Voir plus

Les développeurs d’Ethereum Classic proposent un protocole de prévention d’attaque à 51%

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Ethereum Classic est prêt à implémenter une nouvelle mise à jour de son système de sécurité pour se protéger des attaques des 51%.
  • Le système MESS serait en mesure d'empêcher de futures tentatives malveillantes de réorganisation de blockchain.
  • L'équipe de développement d'ETC affirme que le protocole MESS respecte la philosophie du code faisant la loi.
  • promo

Après de multiples attaques des 51%, les développeurs d’Ethereum Classic (ETC) s’efforcent de rendre le réseau du projet plus résistant aux exploitations de la réorganisation de blockchain (reorg).
Les blockchains de preuve de travail (PoW) avec un effet de réseau considérablement réduit restent vulnérables aux attaques malveillantes de type reorg. Les acteurs malveillants peuvent en effet acquérir la puissance de calcul nécessaire auprès des services de location de hash, ce qui leur permet de lancer des exploitations.

La mise à jour de sécurité d’ETC prête à être instaurée

Dans un communiqué de presse publié le 18 septembre, Ethereum Classic Labs (ETC Labs) a annoncé une proposition de plan pour freiner les futures attaques à 51%. Selon ce communiqué, les développeurs d’ETC ont proposé le “Modified Exponential Subjective Scoring”, ou MESS, un système conçu pour prévenir les réorganisations malveillantes de blockchains. ETC Labs a révélé que le protocole MESS a déjà fait l’objet d’une phase de tests et sera disponible dans les dix prochains jours. L’équipe de développement d’ETC a également révélé que le travail sur la solution proposée incluait la participation des sociétés d’infrastructure Web3 Chainsafe et OpenRelay. Le MESS serait une adaptation du cadre de sécurité “Exponential Subjective Scoring” proposé par le co-fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, en 2014. Selon ETC Labs, le MESS prévient les attaques des 51% en signalant comme suspectes les tentatives de réorganisations de grands blocs. Ce faisant, ces attaques deviennent plus coûteuses à propager sur le réseau. En effet, l’équipe de développement d’ETC a estimé que les individus responsables du piratage du mois d’août auraient eu besoin de 20 millions de dollars en puissance de hashage louée. Les données de Crypto51.app, un site web qui affiche le coût théorique d’une exploitation d’une heure sur les chaînes de PoW, montrent que la puissance de hashage louée d’une valeur de 3 900 $ à un taux de hashage de 2TH/s est suffisante pour attaquer le réseau ETC pendant une heure. Les développeurs d’ETC affirment qu’avec le déploiement du MESS, les pirates auront besoin de plus de 155 TH/s pour monter une telle attaque.

La solution MESS respecte la philosophie de “Le code est la loi”

En plus du renforcement de la sécurité du réseau, ETC Labs a déclaré que le programme MESS respecte la philosophie du réseau : “le code est la loi”. Selon le communiqué de presse, le protocole MESS permet aux nodes, ou noeuds, de favoriser les chaînes propagées publiquement par rapport aux segments de chaînes privées. Ainsi, les chaînes secrètes développées par des acteurs malveillants ne seront pas viables pour finaliser efficacement toute tentative d’attaque des 51%. Pour le fondateur d’ETC Labs, James Wo, la mise en œuvre de MESS éliminera la nécessité pour les exchanges de maintenir de longs délais de confirmation pour les transactions d’Ethereum Classic. Au sujet de la mise à niveau de sécurité proposée, Wo a également noté que le MESS stabilisera le réseau et empêchera les mineurs de perdre des récompenses de bloc.
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

images.jpeg
Publi-reportage
Publi-reportage correspond au titre général d'auteur pour tous les contenus sponsorisés fournis par les partenaires de BeInCrypto. Par conséquent, ces articles, qui sont créés par des tiers à des fins promotionnelles, sont susceptibles de ne pas refléter les points de vue ou les opinions de BeInCrypto. Bien que nous nous efforcions de vérifier la crédibilité des projets présentés, ces articles sont destinés à la publicité et ne doivent pas être considérés comme des conseils financiers. Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé