La DeFi offre des opportunités mais elle a besoin d’une meilleure conformité, affirme une commissaire de la SEC

Partager l’article
EN BREF
  • La commissaire de la SEC Caroline Crenshaw pense que la DeFi a du potentiel, mais que ses acteurs devraient déployer des efforts afin d’améliorer sa transparence et limiter l’anonymat.

  • Un manque de transparence signifie que les investisseurs initiés ont accès à des informations exclusives.

  • Tout en admettant que la finance décentralisée est synonyme d’anonymat, Mme. Crenshaw a affirmé que cela rend les marchés plus vulnérables à la manipulation.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La commissaire de la SEC, Caroline Crenshaw, pense que la DeFi (finance décentralisée) a du potentiel, mais que ses acteurs devraient redoubler d’efforts afin d’améliorer sa transparence et limiter l’anonymat.

Dans un récent article publié dans le premier numéro de “The International Journal of Blockchain Law”, Mme. Crenshaw a donné son point de vue sur la finance décentralisée (DeFi). “Bien que la DeFi offre une panoplie d’opportunités, elle présente des risques importants”, a affirmé la commissaire de la SEC.

Tout d’abord, Mme Crenshaw a présenté un historique du paysage réglementaire de la DeFi et du rôle de la SEC. Ensuite, elle a mis l’accent sur deux questions importantes intrinsèquement liées, auxquelles la communauté devrait s’intéresser: l’anonymat et le manque de transparence.

La DeFi manque de transparence

Mme. Crenshaw a tout d’abord souligné le rôle de la SEC, qui selon elle, doit permettre l’accès aux informations critiques, afin que les investisseurs puissent prendre des décisions d’investissement éclairées. Ensuite, elle a appelé la communauté de la finance décentralisée à s’attaquer aux problèmes liés à la transparence.

Caroline Crenshaw a reconnu que le code est open source et que les transactions sont enregistrées sur une blockchain publique. Mais selon elle, il existe un autre type de transparence. La commissaire de la SEC a expliqué que les investisseurs en capital-risque contribuent fortement au financement de la DeFi. Leurs contributions leur donnent un accès privilégié aux informations, telles que les accords et les partenariats des projets.

En outre, les investisseurs professionnels disposent d’outils plus importants qui leur permettent d’auditer les projets avant de s’y engager. “Au sein de la DeFi, les investisseurs particuliers sont déjà désavantagés par rapport aux investisseurs professionnels, et ce déséquilibre de l’information aggrave le problème”, a-t-elle souligné.

Ce type de finance est synonyme d’anonymat

Mme. Crenshaw a affirmé que la SEC a la responsabilité d’empêcher la manipulation du marché. Cependant, elle estime que l’inclination de la DeFi pour l’anonymat rend les marchés plus vulnérables à la manipulation.

“Sans une méthode efficace pour déterminer l’identité réelle des traders ou des propriétaires de contrats intelligents, il est très difficile de savoir si les prix des actifs et les volumes de négociation reflètent un intérêt organique ou s’ils sont le produit de transactions trompeuses. Par exemple, une personne a la possibilité d’utiliser des bots pour gérer plusieurs portefeuilles, et des groupes de personnes peuvent faire du trading de manière collusoire”, a-t-elle expliqué.

Tout en admettant que la DeFi est synonyme d’anonymat, Mme. Crenshaw pense que les investisseurs particuliers se ruent en masse vers le marché car ils sont convaincus que ses rendements sont meilleurs par rapport aux autres secteurs, et non pas pour leur anonymat.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.<a href="mailto:[email protected]">Email him!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant