Voir plus

La crypto victime d’un sombre complot ?

4 mins
Par Jay Speakman
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Quelles sont les tactiques utilisées par les gouvernements, les banques et les médias pour ralentir la croissance de la crypto ?
  • Quels sont les défis réglementaires qui entravent l'adoption et l'innovation dans le monde de la crypto ?
  • Que réserve l’avenir au marché des crypto actifs ?
  • promo

Ce n’est plus un secret, le succès de la crypto attise les convoitises des gouvernements et des banques centrales. Mais jusqu’où sont-ils prêts à aller pour la détruire ?

Le marché crypto est-il vraiment victime d’une conspiration ? Plus important encore, quelles sont les tactiques utilisées par les gouvernements, les banques et les médias pour ralentir la croissance de la crypto ?

Une attaque préméditée contre la crypto 

Afin de protéger le monopole de la finance traditionnelle, les gouvernements et les banques semblent prêts à tout, quitte à tuer l’industrie crypto. Voici quelques-unes des tactiques utilisées pour déstabiliser le marché crypto.

Semer le FUD 

En semant la peur, l’incertitude et le doute (FUD), les gouvernements manipulent l’opinion publique. Les gros titres trompeurs, les reportages biaisés et l’amplification des failles de sécurité impactent durement le 🤔 sentiment des investisseurs. Avec le FUD, les banques centrales, les gouvernements et les médias instillent le doute dans l’esprit des investisseurs, ralentissant ainsi l’adoption massive des cryptomonnaies.

Resserrer l’étau sur la crypto

Pour protéger leurs intérêts, les régulateurs et les institutions financières 👨‍⚖️ imposent des lois et des réglementations fiscales strictes, voire injustes. Cette pression incessante freine l’adoption de la crypto et la création d’un système financier plus inclusif.

Par exemple, les 💱 exchanges et les startups sont confrontés à des obstacles réglementaires qui entravent l’innovation et font grimper les coûts. De même, les changements soudains de politiques pèsent lourdement sur les projets de ces entreprises. Tous ces facteurs découragent les entrepreneurs et les investisseurs de s’aventurer dans le marché des cryptomonnaies.

Désinformer le public

En minimisant les problèmes de la finance traditionnelle, certains médias grand public semblent complices dans le complot anti-crypto. Leur discours, souvent biaisé, ternit la réputation des cryptomonnaies. En mettant l’accent sur les scams, les 🏴‍☠️ hacks et d’autres événements négatifs, les médias donnent une vision biaisée qui sape la confiance du public.

Rejeter les fautes de la finance traditionnelle sur la crypto

Certains acteurs du secteur financier ont tenté d’utiliser la nature décentralisée des cryptomonnaies pour saper leur légitimité. Par exemple, en 2018, le PDG de JP Morgan Chase, Jamie Dimon, a publiquement critiqué ₿ Bitcoin, le qualifiant de “fraude qui finira tôt ou tard par exploser”. Cependant, quelques mois plus tard, la banque a créé sa propre monnaie numérique, JPM Coin. Pour justifier sa décision, Jamie Dimon a déclaré qu’il n’est “pas contre les cryptomonnaies, mais plutôt contre les défis qu’elles posent au système financier traditionnel”.

En rejetant leurs erreurs sur les cryptomonnaies, les magnats de la finance tentent d’éviter toute responsabilité. De même, ils critiquent la crypto pour détourner l’attention de leurs défauts, notamment les réglementations laxistes et les pratiques irresponsables. Leur objectif : redorer le blason du système financier traditionnel.

Ces entités exploitent la nature décentralisée des cryptomonnaies, pour les présenter comme un terreau fertile pour les activités criminelles et l’instabilité financière. En utilisant les cryptomonnaies comme bouc émissaire, elles se dégagent de toute responsabilité et cachent les lacunes du système financier traditionnel.

bitcoin

Changer les lois

La SEC, sous l’égide de Gary Gensler, classe Bitcoin comme une marchandise et les altcoins comme des titres financiers. Cette classification aura sans doute des répercussions importantes sur l’avenir de l’industrie, notamment en matière de fiscalité.

En tant que “marchandise”, Bitcoin doit faire l’objet d’un examen réglementaire plus strict. Les agences américaines, comme la CFTC, peuvent même lui imposer des restrictions, affectant son accessibilité et son adoption. Ce type de contraintes démontre un effort continu pour freiner la croissance de la crypto et limiter son potentiel à défier les institutions financières traditionnelles.

De même, le fait de considérer les autres cryptomonnaies comme des valeurs mobilières pose un défi majeur à l’écosystème crypto. Cela pourrait étouffer la créativité et entraver le développement de nouvelles applications blockchain. C’est pourquoi le label de “titre financier” est devenu la meilleure arme des législateurs américains contre l’industrie crypto.

Quel avenir pour la crypto ?

Les cryptomonnaies doivent s’adapter pour survivre. En adoptant la réglementation, en luttant contre la désinformation et en favorisant la collaboration, les acteurs du marché peuvent créer un environnement plus robuste.

L’avenir de l’industrie crypto dépend de sa résilience et de sa capacité à surmonter les obstacles. En utilisant la blockchain et la 💻 finance décentralisée (DeFi), les entreprises crypto peuvent créer des services plus accessibles. Notamment des prêts crypto, des assurances et des comptes d’épargne. 

Cependant, la DeFi est également confrontée à des défis réglementaires et à des risques de sécurité. L’industrie crypto doit donc essayer de trouver un juste équilibre entre l’innovation et le développement responsable. Malgré ces obstacles, la DeFi représente une voie prometteuse pour l’avenir de la crypto.

Marché crypto : une histoire de résilience

La communauté crypto doit également donner la priorité à l’éducation et à la lutte contre la désinformation. De même, plutôt que d’annoncer la guerre aux législateurs, la crypto sphère doit essayer de collaborer avec eux. Ce, afin de créer un cadre équilibré qui protège les consommateurs tout en protégeant l’innovation.

Malgré les obstacles, l’avenir des cryptomonnaies s’annonce prometteur. La collaboration entre les différents acteurs de l’industrie et le dialogue constructif avec les législateurs, donneront lieu à un écosystème plus robuste. Le plan secret pour tuer les cryptomonnaies est peut-être déjà en marche. Mais avec de la résilience et de la détermination, la crypto l’emportera sur ses ennemis.

Morale de l’histoire : la crypto sphère doit comprendre que le chemin de la réussite n’est jamais un long fleuve tranquille.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé