Les stablecoins et leurs multiples variantes peuvent changer l’avenir de la finance

Partager l’article
EN BREF
  • Les régulateurs et les banques centrales ont accordé une attention particulière ces dernières semaines aux stablecoins.

  • Les Stablecoins se présentent sous diverses formes : des stablecoins entièrement garantis, sur-garantis, algorithmiques et des stablecoins à la fois fractionnaires et algorithmiques.

  • Les stablecoins algorithmiques fractionnaires vraiment stables et évolutifs seront l'avenir de la finance décentralisée.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Les régulateurs et les banques centrales ont accordé une attention particulière aux stablecoins ces dernières semaines, la classe d’actifs émergente atteignant une capitalisation boursière totale de plus de 100 milliards de dollars.

Sponsorisé



Sponsorisé

Ils ont reconnu que la classe d’actifs des stablecoins, qui a quadruplé cette année seulement, est bien trop importante pour être ignorée. Bien qu’ils aient raison de prendre note, il est important de noter que l’innovation des stablecoins peut offrir exactement ce que son nom signifie : des “pièces stables”. Ainsi, les innovations issues de cet espace méritent qu’on s’y attarde.

Développement des stablecoins

L’espace des stablecoins a considérablement évolué au cours de la dernière année, introduisant des innovations qui, contrairement aux idées reçues, prêtent plus de stabilité que prévu à la classe d’actifs émergente.

Sponsorisé



Sponsorisé

Les stablecoins décentralisés, par exemple, sont à la fois plus transparents et plus stables. En effet, certaines innovations stabilisent automatiquement la valeur de ces pièces.

Plus grands les stablecoins décentralisés deviennent, plus ils peuvent offrir de stabilité et de transparence au sein des systèmes financiers traditionnels. Les banques centrales ont beaucoup à apprendre de ces innovations et si elles-mêmes, ainsi que les États-nations, n’adoptent pas les stablecoins et leurs innovations, elles risquent tout simplement de prendre du retard.

Mais qu’est-ce qu’un stablecoin, et comment cela fonctionne ? En termes simples, un stablecoin est un actif numérique construit sur la blockchain. De par sa conception, il maintient un cours fixe à un prix désigné, le plus souvent, 1 $.

Cela protège les détenteurs, des fluctuations du marché tout en offrant un medium d’échange sûr et stable. Cela permet aux fonds d’investissement d’être plus facilement utilisés dans la sphère DeFi en pleine croissance.

En fournissant un actif numérique stable que les investisseurs peuvent utiliser comme point intermédiaire entre la détention d’actifs et le retrait vers le système fiduciaire, le marché est de mieux en mieux adapté à la croissance, à la longévité et à plus de stabilité.

Les stablecoins se présentent sous diverses formes : des stablecoins entièrement garantis, surdimensionnés, algorithmiques et des stablecoins fractionnaires et algorithmiques.

Des stablecoins entièrement garantis

Le stablecoin original et le plus courant est celui qui est entièrement garanti.

Afin de maintenir leur utilisation et leur légitimité en tant que méthode de paiement, les stablecoins doivent avoir un certain soutien en espèces fiduciaires, en cryptomonnaie ou en tokens en chaîne qui peuvent être rachetés ou échangés.

Ce support est garanti. Un exemple notable de stablecoin entièrement garanti est Tether (USDT). Plus le nombre de tokens USDT émis par Tether est élevé, plus il doit détenir de garanties.

L’offre de Tether augmente lorsque le prix du token oscille au-dessus du peg et diminue lorsqu’il en est en dessous. La garantie peut être achetée et vendue en conséquence.

La composante de garantie définit le support qui se rapporte à chaque unité d’approvisionnement. Cependant, la communauté des investisseurs en cryptomonnaies se pose des questions concernant la légitimité de la garantie que ces tokens prétendent détenir.

Tether, par exemple, affirme être soutenu par des « espèces et équivalents d’espèces ainsi que d’autres dépôts à court terme et billet de trésorerie ».

Cependant, la partie « Cash » n’est en fait que de 2,9 %. Ce manque de garantie en espèces réelles a suscité beaucoup de mépris au sein de la communauté des cryptomonnaies, ce qui a par conséquent, conduit à des poursuites judiciaires et à des allégations de fraude. Malgré cela, Tether a maintenu sa position de stablecoin le plus utilisé.

L’USDC est adossé au dollar américain, mais de manière centralisée, ce qui signifie que vous devez faire confiance au tiers pour qu’il dispose des dollars correspondants qu’il a émis.

Parmi lees stablecoins entièrement garantis les plus populaires, on retrouve Tether (USDT) et USD Coin (USDC) au moment de l’écriture de cette article.

Les stablecoins sur-garantis

Un stablecoin sur-garanti est celui qui a un plus grand nombre de tokens de cryptomonnaie maintenus en réserve pour émettre un nombre inférieur de stablecoins. Cela offre un tampon contre les fluctuations de prix.

Le DAI est un exemple de processus de prêt et de remboursement de stablecoin sur-garanti. Il utilise une position de dette garantie via MakerDAO pour sécuriser les actifs en tant que garantie sur la chaîne. Les utilisateurs déposeront de l’Ether ou d’autres cryptomonnaies acceptées comme garantie et pourront emprunter sur la valeur de leurs dépôts pour recevoir le nouveau DAI généré.

Par exemple, un utilisateur doit déposer 150 $ d’ETH pour emprunter jusqu’à 100 DAI. Si la valeur de la garantie tombe en dessous du ratio, le prêt peut être automatiquement liquidé par des smart contracts. Si la valeur augmente, des DAI supplémentaires peuvent être prêtés.

Étant donné que le DAI est sur la blockchain, l’actif est indexé sur le dollar américain, ce qui permet aux gens d’utiliser les actifs d’Ethereum pour générer du DAI sans avoir besoin d’un intermédiaire.

Les stablecoins algorithmiques

Au fur et à mesure que les stablecoins totalement garantis ont gagné de l’intérêt, il est vite devenu évident que leur demande et leur adoption ont augmenté et que leur garantie serait donc une tâche difficile.

Au début de l’année, une autre variante, les stablecoins algorithmiques, a commencé à faire son apparition. Ceux-ci sont venus sous la forme de projets tels que Basis Cash et Empty Set Dollar.

Les stablecoins algorithmiques utilisent des algorithmes complexes dans leurs smartcontracts pour étendre ou réduire l’approvisionnement en circulation du stablecoin.

Cela changera le prix du stablecoin en réaction aux conditions du marché afin d’aider à maintenir le peg . En d’autres termes, un stablecoin algorithmique utilise en fait un algorithme caché.

Ainsi, il peut émettre plus de pièces lorsque son prix augmente, et les acheter hors du marché lorsque le prix baisse. Cette manipulation algorithmique de l’offre pour modifier le prix supprime l’exigence de garantie.

La clé est de maintenir le peg

Une préoccupation clé, cependant, est qu’un stablecoin algorithmique n’est efficace que s’il peut maintenir son peg. Les stablecoins maintiennent leur peg par contraction ou dilution de l’offre totale. Les changements dans l’offre de tokens modifieront le prix relatif de chaque token jusqu’à ce qu’il atteigne le peg souhaité.

Les stablecoins garantis telles que Tether et l’USDC augmenteront ou diminueront l’offre manuellement. Cela se fait par l’émission et par la “combustion” (ou destruction) de pièces si nécessaire.

Les stablecoins algorithmiques, cependant, utiliseront des smart contracts, ou des contrôleurs d’opérations des marchés algorithmiques (AMO), pour contrôler automatiquement l’approvisionnement.

Les stablecoins purement algorithmiques sont difficiles à amorcer, sont lents à croître et connaissent des périodes extrêmes de volatilité qui contreviennent à donc leur mission inhérente.

Sans garantie pour laquelle les stablecoins peuvent théoriquement être rachetées, les utilisateurs sont peu ou pas incités financièrement à contracter ou à étendre l’offre et à maintenir le peg.

Cependant, malgré ses défauts, un stablecoin algorithmique est une représentation de ce à quoi peut ressembler une véritable décentralisation. Il n’a pas d’organisme de régulation pour maintenir ou surveiller les procédures, car le code est responsable à la fois de l’offre et de la demande, avec un prix cible.

Un autre avantage clé de la stabilité algorithmique est l’amélioration considérable de l’efficacité du capital.

Si un stablecoin n’exige pas que 100% (ou 150% dans le cas du DAI) de son offre soit garanti avec un ratio de 1:1 pour des dollars réels, alors ce capital qui serait autrement tenu de rester inactif comme garantie, peut à la place être déployé ailleurs d’une manière plus efficace, comme dans les fermes de rendements, ou utilisées dans les prêts.

Les stablecoins fractionnaires

Le concept de stablecoin algorithmique a inspiré aux développeurs l’idée qu’un stablecoin pourrait être adopté en masse, mais ne nécessiterait pas une garantie totale.

Le problème du maintien du peg, cependant, tourmentait l’avenir des stablecoins algorithmiques. Si les stablecoins devaient être adoptés à l’échelle mondiale, ils doivent pouvoir évoluer. Dans ce contexte, la mise à l’échelle signifie que le peg doit être maintenu à mesure que le coin grandit et que la fourniture de garanties doit être rendue plus efficace.

Ainsi, l’idée des stablecoins fractionnaires est née. Les stablecoins fractionnaires sont une nouvelle forme de stablecoin et de cryptomonnaie. Un stablecoin fractionnaire est celui qui est soutenu de deux manières : adossé à des garanties et modifié algorithmiquement. En d’autres termes, une fraction de l’offre totale est soutenue par des garanties, mais pas l’offre complète.

Un stablecoin fractionnaire a un ratio de garantie inférieur ou égal à 100%. Cela signifie que le stablecoin peut être soutenu par moins de dollars réels ou de cryptomonnaie – seulement une fraction de ceux-ci – que sa valeur totale supposée.

Cette méthode a été conçue en raison de ses améliorations de l’efficacité du capital, car moins de dollars ont besoin de rester inactif en tant que garantie. Par exemple, au moment d’écrire ces lignes, le ratio de garantie de Frax oscille autour de 80-85 depuis plusieurs mois. Les approximativement 15% restants sont soutenus par un token de gouvernance non stable, appelé FXS.

De nombreuses variantes d’un même modèle

Il existe de nombreuses variantes du modèle fractionnaire de stablecoin. Il s’agit notamment de le garantir partiellement à des liquidités ou d’autoriser partiellement les remboursements. Cependant, l’idée générale est toujours la même, à savoir que le protocole du stablecoin frappe plus de tokens que de garanties disponibles.

En effet, cela signifie que si les utilisateurs essayaient en même temps d’échanger chaque token de stablecoin contre de l’argent réel, cela ne serait pas possible. Il n’y aurait tout simplement pas la garantie requise pour donner de l’argent réel.

Pensez-y d’une autre manière: les stablecoins fractionnées ont une plus grande quantité de tokens en circulation que de liquidité ou de garantie. Ils ont généralement presque toujours des mécanismes algorithmiques pour empêcher les paniques bancaires grâce à des incitations économiques et à la théorie du jeu. Ces mécanismes sont également appelés contrôleurs algorithmiques des opérations de marché (AMO).

Si le prix dépasse 1 $, les systèmes AMO produisent de nouveaux stablecoins jusqu’à ce que le prix revienne à 1 $. Si le stablecoin est sur-garanti, le processus fonctionne à l’envers et les stablecoins, ou tokens disponibles seront brûlés. Cela se fait en échange du remboursement de la garantie.

Depuis sa conception, le modèle de stablecoin fractionnaire AMO est le seul stablecoin fractionnaire de son genre à maintenir son peg à 1 $.

Les AMO investissent également des garanties dans des protocoles tels que Aave, Compound et Yearn (ainsi que des stakings pools comme StakeDAO et Convex), et peuvent retirer immédiatement les garanties investies sans période d’attente.

Cela garantit que le stablecoin peut rester stable et que suffisamment d’USDC est disponible pour prévenir une situation de “panique bancaire”. En fournissant des liquidités pour le protocole, en gagnant du rendement et en resserrant le peg, les AMO sont des contrats périphériques qui renforcent le protocole.

Ceci est similaire à la façon dont les banques gagnent de l’argent grâce aux prêts et aux investissements. Cependant, il encourage plutôt les utilisateurs à percevoir des frais d’administration pour fournir des liquidités et aider l’actif à maintenir sa stabilité.

Comprendre le pouvoir des AMO

Les AMO peuvent être assimilés aux entités humaines qui décident de la politique monétaire dans le système financier traditionnel. L’AMO, un smart contract programmé, décide de la meilleure façon de manipuler la masse monétaire d’un stablecoin afin de maintenir le peg pendant les périodes de croissance ou de rétraction.

Un AMO est un instrument décentralisé et autonome qui décide de la politique monétaire d’une monnaie. Les AMO sont bénéfiques car ils offrent une évolutivité pour le modèle algorithmique ainsi qu’une décentralisation et une transparence pour le modèle de garantie.

En fournissant une solution stablecoin qui ne nécessite pas de garantie complète, le stablecoin est plus susceptible d’atteindre la taille et la croissance suffisamment importantes pour une adoption complète. La croissance est donc durable.

Si une garantie complète est requise, la croissance d’un stablecoin serait limitée par la capacité de l’équipe du protocole à trouver des financements.

Un AMO qui peut remplir de manière fiable la fonction de contrôle de l’offre est une alternative viable à une équipe centralisée qui décide de la politique monétaire comme nous l’avons dans les gouvernements mondiaux aujourd’hui.

Cela libérerait le processus de politique monétaire de la politique, de l’erreur humaine ou de la manipulation. Ce sont trois problèmes communs avec la structure financière traditionnelle.

La mécanique des AMO

Comment fonctionne un AMO ? Avec des stablecoins centralisés tels que Tether et l’USDC, ces décisions du côté de l’offre sont prises en interne par l’équipe du protocole.

Or, l’objectif de décentralisation exige que ce rôle soit donné à un smart contract. L’AMO modifiera l’offre en circulation du stablecoin afin que le prix reste au peg cible.

Pour permettre un contrôle décentralisé du peg et de l’offre en circulation, il doit y avoir une forme d’incitation externe pour inciter d’autres personnes à vendre et à “burn” le stablecoin, en abaissant le prix, ou à l’acheter, en augmentant le prix.

Cette incitation externe se présente sous la forme d’un token de sgouvernance. Les stablecoins de gouvernance sont conçus pour avoir une masse monétaire flexible régie par des AMO qui achètent et vendent par programme les tokens d’un stablecoin.

Ils émettent souvent une obligation ou un coupon remboursable pour inciter les acheteurs lorsque le stablecoin baisse en dessous de la valeur nominale, afin de maintenir le prix près du peg prévu. Ce token remboursable est appelé token de gouvernance.

En plus d’être utilisés pour étendre et contracter l’offre, et à son tour équilibrer le prix autour du peg, les tokens de gouvernance agissent également comme un token de governance classique pour les décisions prises dans la structure de governance de la DAO d’un protocole.

Le token de gouvernance servira de « vote » dans la gouvernance du DAO. Il donne aux utilisateurs du protocole un élément de contrôle sur les décisions futures qui guident les stablecoins fractionnaires algorithmiques.

Les AMO ont quatre fonctions clés qu’ils remplissent en fonction du ratio de garantie. Ce ratio fait référence au montant de la garantie qu’il y a par unité de stablecoin.

Par exemple, un stablecoin qui a une garantie de 0,50 $ pour chaque unité de 1 $ aura un ratio de 50%. Le ratio de garantie est ajusté par l’AMO pour offrir une opportunité d’arbitrage aux détenteurs de tokens.

Considérons cela de manière pratique

Dans l’exemple suivant :

  • Le stablecoin est étiqueté X
  • Le token de gouvernance associé est étiqueté Y
  • Le « ratio de garantie » est abrégé en CR

1. Enlever la garantie : diminue le CR si le prix de X est supérieur à 1 $

Ceci est réalisé en offrant une garantie excédentaire aux détenteurs de Y, qu’ils rachètent ensuite et l’AMO brûle Y. Cela améliore l’accumulation de valeur pour les détenteurs de Y.

2. Équilibre : Maintient CR car le prix de X est égal à 1 $

Ceci est l’état idéal.

3. Garantir de nouveau : augmente le CR si le prix de X est inférieur à 1$

Ceci est réalisé en offrant aux utilisateurs un taux de bonus de 0,20% sur la frappe d’un token de gouvernance, afin d’inciter à fournir plus de garanties.

4. Déployez utilement des garanties inactives

Les garanties inactives sont investies dans de nombreux protocoles pour générer des intérêts/rendements. Les bénéfices sont réinvestis dans le protocole.

Quel est le tirage au sort des stablecoins algorithmiques fractionnaires ?

Les stablecoins sont un refuge sûr dans les eaux agitées du marché des cryptomonnaies lorsqu’il est volatil et incertain. Au lieu de cela, détenir des fonds dans ces actifs crée une alternative plus stable et plus sûre.

Ils ont également suscité un plus grand intérêt en raison de leur capacité à générer plus de rendement. C’est grâce aux applications financières décentralisées. Les traders peuvent accéder à un APY incroyablement élevé en échange du staking de leurs actifs de cryptomonnaie et de la mise en œuvre de ces actifs plutôt que de rester inactifs.

Cela a changé la façon dont de nombreux investisseurs et traders envisagent de déployer des capitaux dans la cryptomonnaie. Les AMO ont introduit le concept de stabilisateurs de marché décentralisés qui peuvent agir comme une banque centrale contrôlée par un algorithme.

Ils ouvrent les portes à une nouvelle stratégie de stabilité financière qui apporte un cadre formalisé pour augmenter et diminuer la masse monétaire de manière stable.

Nous verrons la construction d’un plus grand nombre de ces mécanismes de stabilité efficaces en capital qui peuvent être programmés dans n’importe quel type d’opération de marché comme les marchés de prêt. Les utilisateurs peuvent désormais détenir une grande quantité dans un stablecoin et le mettre en staking pour le rendement. Ainsi, se soustraire à la volatilité du marché au sens large, tout en restant dans la blockchain.

Auparavant, les traders étaient obligés de vendre des actifs dans une monnaie fiduciaire pour rester stable en période de volatilité. Rester sur la blockchain signifie des transferts plus flexibles et plus rapides, des frais moins élevés et des barrières réglementaires plus faibles.

Les stablecoins décentralisés contribueront à créer plus de stabilité dans les systèmes financiers. En effet, ils constituent une réponse à la volatilité qui affecte les marchés de la crypto, lui permettant d’être un moyen de paiement vraiment stable.

Capable de tout ce qui précède mais de manière décentralisée, vraiment stable et évolutive, les stablecoins algorithmiques fractionnaires seront l’avenir de la finance décentralisée.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Travis Moore is an angel investor, programmer, entrepreneur and the CTO of Frax, the world’s first fractional algorithmic stablecoin that is partially backed by collateral and stabilized algorithmically. Frax is open-source and permissionless, bringing a truly trustless, scalable and stable asset to the future of decentralized finance. Moore is also co-founder of the blockchain based knowledge base, Everipedia. Moore has a triple-major from UCLA in Neuroscience, Biochemistry and Molecular, Cell, & Developmental Biology. His passions are artificial intelligence and blockchain technology, which he believes are the two industries that will impact the world the most in the coming decade.

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous