Voir plus

La dévaluation des cryptomonnaies, une problématique pour les dons reçus par l’Ukraine

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Les dons en crypto reçus par l'Ukraine ont vu leur valeur baisser avec les baisses de marché
  • Les initiatives pour venir en aide à l'Ukraine sont de plus en plus originales
  • promo

Depuis le début de l’affrontement entre la Russie et l’Ukraine, le rôle des cryptomonnaies a largement été souligné. Pour l’envoi de don, notamment, les cryptomonnaies ont représenté une grande opportunité, avec la commodité d’une réception des fonds très rapidement à destination, ce sans l’accord de tout un gouvernement ou d’un hémicycle parlementaire.

Les initiatives ont été multiples, avec des acteurs internationaux prédisposés à offrir leur aide à l’Ukraine dans cette agression sans précédent. Des dons crypto aux NFT ; pas de limite pour collaborer avec l’Ukraine dans ses heures les plus délicates. Le rôle de Bitcoin, notamment, a été acclamé par la foule, en démontrant un usage hors du commun et en occupant une part très importante des dons réalisés jusqu’à maintenant.

Cependant, au-delà des difficultés persistantes liées à la guerre, l’Ukraine doit faire face à une problématique économique. En effet, avec l’hécatombe récente des actifs numériques et de certaines cryptomonnaies en particulier, les dons qui ont pu être réceptionnés ont connu une chute de leur valeur.

Les dons crypto dévalués

Alors que l’Ukraine est toujours nécessiteuse d’aide externe, et qu’il n’est pas prévu de stopper les fonds entrants en actif numérique, l’effondrement récent sur la première quinzaine de mai a toutefois pesé lourd sur la collecte. Fort heureusement, le gouvernement ukrainien a pu dépenser la majeur partie des récoltes, mais entre mars et mai, le fonds “Aid for Ukraine” avait vu sa valeur passer de plus de 60 millions à 51.5 millions de dollars seulement en raison de la chute des cours. Alors que Bitcoin enchaîne une 8ème semaine consécutive de baisse, c’est l’ensemble du marché qui a été frappé par le tremblement de terre déclenché par Terra Luna et son stablecoin.

Alors que les cryptomonnaies représentent une partie considérable de l’aide reçue, l’Ukraine a en parallèle estimée que 15 milliards de dollars seraient nécessaire pour contribuer au redressement post-conflit du pays.

Des idées de plus en plus originales

Malgré la volatilité récente du marché, les dons en cryptomonnaies, NFT et autres dérivés du monde de la blockchain ne semble pas prêt à s’estomper. Au contraire, les idées sont de plus en plus originales et tout type d’acteur se prête à l’initiative.

Les ukrainiens eux mêmes sont toujours réceptif aux envois d’actifs numériques, et ont par ailleurs lancé une nouvelle demande d’aide à travers un morceau de rap pour le moins original. De même, on a plus récemment remarqué la plus grande marque de bière ukrainienne Obolon, qui prévoit la vente de tokens non fongibles pour contribuer à la distribution d’eau dans un pays accablé par l’effort de guerre. Les NFT seront lancés à un prix moyennant les deux cents euros (0.1 Ethereum). L’ensemble de la collection devrait être composé d’un total de 5 000 jetons.

Alors que Bitcoin a continué d’empiler les bougies rouges les unes après les autres, le gouvernement ukrainien doit sans doute attendre avec hâte un regain du marché crypto.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

TCPMHRYSU-U03BCDHK0DQ-642cb60bf249-512.jpg
Matias Calderon
Matias Calderón Velarde est un journaliste/éditeur au sein de l'équipe France de BeInCrypto. Après un diplôme de Master en Science Politique obtenu à l'Université de Genève, il s'est progressivement réorienté vers le monde des cryptomonnaies. Dès 2020, son intérêt pour le secteur s'est concrétisé avec l'obtention de plusieurs certifications académiques liées à la crypto comme Bitcoin and Cryptocurrencies de l'Université Berkeley de Californie. Désormais, il est devenu un fervent croyant de...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé