Voir plus

Stablecoins : des jetons destinés à mourir cette année ?

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Tandis que la crypto se remet difficilement de l'interdiction du BUSD, la SEC s'attaque à une nouvelle victime : l'USTC de Do Kwon.
  • Cependant, en analysant le communiqué de l'autorité financière, on devine que cette dernière a un projet bien funeste pour les stablecoins.
  • promo

Les stablecoins font les frais des dernières mesures de la SEC. Cependant, la nouvelle enquête de cette dernière pourrait définitivement les enterrer.

Un nouveau stablecoin dans le viseur de la SEC

Après la fin de l’émission du BUSD, la crypto sphère craint de plus en plus de nouvelles sanctions envers les stablecoins… voire même leur interdiction. Malheureusement, la SEC pourrait bientôt passer à l’action.

Malgré ses agissements remis en question par le Sénat américain, l’autorité financière continue de traquer les moindres recoins sombres de la crypto. Cette fois-ci, elle s’attaque au célèbre créateur de Terra : Do Kwon. Dans un communiqué publié hier, la SEC accuse l’entrepreneur d’avoir orchestré une fraude à grande échelle. Ce, à travers son fameux stablecoin, l’USTC.

Source : compte Twitter de la SEC

Sans surprise, Do Kwon est également accusé d’avoir vendu des titres non enregistrés à ses investisseurs. Puis ensuite, de les avoir abandonné une fois le pactole de plusieurs milliards de dollars empoché.

Contrairement à Ripple ou encore Coinbase, pour qui le titre de sécurité n’est pas applicable selon le test de Howey, Do Kwon aurait promis à sa communauté de hauts rendements sur le long terme. La SEC projette donc de se pencher sur tout le système qui entoure l’USTC. Elle n’hésitera pas à en tirer les régulations nécessaires pour éviter qu’un tel incident se reproduise.

USTC

Bientôt la mort des monnaies stables ?

En enquêtant sur un nouveau stablecoin, la SEC semble entamer une longue liste d’enquêtes sur ces jetons. Nous nous sommes donc pas à l’abri que l’USDC ou encore Tether se fassent eux aussi taper sur les doigts.

Selon Gabriel Shapiro, l’avocat général de l’entreprise d’investissement Delphi Labs n’est pas une bonne nouvelle pour les stablecoins. En effet, en fonction des conclusions de l’enquête sur Do Kwon, la SEC pourrait réguler voire interdire l’émission, la promotion, le marketing ou encore la construction d’écosystèmes liés à ces jetons.

Source : compte Twitter de Gabriel Shapiro

En cas de victoire de la SEC, nous pouvons donc nous attendre à de nouvelles restrictions voir même à la disparition des stablecoins.

La morale de l’histoire : entre la mort et la restriction, les stablecoins pourraient choisir la mort sans hésiter !

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé