Les pays les plus favorables à la cryptomonnaie

Partager l’article

La cryptomonnaie a vu une croissance démesurée ces dernières années et nous pouvons dire que les gouvernements gardent un œil constant sur les devises numériques, notamment Bitcoin (BTC).

Sponsorisé

Sponsorisé

On peut considérer que certains soutiennent le mouvement, tandis que d’autres pays ont tendance à être plus conservateurs, voire totalement contre la cryptomonnaie, allant jusqu’à l’interdire au public. Il est donc important d’être au courant des réglementations récentes et de noter quels pays sont en faveur des cryptomonnaies. Certaines personnes ont peur du contrôle et / ou des réglementations et ont tout à fait raison de craindre des lois qui pourraient affecter la cryptomonnaie.

BeInCrypto a compilé pour vous les pays les plus favorables aux cryptomonnaies, en se basant sur la fiscalité, les positions et politiques des pays sur les cryptomonnaies et l’environnement général dans le pays défini. Vous serez surpris de constater que de nombreux petits pays figurent sur cette liste, favorisant et soutenant fortement les cryptomonnaies, et parient sur leur position pour attirer plus d’entrepreneurs et d’investisseurs sur le marché.

Sponsorisé

Sponsorisé

Dans cet article :

  • Pays-Bas
  • États-Unis
  • Géorgie
  • Estonie
  • Singapour
  • Danmark
  • Canada
  • Slovénie
  • Corée du Sud
  • Malte
  • Biélorussie
  • Portugal
  • Liechtenstein

Pays-Bas

Les Pays-Bas sont loin d’être étrangers aux cryptomonnaies. Bien que le pays soit déjà bien connu pour son environnement propice aux affaires, on peut facilement imaginer pourquoi le pays est en faveur des cryptomonnaies. En adoptant très rapidement les devises numériques, on peut remarquer que le pays tente déjà d’adopter et d’accepter les paiements en crypto dans les magasins, et a des positions favorables pour la démocratisation des cryptomonnaies.

Un bon indicateur pour nous informer que les Pays-Bas ont bien adopté les monnaies virtuelles est lié à sa couverture médiatique. Dans le pays, les cryptomonnaies sont largement couvertes par tout type de media tout en gardant une position impartiale et neutre pour la plupart des cas. C’est assez rare, étant donné que dans certains pays, les cryptomonnaies sont souvent associées à des activités criminelles et ne bénéficient que de peu ou pas de couverture positive dans ce cas.

Nous avons hâte de voir jusqu’à quel point le pays ira de l’avant, mais sa position actuelle sur les cryptomonnaies est assez encourageante à voir !

États-Unis

Avec Gary Gensler nommé président de la SEC, les États-Unis ont mainteant une administration plus en faveur des cryptomonnaies. Tout en notant et reconnaissant cette position favorable de son nouveau président, certaines réglementations pourraient néanmoins arriver dans un avenir proche.

Cependant, les États-Unis restent le premier pays avec la plus grande base d’utilisateurs de cryptomonnaie et un grand nombre de startups. Coinbase, l’un des plus grand exchanges de cryptomonnaies, est situé aux États-Unis, et la plupart des innovations effectuées dans le domaine des cryptomonnaies se font toujours dans le pays.

Bien que le pays soit assez polarisé en ce qui concerne les cryptomonnaies, il bénéficie d’un soutien solide et peut compter sur des individus comme Elon Musk, PDG de Tesla, ou même Jack Dorsey, PDG de Twitter pour influencer un mouvement positif vers les cryptomonnaies.

Nous sommes impatients de voir quelles nouvelles innovations le pays amènera sur la scène des cryptomonnaies.

Georgie

La Géorgie est un petit pays situé au Sud-Est de l’Europe. Ancien membre de l’Union soviétique, le pays s’est transformé et est maintenant devenu favorable aux affaires.

De ce fait, le pays se porte si bien maintenant qu’il se classe au 12e rang de l’indice de liberté économique. Pas mal du tout, surtant en notant que le pays a du se reconstruire très rapidement !

Avec une petite population de 4 millions de personnes, le pays a tout fait pour changer et se réinventer sur le marché. Cherchant à attirer davantage de particuliers du secteur informatique, le pays a mis en place un environnement favorable aux cryptomonnaies, notamment en proposant une taxation bien plus favorable que ses pays voisins.

De plus en plus de gens considèrent maintenant la Géorgie comme une alternative viable pour créer leur entreprise, compte tenu d’une communauté cryptomonnaie croissante. Nous pouvons dire que le pays est sur la bonne voie et qu’il poursuivra certainement son bon travail tout en fournissant de nouvelles lois et réglementations favorisant un environnement positif pour les cryptomonnaies.

Estonie

L’Estonie est un petit pays situé dans les pays baltes et réputé pour sa présence numérique dans l’Union européenne.

Notant que certaines startups travaillent actuellement sur la technologie blockchain, le pays est très ouvert à l’innovation et possède de nombreux guichets automatiques Bitcoin, grâce à sa startup locale appelée paxful.

Avec d’autres programmes tels que l’e-résidence, l’Estonie se propose comme une alternative forte pour toute personne souhaitant intégrer son organisation dans le pays, sans avoir à y vivre. Sa présence au sein de l’Union européenne facilite la tâche des personnes désireuses de faire des affaires au sein de l’UE ou de se trouver dans un environnement où les réglementations commencent à évoluer en faveur de la cryptomonnaie.

Tous les avantages présentés jouent en faveur de l’environnement crypto, notant que le programme de résidence en ligne a attiré 53 719 personnes jusqu’à présent.

L’Estonie étant donc une fervente participante de l’innovation, nous avons hâte de voir comment le pays réussira à contribuer à l’avancée des cryptomonnaies.

Singapour

Singapour est de loin le meilleur pays pour les cryptomonnaies à l’heure actuelle. Notant que le pays n’a pas d’impôt sur les plus-values, cela en fait un paradis fiscal pour les investisseurs en crypto. En outre, les résidents de Singapour n’exigent pas au résidents de préciser les actifs qu’ils possèdent; mais n’ont qu’à déclarer leurs revenus réalisés dans l’année. Cela donne une autre raison importante aux investisseurs en crypto de s’installer à Singapour, car la plupart d’entre eux préfèrent le secret et ne veulent pas que les autres sachent combien ils ont gagné en crypto. En plus de tout ces avantages, Singapour possède probablement l’une des plus grandes communautés crypto au monde. Cela fait de le pays un candidat idéal pour conserver sa place parmi les principaux pays en matière de cryptomonnaies dans les années à venir. Enfin, il existe actuellement environ 10 guichets automatiques Bitcoin dans la ville, ce qui n’est pas très courant dans les grandes villes jusqu’à présent, et qui permet et favorise davantage les transactions crypto.

Danemark

Le Danemark, bien que peu connu pour des politiques fiscalité ou d’autres sujets du genre, est tout à fait en faveur des cryptomonnaies pour une raison simple : sa guerre contre les transactions en espèces.

Comme de nombreux pays scandinaves, le pays est assez avancé sur le plan technologique et est très favorable aux transactions sans cash, préférant des transactions digitalisées. Sa principale conviction est que les monnaies virtuelles seront l’avenir de la finance, et nous pourrions observer une augmentation du nombre de transactions Bitcoin en provenance du pays.

De plus, le pays dispose déjà de nombreux exchanges Bitcoin, opérant pour faciliter le commerce des cryptomonnaies. Il existe actuellement de nombreux guichets automatiques Bitcoin dans le pays, fonctionnant 24h / 24 et 7j / 7 et favorisant l’échange et l’utilisation de BTC.

Il ne serait pas surprenant de que le pays vote de nouvelles lois en faveur des cryptomonnaies, aidant à sa mission de chercher à se débarrasser complètement de l’argent liquide dans son économie et à être entièrement digitalisé dans un avenir proche.

Canada

Avec environ 900 guichets automatiques Bitcoin, le Canada est certainement l’un des premiers à adopter les cryptomonnaies.

Tout comme les États-Unis, le pays possède de nombreuses startups qui fonctionnent sous crypto et blockchain. Des villes comme Vancouver, Montréal ou même Toronto, considérées comme hubs de startups, et détiennent de nombreux projets intéressants liés à la crypto.

De plus, le pays compte à ce jour environ 80 marchands acceptant la crypto comme moyen de paiement, et a été le premier à accepter un fonds négocié en bourse (ETF) en Bitcoin.

Le Canada est même allé plus loin et a décidé de reconnaître la validité du Bitcoin et de s’assurer que chaque citoyen puisse être au courant de ce que sont les cryptomonnaies, afin d’éduquer ses citoyens.

Slovénie

La Slovénie propose de nombreux avantages en matière de cryptomonnaies. Malgré une population de 2 millions d’habitants seulement, ce petit pays situé au sud de l’Europe dispose de nombreuses lois favorisant le développement et le trading des cryptomonnaies.

L’une de ses plus grandes lois récentes est de ne pas prélever de TVA sur toute activité liée au mining de cryptomonnaie, ce qui la rend assez attrayante de ce point de vue. En outre, le pays a décidé de rendre les revenus de trading dus aux fluctuations de prix non imposables pour les investisseurs individuels, ce qui est assez rare en Europe.

Enfin, le gouvernement traite les cryptomonnaies comme des monnaies virtuelles et non comme un actif ordinaire. Cela permet à la crypto d’être utilisée comme support pour l’échange de biens et de services. Nous attendons avec impatience de voir quelles nouvelles lois le pays adoptera, pour continuer, espérons-le, à faciliter les transactions et l’expansion des cryptomonnaies.

Corée Du Sud

La Corée du Sud est l’un des pays D’asie les plus en faveur des cryptomonnaies. Représentant plus de 10% du volume total des échanges en crypto, nous pouvons certainement dire que le pays joue un rôle énorme dans le mouvement.

Bien connu pour ses progrès technologiques, le pays reconnaît que la technologie de la blockchain est l’un des éléments essentiels de l’avenir. Tout en étant conscient de son importance sur la scène crypto, le pays reste bien au courant de ce qui se passe sur le marché et prévoit de maintenir une position favorable sur les cryptomonnaies, sachant que cela contribuera à l’économie future du pays.

Malte

Malte, déjà bien connue pour son environnement fiscal réduit et ses politiques favorables aux entreprises, et a été l’un des premiers pays au monde à ouvrir ses portes aux cryptomonnaies.

Souvent appelé «Blockchain Island», le pays espère capitaliser sur la tendance de la cryptomonnaie et attirer des talents sur l’île. Cela est d’autant plus probable que le pays a fait tout ce qu’il pouvait pour maintenir des impôts bas et se concentrer sur le secteur financier.

Les startups blockchain et crypto connaissent très bien Malte, notant qu’il existe de nombreux exchanges crypto situés dans le pays. En plus de cela, Malte a toujours été célèbre pour le trading de devises, notant que le pays espère ajouter le trading de cryptomonnaie comme contribution à son économie à l’avenir.

Bien que le pays doive se soumettre aux politiques de l’UE, il se bat très dur pour conserver son statut distinct et pour promouvoir les cryptomonnaies au sein de l’Union européenne.

Biélorussie

La Biélorussie a été l’un des premiers pays à adopter la technologie de la cryptomonnaie et de la blockchain.

Le pays a été l’un des premiers en Europe à voter des politiques en faveur des activités liées aux cryptomonnaies. Ce fut finalement une très bonne décision, car le pays a décidé de s’ouvrir à l’innovation et reste très ouvert d’esprit sur l’idée des cryptomonnaies.

Pour le moment, toutes les transactions liées aux tokens sont exonérées d’impôt sur le revenu, ainsi que de TVA. En outre, les entreprises sont disposées à délivrer des visas aux personnes ayant des projets crypto intéressants. Toutes ces nouvelles lois ont rendu le pays assez attrayant pour les personnes impliquées dans la cryptomonnaie.

Enfin, les particuliers envisagent la Biélorussie car le pays est devenu assez réactif et adopte fréquemment des lois en faveur des cryptomonnaies avant la plupart des autres pays européens. Ne faisant pas partie de l’Union européenne, le pays présente l’avantage de ne pas être soumis à la réglementation de l’UE concernant les cryptomonnaies.

Portugal

Le Portugal s’est positionné comme l’un des pays les plus innovants de l’UE en matière de politiques économiques, en offrant de nouvelles opportunités aux entrepreneurs afin qu’ils puisse s’y rendre de démarrer une entreprise, leur Golden Visa gagnant de plus en plus de force au fil du temps.

Ce Golden Visa est accordé sous la condition de créer une entreprise au Portugal, générant ainsi des opportunités d’emploi dans le pays au fil du temps. En plus de cet avantage, le pays a proposé de baisser les impôts sur ces nouvelles entreprises pendant un certain temps, afin d’encourager les entrepreneurs à sérieusement envisager cette opportunité.

Une telle innovation y a amené de nombreuses personnes impliquées dans le monde de la crypto, et le pays présente de nombreux autre avantages, comme un climat agréable, des paysages incroyables, une politique fiscale encourageante et une nation en faveur d’un environnement favorable aux cryptomonnaies.

Liechtenstein

Le Liechtenstein, bien connu pour ses banques d’élite, a récemment décidé de s’ouvrir aux cryptomonnaies, notant qu’un grand nombre d’individus se sont enrichis en investissant dans les monnaies numériques.

Notant ce phénomène, Forbes a même déclaré que la blockchain était en train de devenir le Liechtenstein. Les banques, qui étaient autrefois spécialisées dans les transactions financières traditionnelles, conseillent désormais leurs clients sur les ICO et les investissements en cryptomonnaie.

De plus, le pays bénéficie d’une politique fiscale encourageante et de très peu de réglementations, encourageant les individus du secteur de la cryptomonnaie à être encore plus intéressés par ce que ce pays a à offrir.

À titre d’exemple, la startup de contrat intelligent de Yanislav Malahov, Aeternity, est basée dans le pays, prouvant qu’il est en effet possible de démarrer une entreprise de crypto réussie au Liechtenstein. Cela devrait certainement encourager d’autres individus dans un proche avenir à considérer cette nation comme une option viable et alternative dans l’Union européenne, craignant que trop de réglementations s’imposent aux États-Unis.

Conclusion

Voilà tout pour les principaux pays en faveur des cryptomonnaies. Nous espérons que d’autres pays, encore peu favorables à la scène crypto, réaliseront bientôt les avantages offerts par la technologie, et que les cryptomonnaies ne doivent pas être considérées comme un ennemi des gouvernements, mais plutôt comme un allié propice au développement économique.

Quand certains gouvernements se rendront compte qu’ils peuvent réellement bénéficier des cryptomonnaies, nous pourrons les démocratiser et favoriser une adoption le monde entier.

La technologie blockchain est clairement quelque chose de nouveau, et il est compréhensible que certains individus soient encore assez sceptiques quant à la technologie, en particulier au sein une population plus âgée.

La technologie évolue maintenant à un rythme beaucoup plus rapide que celui des lois et nécessite donc une adaptation constante de la part des politiciens, qui ne parviennent pas toujours à suivre les tendances actuelles. La technologie blockchain n’est plus seulement limitée à Bitcoin et propose désormais des contrats intelligents, des NFT et de nombreuses autres innovations à venir.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations contenues sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations figurant sur notre site web est strictement faite à ses propres risques. Dans la section S'instruire, notre priorité est de fournir des informations de haute qualité. Nous prenons le temps d'identifier, rechercher et créer un contenu éducatif qui sera utile à nos lecteurs. Afin de maintenir ce niveau de qualité et continuer à créer un contenu valable, nos partenaires sont susceptibles de nous verser une commission pour des placements figurant dans nos articles. Toutefois, ces commissions n'affectent pas nos processus de création de contenu objectif, honnête et pertinent.
Sponsorisé
Share Article

SUJETS LIÉS

Fabien est passionné par le monde de la finance. Il écrit et traduit régulièrement des articles en lien avec les cryptomonnaies, la blockchain, et l'opinion politique sur ces sujets. Titulaire d'une thèse aux États-Unis, il se concentre principalement sur les actualités crypto et blockchain susceptibles d'intéresser les lecteurs Français.

SUIVRE CET AUTEUR

Des prévisions crypto sur le meilleur canal Telegram de signaux, avec une précision de 70% !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous