Ripple ajoute un support de NFT sur XRP Ledger afin de limiter les frais de transaction

Partager l’article
EN BREF
  • Les développeurs de Ripple ont annoncé l'intégration du support des NFTs sur Ledger XRP.

  • Cette mesure vise à réduire les frais élevés de gaz et la consommation d'énergie liés au trading et à la création de tokens non fongibles.

  • Ripple affirme que la consommation d'énergie du XRPL est 120 000 fois plus efficace que celle des réseaux de preuve de travail.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Ce mardi 25 mai, Ripple a annoncé sa prochaine étape vers la réduction des frais de gaz et des coûts de création des tokens non fongibles (NFT) sur son Ledger XRP (XRPL).

Sponsorisé



Sponsorisé

Depuis le début de l’année 2021, certaines des plus importantes nouvelles crypto proviennent du monde des NFTs. Dans une déclaration officielle de Ripple publiée dans la matinée du 25 mai, le projet a annoncé son intention de lutter contre les frais de gaz élevés pour les échanges ainsi que les frais de d’émission des tokens non fongibles.

Malgré l’ascension fulgurante de la culture des NFTs, l’intérêt à leur égard s’est un peu émoussé ces derniers temps, car les utilisateurs apprennent à quel point le processus de transfert est difficile pour en obtenir la propriété.

Sponsorisé



Sponsorisé

Le support NFT sur Ledger XRP vise à résoudre plusieurs problèmes

Le plan annoncé par Ripple vise directement à minimiser ces frais en intégrant les places de marché NFT sur son réseau Ledger XRP. L’assimilation au token XRP donnera aux acheteurs et aux vendeurs une expérience plus rentable et globalement plus agréable lorsqu’ils opèrent dans l’espace des tokens non fongibles.

Un autre avantage prévu avec cette prochaine intégration réside dans l’économie d’énergie verte que Ledger XRP devrait permettre de réaliser par rapport aux blockchains de preuve de travail qui émettent des NFT. Dans son annonce, la société a déclaré :

“Comme le XRPL utilise un processus de consensus inédit pour valider les transactions, il consomme des quantités négligeables d’énergie et s’avère 120 000 fois plus efficace que les réseaux de preuve de travail. En se basant sur Ledger XRP, les développeurs ont une occasion unique de faire fonctionner des applications et des places de marché de NFTs plus durables tout en éliminant une lourde charge pour la planète.”

Ripple n’est pas le seul nom connu à tenter de sauver les transactions de NFT des frais de gaz massifs. Immutable X et Enjin se sont également efforcés d’économiser l’argent des traders, le premier ayant déjà annoncé une réduction de 1,3 million de dollars des frais de gaz pour les traders de tokens non fongibles.

L’industrie crypto fait toujours face à une consommation d’énergie excessive

Cette initiative de la part de Ripple est manifestement un énorme pas en avant et une augmentation massive de l’efficacité du processus de création et d’échange de NFT d’un point de vue environnemental. En effet, les débats ont fait rage récemment sur l’exploitation durable des blockchains de preuve de travail. Les monnaies numériques, en tant qu’industrie, utilisent une quantité presque insondable d’énergie et de nombreux groupes environnementaux multiplient les discussions autour de ce problème.

Même certains des plus grands acteurs du marché, comme la Chine, ont suspendu leurs opérations en raison de la consommation énergétique excessive du minage de bitcoins (BTC). Brad Garlinghouse, PDG de Ripple, s’est récemment exprimé au sujet de la consommation d’énergie des blockchains. Il est même allé jusqu’à faire l’éloge d’Elon Musk pour ses efforts visant à minimiser la dépendance de Bitcoin à la combustion de charbon.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Matthew De Saro est un journaliste et une personnalité médiatique spécialisée dans le sport, les jeux d'argent et les statistiques. Avant de rejoindre BeInCrypto, son travail a été présenté sur Fansided, Forbes et OutKick. Grâce à sa formation en analyse statistique et à sa passion pour l'écriture, il adopte une approche originale pour rendre compte de l'actualité.

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous