Voir plus

24h Crypto : au secours, l’hiver crypto est de retour ?

3 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • De la fermeture de Voyager Digital à Bitcoin 2023, voici les grands événements de la crypto survenus au cours des dernières 24 heures.
  • promo

Les temps de crise se rappellent au bon souvenir de la crypto. Alors que Voyager Digital tire définitivement la révérence, l’affaire FTX connaît un énième rebondissement. Pendant ce temps, l’événement Bitcoin2023 fait un flop, les grands noms de l’industrie se donnent rendez-vous en France, Do Kwon refait parler de lui et Ripple s’attire les foudres du public.

Les grands noms de la crypto ont rendez-vous en France

L’événement Proof of Talk, qui se tiendra les 14 et 15 juin au prestigieux Palais du Louvre – Musée des Arts Décoratifs à Paris, offre l’opportunité pour les leaders d’opinion de se rencontrer, échanger et collaborer. Ce, dans la perspective d’un avenir meilleur pour la crypto.

Attention néanmoins puisque la participation est limitée à moins de 1 000 personnes. Ce, afin de favoriser les discussions et le réseautage. Cependant, les chanceux qui pourront assister au Proof of Talk vont pouvoir rencontrer les grands noms de l’industrie. En effet, certains individus célèbres dont la venue en France reste très rare seront présents !

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :
👉 Proof of Talk : L’élite du Web3 se réunit lors d’un sommet unique au Louvre Palace

L’affaire Voyager Digital se clôture de manière inattendue

C’est l’heure du clap de fin pour Voyager Digital ! La plateforme de lending a décidé de mettre fin à ses activités après avoir essuyé le refus de sa proposition de restructuration et l’échec de son rachat par Binance US.Afin de clore l’affaire, Voyager Digital entame un processus de liquidation qui devrait aboutir au remboursement de ses créanciers. Mais il y a un hic : l’entreprise n’est pas en mesure de rembourser la totalité de son dû.

La cause de ce problème ? Un acteur bien connu de la crypto. Avec qui, les relations ne présagent rien de bon pour les clients lésés…

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :
👉 Voyager Digital arrête tout : à quoi s’attendre pour la suite ?

Do Kwon finalement pas libéré ?

Vous vous en souvenez sans doute : Do Kwon, le tristement célèbre fondateur de Terralabs a déposé une demande de libération sous caution qui a été acceptée, Cependant, la situation s’avère plus complexe que prévue. En effet, puisque les procureurs du Monténégro en charge de l’affaire ont fait appel de cette décision.

Alors que la crypto sphère reste rivée sur la décision finale de la justice locale, il est bon de se souvenir que, contrairement aux apparences, Do Kwon n’est pas si libre que cela. Pire encore : sa sortie de prison pourrait n’être qu’une illusion. Ce, tant pour le public que pour le principal intéressé !

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :
👉 Do Kwon pris au piège : ses plans de liberté tombent à l’eau !

Do Kwon

Les choses se corsent pour Sam Bankman-Fried

Les déboires continuent pour Sam Bankman-Fried. En effet, les sociétés Alameda Research et West Realm Shires (WRS) ont déposé plainte contre lui. Notamment après avoir appris qu’il avait grossi la valeur d’une de ses plateformes mises en vente avant la chute de FTX.
Que reprochent-elles exactement ? Tout simplement de les avoir impliquées dans l’affaire à l’aide de stratagèmes toujours plus illégaux… et étonnants !

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :

👉 Sam Bankman-Fried et ses acolytes essuient un nouveau procès

Sam Bankman-Fried

Ripple, toujours un traitre dans la crypto ?

Décidément, lorsqu’il ne s’agit pas de son procès, Ripple revient toujours avec une mauvaise nouvelle ! L’entreprise crypto s’intéresse aux CBDC depuis plusieurs mois et, cette fois-ci, elle frappe un grand coup.

En effet, Ripple souhaite profiter de la mode des CBDC en lançant une plateforme qui permettra aux gouvernements et aux institutions financières d’émettre leurs propres jetons et même de le superviser par la suite. Une initiative qui, sans surprise, suscite la controverse dans l’industrie.

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :

👉 Ripple veut séduire les banques centrales

Bitcoin 2023, un événement raté ?

Parlons à présent d’un phénomène inattendu : Bitcoin2023, la principale conférence mondiale sur le BTC qui se déroule en ce moment même à Miami. Cette dernière aurait du mal à attirer les participants. Ainsi, selon son site internet, seules 15 000 personnes seraient attendues contre environ 26 000 participants l’année précédente.

Source : compte Twitter de Pete Rizzo

Comment pouvons-nous donc justifier cette désertion soudaine ? Deux éléments sont mis en cause et ils ne laissent rien présager de bon pour le futur proche de la crypto

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :

👉 Des sièges vides à Bitcoin2023 : un signe de crise ?

La morale de l’histoire : la crise se fait plus discrète mais elle n’est toujours pas terminée pour la crypto.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Après avoir parcouru le monde en tant qu'artiste, Laure Elizabeth a décidé de se poser et de se plonger dans le monde de la cryptomonnaie. Basée en France, diplômée de l'Université de Strasbourg et de l'Université Paris 8, elle a mis les pieds dans la crypto en 2017 et, depuis, n'a jamais cessé de faire partie de l'aventure. Avec plusieurs années d'expérience dans le journalisme et la traduction dans différentes langues à son actif, elle se consacre désormais à informer le public des...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé