Voir plus

Les DAO et les tokens crypto offrent de nouvelles possibilités pour le tourisme

5 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Les solutions décentralisées mettent le monde du voyage et du tourisme entre les mains des voyageurs et des citoyens, sans intermédiaire.
  • Les DAO à vocation régionale reprennent en main la manière dont les pays sont perçus grâce à des innovations touristiques.
  • Les tokens spécifiques aux voyages vont-ils donner naissance à une nouvelle ère de voyages financés par des cryptomonnaies ?
  • promo

L’industrie du voyage est truffée d’intermédiaires et d’efforts promotionnels centralisés. Cependant, le secteur crypto et blockchain offre des solutions décentralisées qui permettent de nouvelles interactions entre les personnes et les destinations.

Alors que les systèmes mondiaux se révolutionnent au travers de technologies décentralisées émergentes, aucun secteur n’y échappe. Le monde de la finance traditionnelle a été secoué par l’adoption des cryptomonnaies et des écosystèmes de blockchain.

Cependant, toutes les industries que la crypto touche ne sont pas aussi rapides à se mettre au pas. Les avancées crypto et blockchain dans l’industrie du voyage et du tourisme sont encore en développement. Les opérations touristiques traditionnelles restent plombées par les intermédiaires et les récompenses limitées, souvent réservées aux voyageurs exclusifs.

Des destinations compatibles avec la crypto

À la fin du mois de septembre de cette année, l’office du tourisme de Thaïlande a annoncé qu’il envisageait de créer un token crypto à vocation touristique, le TAT.

En outre, ce “crypo-tourisme” allait être encouragé par des cartes de débit en bitcoins disponibles dans les aéroports pour les crypto-nomades, et à utiliser dans le pays. Cependant, aussi excitantes qu’elles puissent paraître, ces initiatives ne sont encorer qu’une idée, tout comme le TAT coin du gouvernement.

Les efforts du gouvernement thaïlandais interviennent alors que l’industrie du voyage continue de réémerger des pertes catastrophiques dues à la pandémie. Après le COVID, le secteur du voyage pourrait suivre l’exemple de nombreuses autres industries mondiales qui ont rapidement adopté des solutions de crypto et de blockchain.

Cependant, il y a déjà des pays qui sont particulièrement attrayants pour les voyageurs- crypto. Des endroits comme Malte, la Suisse, le Portugal et le Salvador sont des destinations accessibles pour ceux qui voyagent avec des crypto en raison de leur adoption accrue.

Des solutions de la DeFi et des DAO de voyage

Un autre exemple est celui de la Roumanie. Une équipe de développeurs et d’insiders du tourisme a ainsi décidé de résoudre le problème de la promotion touristique par la décentralisation.

Sabin Stanescu, le Directeur stratégique et cofondateur de @Romania ainsi que de l’initiative de NFT culturels et touristiques, Stramosi, prévoit de transformer la Roumanie en utilisant la blockchain et leur Organisation Autonome Décentralisée (DAO) liée au tourisme.

Sabin et son équipe ont remarqué un manque de présence et de représentation de la Roumanie sur les plateformes sociales. Ils ont donc créé le compte Instagram et TikTok @Romania et l’ont fait évoluer vers des centaines de milliers de followers.

Avec son équipe, il a décidé d’utiliser l’aspect communautaire de la DeFi et des DAO pour donner aux habitants le pouvoir de façonner la représentation de la Roumanie.

L’équipe a créé une série de 10 000 personnages NFT appelés Stramosi, basés sur des éléments du folklore roumain. Ils prévoient de faire de ces NFT non seulement des représentations artistiques numériques du patrimoine culturel de leur pays, mais aussi des outils permettant à leurs détenteurs de participer à une DAO qui s’occupe de la promotion touristique du pays.

Sabin Stanescu a déclaré qu’avec les méthodes centralisées actuelles, les entités locales manquent de bénéfices et de contrôle sur la promotion.

“Vous devez passer par une plateforme que vous ne possédez ou ne contrôlez en aucune façon. Cette plateforme va vous faire payer une redevance qu’elle va utiliser pour son marketing. Ils vont le dépenser pour leurs propres dépenses, et ce sera leur profit à la fin de la journée”, explique-t-il.

Cependant, avec la DAO, tous ces détenteurs de Stramosi ont un vote de gouvernance sur la façon dont les fonds de la DAO seront utilisés dans la promotion du tourisme pour le pays.

“La Roumanie a vraiment besoin de quelque chose comme ça”, déclare M. Stanescu. “En ce moment même, le tourisme est faible en Roumanie. Surtout par rapport à d’autres régions du monde. Avant la pandémie, la Roumanie n’était pas une destination touristique européenne majeure ou importante.”

Une adoption locale et l’usage des tokens non fongibles

Sabin Stanescu pense que l’adoption des NFT par les entreprises locales en Roumanie pourrait être un défi au début.

Toutefois, “lorsque les entreprises se rendront compte des avantages, je pense que les choses changeront. Cela tient au fait qu’elles posséderont une partie de l’infrastructure, qu’elles ne dépendront pas de quelqu’un d’autre, qu’elles seront responsables de leur promotion locale et de la promotion de la Roumanie en tant que pays”, explique-t-il.

Pour le moment, M. Stanescu affirme qu’une communauté locale est déjà en train de se développer.

“Nous avons une entreprise et un domaine vinicole, venant de la région de Moldavie en Roumanie. Ils ont acheté des NFT et prévoient maintenant de les utiliser comme étiquettes sur leurs bouteilles de vin”, explique-t-il.

“Ce qui se passe est étonnant, à crai dire. Nous sommes en train de créer une communauté décentralisée de personnes aux initiatives différentes. Par exemple, après que l’établissement vinicole a eu l’idée des NFT sur les bouteilles de vin, les gens ont proposé, par exemple, de prêter les droits pour que leurs propres NFT soient mis sur les bouteilles, en verrouillant leurs NFT dans un smart contract jusqu’à ce que l’établissement vende les bouteilles.”

D’autres restaurateurs, également détenteurs de NFT Stramosi, ont promis que si la cave était disposée à accorder une très petite remise aux autres détenteurs de ces tokens non fongibles Stramosi, ils achèteraient tous leurs vins dans cette cave. Donc, en gros, les restaurants choisissent maintenant un vignoble et achètent du vin dudit vignoble parce qu’ils sont ensemble dans le même mouvement.”

Ce n’est encore que le début

Selon le Directeur Stratégique, ces premiers adoptants dans le pays ont sauté sur l’occasion après seulement trois semaines d’exposition au public.

“Je ne peux qu’imaginer ce qui se passera à la fin de l’année, l’année prochaine ou dans deux ans. Je suis sûr que nous verrons certains de ces NFT Stramosi utilisés comme des outils d’entreprise par des entités commerciales”, dit-il.

En outre, l’ensemble de l’écosystème fonctionne sur la blockchain Elrond, qui a été fondée en Roumanie. Cependant, Stanescu a déclaré que ce n’est pas simplement parce que cette blockchain était roumaine qu’elle est devenue la base de la DAO du tourisme.

“Elrond est vraiment sûre et évolutive. Les transactions sont bon marché. Tout cela nous permettra de mettre en œuvre un système dans lequel de multiples transactions peuvent s’exécuter chaque seconde sans avoir aucun problème ou quelconque déconvenue liée au coût, ce qui est vraiment important”, dit-il.

Les cryptomonnaies façonnent l’avenir

Alors que les entités locales continuent de se joindre à l’initiative Stramosi et de se réapproprier la souveraineté sur leur représentation locale, l’équipe a de plus grandes idées pour le secteur du voyage en Roumanie.

“Nous développons également une infrastructure décentralisée qui permettra aux personnes qui veulent voyager en Roumanie, qu’il s’agisse de Roumains voyageant à l’intérieur du pays ou de personnes venant de l’étranger, de bénéficier d’une plateforme basée sur l’Intelligence Artificielle qui sera capable de configurer leurs voyages et l’expérience à l’intérieur du pays”, dit-il.

Selon M. Stanescu, le taux de pénétration des cryptomonnaies en Roumanie est d’environ 10 % ou plus.

“Les gens sont plutôt ouverts aux cryptomonnaies d’un point de vue financier, et ils n’ont pas encore vu l’opportunité offerte d’un point de vue technologique. Une fois qu’ils auront atteint ce point, ils verront que la blockchain et les cryptomonnaies, en général, sont des outils puissant qui peuvent façonner notre avenir”, explique-t-il.

“La DeFi et la blockchain pourraient créer le prochain changement dont nous avons besoin”

Alors que les DAO continuent d’être un sujet brûlant dans le secteur et que de plus en plus de cas d’utilisation fonctionnelle apparaissent, ils pourraient très bien façonner la représentation des lieux physiques. En Roumanie, c’est déjà le cas.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

4651b07415a7685f1649d2f29bcda9c3.jpg
Savannah Fortis
Savannah Fortis is a multimedia journalist covering stories at the intersection culture, international relations, and technology. Through her travels she was introduced to the crypto-community back in 2017 and has been interacting with the space since.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé