Voir plus

Interview avec le game designer de WallCrypt à l’approche du lancement du jeu de société basé sur la crypto

5 mins
Mis à jour par Soilihi Dhoulkifli
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La société française Mens Sana Games a joué un rôle clé dans la conception de WallCrypt Le Jeu.
  • Jean-Charles a entamé de longues recherches à ce sujet, et n'a pas trouvé de jeu de société fonctionnant de manière similaire à Wallcrypt.
  • L'une de leur source d'inspiration est Citadelles et Les Pilleurs de Tombes de l’Espace.
  • promo

À l’occasion de la prochaine sortie de son jeu, BeInCrypto a interviewé fondateur de la société chargé de  concevoir le jeu Wallcrypt.

Mens Sana Games est une société basé dans le sud de la France, à Aix-en-Provence, qui se charge de “gamefier” des projets ou des idées en jeu de société. La société française a joué un rôle actif la conception de WallCrypt Le Jeu. C’est principalement sous ce cadre là que nous avons décidé d’interviewer son fondateur, Jean-Charles YZE, afin de nous en dire plus sur ce qu’est le jeu WallCrypt.

BIC : Comment avez-vous rencontré Jean-Luc, le fondateur de Wallcrypt ?

Jean-Charles : J’ai rencontré Jean Luc en 2011, et j’ai été embauché dans sa boite, où j’y ai travaillé avec lui pendant 2 ans, pour un service de E-Réputation. J’ai ensuite quitté son entreprise pour entamer mon doctorat. Quelques années plus tard il m’a parlé de ses idées et projets blockchains. Il a sollicité mon aide, étant donné que j’ai précédemment créé un jeu de société axé sur le sport, et cela l’a inspiré pour créer un jeu de société, intitulé WallCrypt le Jeu. J’ai par la suite été engagé pour l’aider à concevoir ce jeu.

BIC : Pouvez-vous rapidement présenter ce qu’est Wallcrypt le Jeu ?

Jean-Charles : Wallcrypt est un jeu de gestion et de bluff, où chaque joueur incarne un entrepreneur qui devra faire des investissements, engager du personnel, faire des actions dans et en dehors de la blockchain afin de mener sa vie entrepreneuriale. Le joueur qui gagne est celui qui a accumulé le plus de richesses grâce à ses propres stratégies à la fin de la partie.

BIC : Comment vous êtes vous intéressé à la blockchain ?

Jean Charles : Depuis 2011, je suis avec attention ce mouvement décentralisé qu’est la blockchain. Je suis la technologie de la blockchain et du Bitcoin pour des raisons philosophiques. Ainsi, créer un jeu de société sur les cryptomonnaies et la blockchain m’a tout de suite parlé. J’ai tout de même dû énormément me documenter pour remplir mon rôle.

BIC : À quel public s’adresse Wallcrypt ?

Jean-Charles : Le jeu vise tout le monde, famille, étudiants, et peut aussi servir en formation. Les personnes qui sont sensibilisées à la blockchain sont encore aujourd’hui très peu nombreuses. Étant donné que j’estime que c’est une technologie d’avenir, et une révolution numérique, je pense que petits et grands devraient y jouer pour comprendre cela. Le jeu peut être adapté pour des professionnels par exemple, comme une personne qui travaille dans le secteur bancaire qui a besoin de comprendre rapidement en quoi cela consiste et qui n’ aucune idée de ce que la technologie de la blockchain est véritablement. Le jeu va leur démontrer plus simplement ce que la blockchain implique pour la société.

BIC : Si vous deviez pointer une qualité et un défaut, lesquels seraient-ils ?

Jean-Charles : Une qualité serait que le jeu est divertissant et fluide, le défaut serait que, en une seule partie, il ne permet pas de comprendre à quel point la blockchain est une évolution importante pour notre société ; [pour cela] plusieurs parties sont nécessaires. C’est le défaut de sa qualité : sa rejouabilité.

BIC : Quelle est votre implication dans la création du jeu ?

Jean-Charles : Je suis principalement intervenu dans le Game Design et le contenu du jeu. Evidemment, je ne suis pas le seul à avoir participé à la création du jeu : des testeurs, graphistes et partenaires de Mens Sana Games sont intervenus, ils ont contribué à créer, critiqué et suggéré des idées et des modifications. C’est autant grâce à eux que Wallcrypt voit le jour. La partie de mon travail portait essentiellement sur les contenus thématiques ainsi que sur la manière dont le jeu doit fonctionner en fonction des souhaits émis par Jean-Luc.

BIC : Connaissez-vous des jeux similaires à Wallcrypt ?

Jean-Charles : J’ai entamé de longues recherches à ce sujet, et je n’ai pas trouvé de jeu de société fonctionnant de manière similaire à Wallcrypt. Il existe des jeux sur les cryptomonnaies, mais qui n’ont pas la même thématique que notre jeu. WallCrypt aborde cela d’une manière originale. Je pense qu’il n’y a pas de jeu de société qui aborde la blockchain comme le nôtre. On retrouve des éléments similaires provenant d’autre jeux de sociétés comme Citadelles et Villainous, sur l’ambiance et la façon de devoir gérer sa partie tout en intervenant sur la partie des autres.

BIC : Wallcrypt lancera également un livre qui peut complémenter le jeu. Êtes-vous l’un des experts du livre ?

Jean-Charles : Non, je ne suis qu’un intermédiaire pour parler de blockchain à des gens qui n’ont jamais été en contact avec cette technologie. Ce que je propose est simplement un média supplémentaire à travers le jeu qui crée du lien entre des personnes autour d’une table.

BIC : Comment considérez-vous l’accessibilité du jeu ?

Jean-Charles : Je trouve que c’est un jeu accessible. Il a été conçu pour l’être, mais il faut aimer les jeux de société pour pouvoir l’apprécier ; c’est tout de même un jeu technique et exigeant qui demande un minimum de concentration. Ce n’est pas un jeu compliqué mais il faut s’y investir. Il est tout de même mieux d’avoir une personne qui connait les jeux de société pour y jouer. Nous préparons aussi des vidéos et des guides pour permettre d’accompagner les personnes dans leurs premières parties.

BIC : Quelles étaient vos sources d’inspiration ?

Jean-Charles : Je me suis inspiré de jeux de cartes, tels que Citadelles ou Les Pilleurs de Tombes de l’Espace. Dans Citadelles, il s’agit de construire une cité médiévale en jouant à tour de rôle des personnages différents et en dépensant des ressources. Dans Les Pilleurs de Tombes l’Espace, chaque joueur doit réaliser un film en engageant des personnages et en les mettant en situation. Ce sont mes deux sources d’inspiration. Dans Wallcrypt, qui est également un jeu de cartes, on dépense des ressources sous la forme de jetons pour construire quelque chose (tout comme dans Citadelles). Mais également, dans Wallcrypt on engage des personnages et on les met en situation à la manière de Les Pilleurs de Tombes de l’espace.

Là où Wallcrypt diffère des deux sources d’inspirations, ce sont les objectifs et les interactions possibles, qui sont directement inspirées de l’actualité et du secteur de la blockchain. Ces interactions apportent beaucoup de mécanismes supplémentaires et de finesses. Par exemple, dans Wallcrypt, il y a plusieurs monnaies différentes et les actions que les joueurs peuvent faire sont soit faites dans une blockchain (les transactions), soit jouées en dehors d’une blockchain (les ruses). Cependant, étant donné que j’adore Citadelles et Les Pilleurs de tombes de l’espace, il est certain que Wallcrypt devrait plaire à des joueurs qui ne s’intéressent non pas à la blockchain mais bien à un jeu de cartes dans le style de ses sources d’inspiration.

Cliquez ici pour lire notre interview avec le fondateur de Wallcrypt

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : conformément aux directives de The Trust Project, cet article d’opinion présente le point de vue de l’auteur et ne reflète pas nécessairement les opinions de BeInCrypto. BeInCrypto s’engage à fournir des informations transparentes et à respecter les normes journalistiques les plus strictes. Les lecteurs sont invités à vérifier les informations de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre des décisions sur la base de ce contenu.

TCPMHRYSU-U025C4WBUMA-1cc57f39583e-512.jpg
Soilihi Dhoulkifli
Depuis 2017, Dhoulkifli se spécialise dans l'analyse de crypto-projets, notamment les ICO. Il a travaillé pour plusieurs acteurs privés et publics en tant qu'analyste, médiateur, rédacteur et chercheur.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé