Ethereum 2.0 : lancement du testnet “Spadina” pour la viabilité du réseau

Partager l’article
EN BREF
  • L'équipe d'Ethereum vient de lancer Spadina, une autre étape majeure pour les réseaux test d'Ethereum 2.0.

  • Ce réseau vise à tester le succès de la genèse de blocs de preuve d'enjeu (PoS) au sein du nouveau système.

  • Malgré quelques imprévus, Eth2 s'approche à grands pas de son lancement final, alors que le réseau actual d'ETH reste saturé.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

L’équipe d’Ethereum lance le testnet “Spadina” pour une “répétition en costume” de la genèse d’Eth2 au cours des prochains mois.

Il s’agit de la prochaine étape d’une série de testnets de blockchain que l’équipe a lancés pour évaluer les performances du nouveau réseau. Cela dit, tous les problèmes n’ont pas encore été résolus.

Genèse d’Ethereum 2.0

Alors que la prochaine génération Ethereum utilisera plusieurs chaînes pour atteindre ses objectifs, les réseaux tests ont pour but d’étouffer tout problème potentiel dans l’œuf.

Dans le cas de Spadina, l’objectif est de déterminer le succès de la genèse du minage et des dépôts. Le 29 septembre 2020, le développeur Danny Ryan a appelé à lancer une “répétition en costume”.

Lancement de Spadina demain (29 septembre) à 12h UTC !

Il s’agit d’une “répétition en costume” complète, donc l’ethstaker (@Eth2Scc) organisera une soirée de lancement. Allumez vos nodes et rejoignez-nous !

Spadina fonctionnera aux côtés de Medalla, un réseau test lancé le 4 août 2020. Les développeurs considèrent Medalla comme le dernier grand testnet en fonctionnement avant le lancement final d’Eth2 (Ethereum 2.0).

Bien que beaucoup de choses aient changé dans le monde de la cryptomonnaie, qui s’est rapidement développé depuis, Spadina pourrait être un signe avant-coureur de bonnes choses pour le cours du jeton. L’ETH se négociait autour de 400 dollars au moment du lancement de Medalla. Actuellement, il s’échange à environ 360$.

Un argument valable

Launchpad Eth2 | Source: ethereum.org

Spadina est l’un des nombreux testnets, comme Sapphire et Onyx, qui ont testé des transactions à la taille de plus en plus importante. Pour réaliser ces tests, l’équipe d’Ethereum s’est appuyée sur des opérateurs volontaires via la plateforme de lancement de “valideurs”. Toute personne possédant le savoir-faire adéquat et suffisamment d’Ether pourrait ainsi devenir un opérateur Spadina, en passant par ce lien.

Bien que bénigne à première vue, la validation fait en fait partie intégrante de l’ETH 2.0. Les opérateurs contribueront à améliorer la décentralisation, la sécurité, l’adaptabilité et la rapidité du réseau. Bien qu’Ethereum fonctionne actuellement par preuve de travail, Eth2 passera progressivement à la preuve d’enjeu.

Il y aura également plusieurs chaînes, dont les chaînes de shard (chacune d’entre elles ne supportant qu’une partie de la charge de validation) ainsi que la Beacon Chain.

En résumé, Beacon Chain relie les chaînes de shard à l’actuelle chaîne de preuve de travail. Les développeurs ont récemment laissé entendre que Beacon Chain serait lancée dans quelques “semaines”. Cela marquerait une étape majeure dans l’adoption d’Eth2.

Les opérateur responsables de la mise en enjeu d’Eth2 ont eu l’habitude de faire des appels communautaires et de se réunir par chat vidéo pour le lancement de ces testnets. Le lancement de Spadina ne fait pas exception à la règle.

La controverse du testnet d’Eth2

Cela dit, tout n’est pas parfait au pays des réseaux test. Le développeur Chase Wright a récemment averti qu’il ne mettrait pas tout de suite l’ETH sur le nouveau réseau, citant des problèmes de sécurité. Selon son expérience, les bugs du système n’étaient pas reconnus ni corrigés par les équipes de testnet.

Il a également fait remarquer qu’à l’époque, les personnes chargées de la mise en enjeu de test de l’ETH 2.0 étaient dans le rouge sur le plan financier et qu’il n’était pas sûr que le staking d’ETH en vaille la peine.

Dans un fil de discussion Twitter datant du 20 septembre, M. Wright a déclaré que, malgré les bugs connus :

la réponse de Medalla de ne rien fou*** est inacceptable.

La guerre était déclarée. Danny Ryan a répondu que Wright attendait trop d’un testnet. On s’attendait à des risques dans la “phase 0”, et selon lui, Wright mettait la charrue avant les bœufs.

 

Je suppose tout d’abord que, personnellement, je ne m’attends pas à ce que la participation à la phase 0 soit pour tout le monde.

Le staking comporte de nombreux risques et sa mise en place au début de la phase 2 comporte encore plus de risques que si l’on s’y mettait dans quelques années

Quelle que soit la controverse au sujet des testnest ou de la date de lancement, Ethereum a besoin d’Eth2 pour résoudre beaucoup de problèmes, et ce rapidement. Son problème d’adaptabilité, ou scalabilité, continue de rendre les petites transactions non rentables, et l’énorme intérêt suscité par la DeFi menace une migration vers d’autres blockchains, comme Binance Chain.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now