Le nouveau projet DeFi veDAO atteint 2,69 $ milliards en TVL 48h après son lancement

Partager l’article
EN BREF
  • Le nouveau protocole veDAO est passé de 0 à 2,69 milliards de dollars en valeur totale bloquée (TVL) 48 heures à peine après son lancement.

  • Le protocole a été lancé le 18 janvier et a rapidement déclaré avoir pour objectif de participer au dernier projet DeFi en date d'Andre Cronje sur Fantom, ve(3,3).

  • En résumé, ve(3,3) récompense les investisseurs qui verrouillent leurs tokens dans un protocole pendant une période donnée, tout en leur conférant davantage de pouvoir sur le protocole.

  • promo

    BeInCrypto France – Trading et actualités S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Un nouveau projet de finance décentralisée (DeFi) basé sur la blockchain Fantom (FTM) est passé de 0 à 2,69 milliards de dollars en valeur totale bloquée (TVL) à peine 48 heures après son lancement.

veDAO a fait une entrée fracassante sur la scène le 18 janvier et a rapidement déclaré que son objectif était de participer au dernier projet DeFi d’Andre Cronje, ce en capturant “suffisamment de TVL pour se qualifier en tant que projet du top 20 sur Fantom, répondant aux exigences de l’instantané pour recevoir l’un des NFT ve(3,3)”.

Andre Cronje, le prolifique codeur sud-africain, connu pour avoir créé Yearn Finance et Keep3rV1, travaille actuellement sur un nouveau projet sur Fantom appelé ve(3,3). Le projet utilise des modèles économiques émergents dans les tokens de vote et de séquestre (veTKN) de la DeFi, également appelés “VeNomics“.

En termes simples, ve(3,3) récompense les investisseurs qui verrouillent leurs tokens dans un protocole pendant une période déterminée. Cela leur donne également plus de pouvoir pour prendre des décisions concernant le protocole. Cependant, les tokens, liquides uniquement sous forme de jetons non fongibles (NFT), seront distribués aux 20 meilleurs projets sur Fantom en termes de TVL.

Seuls 20 NFT seront émis pour contrôler le protocole. M. Cronje affirme que chaque projet recevra un NFT, mais ne semble pas trop préoccupé par le fait qu’un retardataire tel que veDAO s’immisce au sein d’un processus conçu à l’origine pour récompenser les participants existants de l’écosystème Fantom.

Un instantané des projets admissibles devrait être pris sur le tableau de bord de données multi-chaînes de TVL de Defillama, ce 21 janvier ou aux alentours de cette date.

Une accumulation de TVL faramineuse

Cela dit, aucun autre projet n’a affiché une accumulation aussi rapide de sa valeur totale bloquée que veDAO, dont la TVL est passé de zéro à 1,03 milliard de dollars dans les 24 heures qui ont suivi son lancement. Ce chiffre a ensuite plus que doublé pour atteindre 2,69 milliards de dollars au moment de la rédaction de cet article, selon les données compilées par Defillama.

veDAO est désormais le deuxième plus important projet sur Fantom en termes d’actifs sous gestion, avec plus de 4 000 portefeuilles interagissant avec WeVe, le token du projet, au cours des 24 premières heures. Globalement, après le lancement de veDAO, la valeur totale bloquée sur l’écosystème Fantom a augmenté de 29% pour atteindre 9,9 milliards de dollars.

“veDAO est un moyen intelligent de chercher à accumuler le plus de TVL aussi vite que possible”, a déclaré l’analyste de recherche Juan Pellicer à BeInCrypto dans un entretien. “Cette valeur totale bloquée est dépendante des émissions du token principal WeVE”, a-t-il déclaré, ajoutant :

“Actuellement, le rendement est très élevé, mais il y a des risques si le prix du WeVE venait à s’effondrer. Le rendement diminuerait alors fortement et la valeur totale bloquée pourrait migrer ailleurs. Jusqu’à présent, le prix du WeVE se maintient, de sorte que le projet semble pouvoir se maintenir dans le top 10 de la TVL jusqu’au moment de l’instantané.”

Depuis son lancement mardi 18 janvier, selon les données de CoinGecko, le prix du token WeVe a oscillé entre un minimum de 0,06 $ et un maximum de 0,40 $ au cours de ses premiers jours de trading. Au moment de la rédaction de cet article, le token s’échange à environ 0,10 $, soit une baisse de plus de 60% sur les 24 heures précédentes. Le volume était faible, avec un peu moins de 10 000 dollars.

veDAO indique que le token Weve servira à régir l’utilisation du token non fongible ve(3,3) ainsi que ses revenus. Les utilisateurs peuvent s’adonner au yield farming en plaçant en staking des actifs tels que le token FTM ou l’ETH dans des fermes de veDAO, ou en fournissant des liquidités sur la paire WeVE-MIM.

“WeVE n’est pas conçu ou destiné à avoir une quelconque valeur monétaire”, a déclaré veDAO lors de son lancement, dans son livre blanc publié sur Medium le 18 janvier. “Il ne représente que des droits de gouvernance sur un NFT ve3 de Cronje. Si veDAO ne parvient pas à atteindre le top 20 en termes de TVL, les participants peuvent simplement retirer leurs actifs misés des pools et passer à autre chose.”

Qu’en est-il de la naissance clandestine du projet ? veDAO a déclaré :

“Nous avons gardé le silence sur notre projet jusqu’à son lancement afin d’empêcher des acteurs malveillants de créer de faux contrats WeVE. Il s’agit d’un lancement équitable. veDAO réserve 10% de WeVE à l’équipe, mais 85% sont distribués aux stakers et aux fournisseurs de liquidités, et 5% sont réservés à l’écosystème. Nous créons des contrats standards Masterchef et nous avons été audités.”

Andre Cronje: ve(3,3) et le “protocole DeFi des protocoles”

M. Cronje a présenté veDAO comme l’un des protocoles reposant sur Solidly (ve3), mais il s’est empressé de préciser qu’il ne “s’agissait pas d’une approbation”.

L’architecte en logiciel n’a pas répondu à la demande de commentaire de BeInCrypto. Cependant, il a publié trois articles plus tôt ce mois-ci expliquant, de manière plutôt indirecte, ses concepts autour des tokens de séquestre acquis et la construction d’un supposé “protocole des protocoles”.

L’idée de base de ve(3,3) est qu’Andre Cronje vise à créer un écosystème de tokens qui soit beaucoup plus efficace, qui paie 100% des frais aux personnes qui y bloquent leurs actifs et qui soit plus durable dans le temps. Il s’agirait d’un projet qui n’est pas contrôlé par des fournisseurs de liquidités, comme c’est actuellement le cas dans la DeFi, mais par des protocoles.

ve(3,3) combine les mécanismes d’Olympus DAO (tokens rebasés) et la tokénomique du vote sous séquestre de protocoles tels que Convex et Curve. Avec les tokens rebasés, les investisseurs sont libres de retirer leurs tokens du staking, de les coter et de les vendre sur le marché libre, ce qui tend à augmenter l’offre et à faire chuter les prix.

Andre Cronje affirme que cette pratique ne devrait pas être encouragée. Au lieu de cela, des incitations doivent être versées aux utilisateurs qui ont verrouillé leurs tokens. Le meilleur moyen d’y parvenir serait de transformer les tokens bloqués en NFT, qui peuvent être vendus sur les marchés secondaires.

Ces tokens donnent un pouvoir de vote, et plus un protocole possède de tokens de gouvernance, plus il a de pouvoir sur un protocole spécifique.

Juan Pellicer, un analyste de recherche d’IntoTheBlock a déclaré à propos du projet : “À mon avis, il [Cronje] fait référence à la construction d’un protocole qui attire un service correspondant à d’autres protocoles qui recherchent la liquidité et les rendements. La mécanique de gouvernance de la proposition pourrait attirer des protocoles qui se développent sur ce protocole en accumulant des tokens pour le pouvoir de gouvernance.”

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Jeffrey Gogo é um jornalista financeiro versátil baseado em Harare, Zimbábue. Por mais de 17 anos, ele escreveu extensivamente sobre os mercados financeiros locais e globais; notícias econômicas e da empresa. Entusiasta das mudanças climáticas, o trabalho de Gogo apareceu no maior diário do Zimbábue, The Herald, Thomson Reuters Foundation, Bitcoin.com e várias publicações online. A Gogo encontrou o bitcoin pela primeira vez em 2014 e começou a cobrir os mercados de criptomoedas em 2017.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant