Ripple : le XRP remonte après la première audience de l’affaire contre la SEC

Partager l’article
EN BREF
  • L'affaire SEC - Ripple Labs a fait l'objet d'une première audience au SDNY le 19 mars.

  • La juge Netburn a interrogé les avocats de Ripple sur ses cas d'utilisation et sa différenciation par rapport au BTC et à l'ETH.

  • Cette question, entre autres choses, a fait remonter le XRP au sein un marché globalement endormi.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La communauté du XRP se réjouit de l’audience initiale de la juge Netburn dans l’affaire de la SEC contre Ripple, qui sembe pencher en faveur de la plateforme crypto.

La procédure judiciaire contre Ripple Labs et ses PDG Christian Larsen et Brad Garlinghouse a pris un nouveau tournant le 19 mars. L’affaire s’est déroulée en ligne, avec une ligne téléphonique réservées aux observateurs.

Au cours de la procédure, la juge Netburn a demandé des éclaircissements à la défense :

“Ma perception du XRP est qu’il a non seulement une valeur monétaire, mais aussi une utilité, et que cette utilité le distingue de Bitcoin et de l’Ether.”

– Juge Netburn

La défense a répondu que Bitcoin et l’Ether ont également leurs propres cas d’utilisation, mais que l’utilité du XRP est indéniable. La défense a ensuite donné un exemple de transferts interbancaires transfrontaliers.

L’enregistrement complet de l’audience est disponible sur Youtube :

Il est encore trop tôt pour se réjouir

Malgré l’indication initiale de la perception de l’affaire par la juge, une fin rapide de ce cas est peu probable. Le calendrier des motions et des réponses s’étend jusqu’au 4 juin. Il s’agit des motions initiales des deux parties.

Réaction du marché du XRP

Même s’il ne s’agit que d’une première étape de la bataille judiciaire, le marché a réagi positivement à la nouvelle. Au moment de la rédaction de cet article, le XRP est la seule cryptomonnaie du top 10 en termes de capitalisation boursière à avoir augmenté au cours des dernières 24 heures.

Les accusations de la SEC contre Ripple

La SEC a porté plainte contre Ripple Labs et contre Garlinghouse et Larsen dans une plainte séparée, pour avoir vendu des titres non enregistrés. Dans un communiqué de presse du 22 décembre, la SEC a affirmé que Ripple avait levé des fonds pour un total d’environ 1,2 milliard de dollars. De plus, Christian Larsen et Brad Garlinghouse auraient levé pour 600 millions de dollars supplémentaires de titres non enregistrés. Dans les deux cas, les ventes concernaient des XRP.

D’autres accusations

La SEC est elle-même confrontée à des poursuites judiciaires alors que les investisseurs de Ripple commencent à tourner en rond. Ces derniers remettent en question l’accent mis par la SEC sur la protection des investisseurs. Les actions de la SEC, disent-ils, ont fait disparaître des milliards d’investissements, étant donné la réaction du marché à la poursuite lancée par la Commission. Le cours du XRP a plongé, et il a été retiré de la liste des exchanges américains.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now