Voir plus

Grayscale bientôt obligée de publier sa preuve de réserve ?

2 mins
Mis à jour par Laure Elizabeth Iacoucci
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Grayscale devra faire face à la lumière de la justice après qu'un fonds spéculatif ait provoqué des suspicions de gestion financière douteuse.
  • En outre, l'entreprise devra publier l'ensemble de la trésorerie, répondant à l'une des plus grandes questions de la crypto sphère.
  • promo

Grayscale devient l’une des sociétés crypto les plus surveillées, en particulier depuis qu’elle est accusée de cacher une situation désastreuse.

Grayscale est accusée de gestion frauduleuse

Alors que Genesis Trading semble ne pas être en capacité de rembourser ses dettes, tous les regards se tournent vers sa société sœur, Grayscale. Si l’on ignore encore la véritable situation de cette dernière, elle ne suscite pas moins la méfiance après qu’elle ait refusé de publier sa preuve de réserve tel que l’avait suggéré le PDG de Binance.

Selon le fonds spéculatif Fir Tree, la crypto sphère aurait de véritables raisons de s’inquiéter puisque l’activité de Grayscale serait tout sauf sérieuse. Pour le prouver, elle vient d’attaquer la principale intéressée en justice, l’accusant d’une mauvaise gestion de son fonds en Bitcoin. Elle demande en outre à ce qu’une enquête soit ouverte pour prouver l’existence de conflits d’intérêts.

Source : compte Twitter de Bloomberg

Parmi les éléments qui ont mis la puce à l’oreille de Fir Tree, on trouve la négociation d’actions Bitcoin (GBTC) à bas frais par rapport à la valeur des pièces détenues par Grayscale et le refus de les racheter. Une initiative qui empêcherait les actionnaires en GBTC de revendre leurs positions, à moins de se tourner vers d’autres entreprises. Selon Fir Tree, cela mettrait les clients en porte-à-faux tout en permettant à l’entreprise d’agrandir ses bénéfices, puisqu’elle récupérerait l’argent sans possibilité de le perdre.

Enfin, la société accusatrice souhaiterait également empêcher Grayscale de convertir son fonds d’actions Bitcoin en ETF, qui sera ainsi négocié en bourse, puisqu’elle aurait déjà perdu des millions de dollars à travers de précédentes tentatives.

La société de gestion de fonds cacherait-elle ses difficultés ?

En plus de vouloir empêcher Grayscale d’empocher de l’argent sur le dos de ses actionnaires, ce qui semble d’ores et déjà témoigner d’une gestion douteuse en interne, Fir Tree demande à l’entreprise de prouver qu’elle n’est pas en difficulté.

En effet, elle ne détiendrait pas moins de 634 000 BTC, sans toutefois avoir pu prouver leur existence. La justice devrait donc lui demander de publier les documents attestant de sa trésorerie, faute de quoi elle sera accusée de les avoir secrètement vendus. La crypto sphère sera alors certaine de l’existence de problèmes de liquidité, avec les conséquences qui s’appliquent.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Après avoir parcouru le monde en tant qu'artiste, Laure Elizabeth a décidé de se poser et de se plonger dans le monde de la cryptomonnaie. Basée en France, diplômée de l'Université de Strasbourg et de l'Université Paris 8, elle a mis les pieds dans la crypto en 2017 et, depuis, n'a jamais cessé de faire partie de l'aventure. Avec plusieurs années d'expérience dans le journalisme et la traduction dans différentes langues à son actif, elle se consacre désormais à informer le public des...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé