Binance retire sa demande d’ouverture d’un exchange à Singapour

Partager l’article
EN BREF
  • Binance a retiré sa demande de licence d’exploitation à Singapour. Auparvant, l’exchange cherchait à être reconnu en tant qu’opérateur de marché par l'Autorité monétaire de Singapour.

  • Cependant, Binance a acquis une part de 18% de HG Exchange, qui détient déjà une licence d’exploitation à Singapour.

  • Binance compte profiter de cette nouvelle acquisition pour offrir une gamme différente de services dans le pays

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Après plusieurs mois d’attente et d’incertitudes, Binance vient de jeter l’éponge. L’ouverture d’une plateforme d’échange à Singapour ne fait plus partie des ambitions du géant mondial de la crypto. En revanche, l’exchange a annoncé une série d’investissements et de partenariats stratégiques visant à maintenir sa présence en Asie.

Binance vient de retirer sa demande d’autorisation pour opérer en tant que plateforme d’échange crypto sous licence à Singapour. Cependant, l’exchange compte tirer profit de sa récente participation dans HG Exchange pour proposer des programmes d’incubation, des formations en blockchain et des investissements.

Ainsi, l’entreprise mettra fin à toutes ses activités dans le pays d’ici le 13 février 2022. Les opérations de dépôts crypto et fiat ainsi que les nouvelles inscriptions ont toutefois cessé immédiatement après l’annonce. Notons que Binance n’a pas de siège physique. Cependant, l’exchange a réussi à enregistrer des volumes de transactions record sur ses plateformes en ligne.

Des centaines de demandes de licences en attente 

Binance opérait à Singapour avec une autorisation temporaire. Comme l’exige la loi sur les services de paiement, laquelle est entrée en vigueur le 28 janvier 2021, Binance attendait les résultats du processus d’approbation de l’Autorité monétaire de Singapour (MAS) aux côtés de 480 autres sociétés. Sur les 480 entreprises, Binance faisait partie des 170 qui voulaient offrir des services de paiement digital par tokens. Plusieurs mois après le dépôt de sa demande, Binance a annoncé qu’aucun progrès n’a été constaté.

Le PDG de Binance, Changpeng Zhao a affirmé dans un tweet que l’investissement dans HG Exchange est ce qui a incité son entreprise à retirer sa demande de licence. L’accord, qui attend toujours l’approbation des autorités réglementaires, donne à Binance une participation post-money de 18% dans la plateforme d’échange. (la valorisation post-money est la valorisation d’une entreprise après la levée des fonds)

Pour rappel, la MAS a déjà reconnu HG Exchange en tant qu’opérateur monétaire accrédité.

Plusieurs produits et services retirés de Binance pour non-conformité

Ce n’est pas la première fois que Binance fait face à des problèmes de conformité avec la MAS. En effet, l’Autorité a déjà soupçonné l’exchange d’avoir enfreint la loi sur les services de paiement en promouvant ses services auprès de résidents de Singapour sans licence. En octobre 2021, ses utilisateurs à Singapour se sont vus refuser l’accès aux services de dépôt de monnaies fiat, au trading crypto au comptant et à l’achat de cryptomonnaies via des canaux fiduciaires et des swaps liquides.

Avant cela, Binance P2P était contraint de supprimer les paires de trading SGD en Bitcoin, Ethereum et Binance Coin. L’exchange a conseillé à ses utilisateurs P2P d’effectuer toutes les opérations nécessaires et de supprimer toutes les annonces liées aux transactions avant le 9 septembre 2021.

En outre, l’exchange a également supprimé son application de trading de Google Play et d’AppStore à Singapour après avoir été ajouté à la liste de mises en garde aux investisseurs du régulateur financier.

L’exchange a également fait face à plusieurs problèmes dans d’autres pays. Ainsi, il a dû abandonner ses offres de contrats à terme, d’options sur les crypto et de tokens à effet de levier le 24 septembre 2021 en Australie, et le 8 octobre 2021 en Afrique du Sud.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

David is an electronic engineer with nine years of experience. He joined BeInCrypto to combine his passion for writing and his interest in fast-moving industries, cultivated from his university days. He hopes to make crypto easy to understand.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant