTX.
  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram Rejoignez-nous

Binance continue de se présenter comme le prochain sauveur de l’industrie en cherchant à tendre la main aux entreprises en difficulté.

Contrairement à annoncé, Binance pourrait aider Genesis

Décidément, la situation ne semble pas s’améliorer pour Genesis. La société de lending, actuellement en plein processus de restructuration afin d’éviter la faillite, semble être au plus bas malgré les nombreux efforts déployés par son équipe dirigeante. Alors que celle-ci refuse de cesser son activité et cherche à se réfugier derrière une levée de fonds, l’implication du nouveau géant de la crypto pourrait venir changer la donne.

Dans une interview accordée à Bloomberg, le PDG de Binance Changpeng Zhao es revenu sur la situation de l’entreprise crypto. Si, selon lui, sa plateforme d’échange n’aurait rien à craindre de la crise, il n’en serait pas de même pour Genesis. Or, en cas de faillite de la société, de nombreux autres acteurs pourraient avoir à mettre la clé sous la porte à leur tour, en particulier ceux concernés par les prêts accordés par cette dernière.

Parmi les sociétés les plus vulnérables à la situation, les noms de Gemini ou encore Greyscale ont d’ores et déjà été cités.

Afin d’éviter un nouvel effet domino qui pourrait porter un coup dur à l’industrie, Binance aurait finalement décidé de tendre la main à Genesis. Si l’on ignore encore les modalités du rapprochement, l’éventualité de lui apporter de l’aide a été confirmée par CZ.

Je ne veux pas trop en révéler mais nous sommes en relation avec presque tous les acteurs de l’industrie. Genesis éprouvant des difficultés concernant ses liquidités, notre équipe est en train de l’accompagner. Je ne connais pas tous les détails et je ne suis pas encore sûr de la façon dont nous allons ou pas agir pour l’aider mais une chose est certaine : l’équipe de Binance est bel et bien impliquée dans l’affaire.

Extrait des propos de CZ dans l’interview accordée à Bloomberg
Source : compte Twitter de Binance

Cette affirmation entre en contradiction avec les anciennes déclaration de Binance, qui avait annoncé qu’elle n’accorderait pas d’aide à Genesis pour des histoires de conflit d’intérêt. Il se pourrait toutefois que celle-ci bénéficie du fonds de relance initié par la plateforme d’échange.

L’empire de Sam Bankman-Fried dans le viseur de CZ ?

Au cours de son interview, Changpeng Zhao a également affirmé qu’il gardait un œil sur les actifs de Voyager Digital. L’entreprise déchue attend encore et toujours qu’un acteur rachète ses cryptomonnaies, d’autant plus depuis que l’acquéreur originel, FTX, est entré en faillite.

Il se pourrait que Binance reprenne la place de sauveur laissée vacante par Sam Bankman-Fried et vole au secours des créanciers qui espèrent patiemment obtenir leur remboursement. Plus encore, les actifs détenus par FTX pourraient également être rachetés dans la foulée.

Binance.US va faire une autre offre pour Voyager, étant donné que FTX n’est plus en mesure de donner suite à cet engagement. […] Concernant les actifs détenus par FTX, ils nous intéressent également mais nous ne pourrons agir que lorsque l’entreprise sera en période de liquidation. Cette dernière s’est engagée dans une multitude de projets et nous ne les reprendrons pas tous, mais je pense définitivement qu’une bonne partie des actifs concernés peuvent être sauvés et seront un bon investissement pour nous. Nous ferons donc quelques propositions lorsqu’ils seront disponibles.

Extrait des propos de CZ dans l’interview accordée à Bloomberg

L’entrepreneur s’est également confié par rapport à son idée de fonds de relance, estimant que près d’un milliard de dollars serait alloué aux plateformes en difficulté. Cette somme rondelette pourra également être élargie si besoin et devrait permettre à l’industrie de se reconstruire dans les six mois à venir. Binance communiquera à ce propos au cours de la semaine.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.