Interview avec le PDG d’ADALend : gel des comptes bancaires au Canada, l’importance de la DeFi…

Partager l’article

Bienvenue dans le deuxième volet de notre série d’interviews avec le PDG d’ADALend, Kaspars Koskins. Comme vous avez pu le constater, les récents événements aux États-Unis et au Canada ont montré que la finance décentralisée s’avère plus importante que jamais.

ADALend se trouve à l’avant-garde de cette révolution que connaît actuellement le secteur des crédits. En utilisant la technologie blockchain pour remplacer les intermédiaires traditionnels, la DeFi (finance décentralisée) rend les prêts plus accessibles que jamais à ceux qui sont mis à l’écart par le système bancaire traditionnel. Sans oublier les rendements élevés que ce secteur offre aux investisseurs dans un environnement où les taux d’intérêt sont toujours bas. 

Si vous suivez l’actualité, vous êtes sans doute au courant de ce qui se passe actuellement au Canada et aux États-Unis. Et si vous êtes un-e fervent-e défenseur ou défenseuse de la décentralisation, vous êtes probablement indigné-e par le pouvoir excessif dont jouissent le gouvernement canadien et la SEC. Aujourd’hui, les plateformes DeFi sont devenues plus importantes que jamais pour protéger la richesse des citoyens lambda. 

Nous avons reçu énormément de retours positifs après notre dernier entretien avec M. Koskins. Ainsi, sans plus tarder, commençons notre interview.

Kaspars Koskins
Kaspars Koskins, PDG d’ADALend

BeInCrypto : Bienvenue, Kasparas. Dans notre dernière interview, nous avons discuté en détail de la valeur qu’ADALend apporte aux classes moyennes du monde occidental ainsi qu’aux marchés émergents. Pour nos lecteurs qui l’ont manquée, pouvez-vous résumer la proposition de valeur d’ADALend ?

Koskins : Bien sûr, permettez-moi d’abord de dire que je suis très content d’être de retour ici. La communauté passionnée d’ADALend a adoré notre dernière interview. Et nous avons abordé de nombreux sujets qui les ont touchés et ont incité de nombreuses autres personnes partageant les mêmes idées à nous rejoindre. Aujourd’hui, nous allons approfondir philosophiquement les raisons pour lesquelles Cardano et les systèmes financiers décentralisés deviennent plus importants que jamais. Et comment les événements récents aux États-Unis, au Canada et même en Russie le mettent en évidence. Cependant, permettez-moi d’abord de récapituler la vision et la mission d’ADALend comme vous l’avez judicieusement suggéré.

Chez ADALend, nous développons un protocole de prêt évolutif, sans confiance et décentralisé qui protège ses utilisateurs au sein d’un environnement autogouverné. Dès nos débuts, nous nous sommes engagés à nous appuyer nativement sur la blockchain Cardano. Cela permettra à la plateforme de prêt d’agréger des protocoles prenant en charge des modèles économiques qui apportent un soutien économique à des milliards d’utilisateurs.

ADALend rééquilibrera le rapport de force entre prêteurs et emprunteurs. En permettant l’utilisation d’actifs numériques comme garantie, l’utilisation de la plateforme sera diversifiée pour les utilisateurs.

Nous avons choisi d’utiliser la blockchain Cardano, car Ethereum n’est plus utilisable par la majorité des habitants de la planète en raison de ses frais de transaction élevés, qui peuvent atteindre des centaines de dollars par transaction. Cela est inacceptable pour les gens ordinaires du monde occidental d’aujourd’hui, ainsi que pour les millions de personnes non bancarisées dans les pays en développement d’Afrique et d’Asie qui prêtent et empruntent des montants beaucoup plus faibles.

Ethereum n’est désormais utilisable que par les personnes déjà fortunées. De leur côté, les nouvelles plateformes comme Solana et Avalanche ont des problèmes de centralisation, de sécurité et de fiabilité. Cardano est la seule blockchain véritablement décentralisée qui offre la sécurité, la vitesse et les faibles frais de transaction requis pour fournir une solution financière réellement démocratique, et pouvant être utilisée par tous les êtres humains de la planète Terre.

Comme je l’ai mentionné dans notre dernière interview, la vision d’ADALend s’aligne parfaitement sur celle du fondateur de Cardano, Charles Hoskinson, qui se passionne pour une amélioration des revenus des gens du monde entier, quels que soient leur genre, leur race, leur nationalité ou leur situation financière.

BeInCrypto : Merci pour ce résumé Kaspars. Ce que vous êtes en train de construire avec votre équipe est vraiment impressionnant. Avant l’interview, nous discutions de l’amende imposée à BlockFi par la SEC et des actions du gouvernement canadien contre les protestations des camionneurs. Qu’est-ce que ces événements ont en commun et pouvez-vous nous en dire plus sur leur lien avec la mission d’ADALend ?

Koskins : Absolument ! Ces dernières semaines, nous avons vu la SEC infliger une amende de 100 millions de dollars US à BlockFi pour avoir offert un taux d’intérêt raisonnable à ses utilisateurs. Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a de son côté pris la décision sans précédent d’utiliser la loi sur les mesures d’urgence pour réprimer les manifestants contre les mandats vaccinaux en gelant leurs comptes bancaires. Ainsi, les dirigeants occidentaux menacent de supprimer la Russie du système bancaire SWIFT si elle en venait à envahir l’Ukraine.

Maintenant, quelle que soit votre opinion politique au sujet de ces événements, ils montrent comment les gouvernements et les institutions peuvent, à leur convenance, empêcher les gens ordinaires de gagner des intérêts sur leur épargne, d’accéder à leurs économies ou de transférer de l’argent à l’internationale.

Je suis suffisamment âgé pour me souvenir quand, en 2013, le gouvernement chypriote a décidé d’imposer unilatéralement un “débroussaillage” de 10% sur les comptes bancaires pour se renflouer après la crise financière, et a littéralement volé illégalement l’argent depuis les comptes des gens. Cela a été un moment de déclic où je me suis dit que nous avons besoin de protéger l’argent durement gagné des gens contre le pouvoir excessif des gouvernements. J’ai donc commencé à explorer Bitcoin, puis Cardano. Et, finalement, j’ai eu le désir de construire un système financier véritablement décentralisé.

Avec une plateforme financière décentralisée comme ADAlend, les gens peuvent gagner un bon taux d’intérêt sur leurs épargnes durement obtenues, sans se soucier du risque que les gouvernements attaquent à nouveau la plateforme, comme ils l’ont fait avec le prêteur crypto centralisé BlockFi. Ils n’auront pas non plus à craindre que le gouvernement tente de geler leurs comptes bancaires s’il n’est pas d’accord avec leurs opinions ou s’ils participent à des manifestations pacifiques comme celles du Canada.

Les systèmes DeFi sont par définition plus robustes et antifragiles que les entreprises centralisées comme BlockFi. Le protocole et le réseau ADAlend sont plus similaires à Bitcoin et à Cardano. Alors que le réseau évolue, il devient plus robuste contre les attaques.

Parallèlement au protocole ADALend et à la plateforme principale entièrement décentralisés, nous envisageons d’offrir des services de prêt centralisés réglementés dans chacune des juridictions où nous opérons. Ceux-ci offriront des taux d’intérêt et des rendements légèrement inférieurs à ceux de la plateforme ADALend décentralisée de staking et de fourniture de liquidités, mais toujours beaucoup plus élevés que n’importe quelle banque ou organisme de crédit.

En effet, nous comprenons que même si les membres de notre communauté crypto-native sont disposés à investir du temps et de l’énergie pour interagir avec les protocoles DeFi, nous comptons également des utilisateurs plus matures ; des propriétaires d’entreprise, des médecins, des avocats et des commerçants indépendants qui n’ont tout simplement pas le temps de vivre en ligne.

Pour ces travailleurs acharnés, nous offrirons des taux d’intérêt élevés sur les épargnes en stablecoins et en crypto. Le tout au sein d’un environnement hautement réglementé. Nous travaillons avec les régulateurs, juridiction par juridiction. En commençant par mon marché domestique, qui est l’Union européenne, avec une entité estonienne, puis par le Royaume-Uni avec un siège à Londres, et les Émirats arabes unis avec une entité réglementée dans le Centre financier international de Dubaï (DIFC).

Les prochains pays prévus par la feuille de route sont les États-Unis et le Canada. Ainsi, nous observons et apprenons des expériences de BlockFi, Nexo Celsius et d’autres, tout en planifiant notre entrée sur le marché. Nous pensons que pour révolutionner réellement la finance, vous devez bouleverser le système de l’intérieur et de l’extérieur. Et c’est pourquoi nous avons adopté une stratégie à deux volets consistant à déployer un protocole DeFi et une activité CeFi en parallèle à l’échelle mondiale.

BeInCrypto : Merci Kasparas. C’est extrêmement intéressant d’entendre comment votre mission évolue au fil du temps, et comment chaque faux pas et excès des gouvernements ne fait que rendre la proposition de valeur d’ADALend plus convaincante et plus essentielle pour protéger les épargnes durement gagnées des gens ordinaires qui travaillent dur dans le monde entier.

Donc, pour passer du philosophique et stratégique au tactique, retroussons nos manches et parlons de la façon dont vous et votre équipe exécutez cette mission difficile. Comment avancent les travaux commerciaux et techniques ?

Koskins : Merci pour ces aimables paroles. Oui, c’est à la fois excitant et effrayant de voir comment les macro-événements dans l’actualité rendent la mission d’ADALend encore plus vitale à chaque fois que nous nous entretenons. Cela renforce véritablement notre détermination et confirme à l’équipe que nous avons choisi un objectif louable : garantir l’inclusion financière, la sécurité et la protection du patrimoine des épargnants et des investisseurs de toutes ampleurs.

Sur le plan technique, nous avons renforcé notre équipe de développement avec un nouveau directeur technique, Ali Krynitsky, qui compte plusieurs années d’expérience opérationnelle dans la direction de projets technologiques et de logiciels destinés aux entreprises et aux particuliers. De plus, il apporte avec lui une équipe de développeurs fidèles, expérimentés et travailleurs.

Il convient également de noter que Ali a une solide expérience en recherche académique. Il a donc les capacités nécessaires à la recherche et au processus de construction sur Cardano, qui est basé sur le principe de l’évaluation par les pairs. C’est un véritable génie technique qui a travaillé sur des technologies très intéressantes comme le swamm networking. L’équipe et la communauté ADALend ont donc la chance de bénéficier de son travail. Ali partage mon opinion sur la façon dont les événements macroéconomiques et politiques d’aujourd’hui accélèrent l’importance et la pertinence d’ADALend. Et, étant né dans l’ex-Union soviétique, Ali comprend très bien les dangers d’une ingérence excessive du gouvernement dans la capacité des particuliers à gagner et à conserver leur richesse !

Ali et son équipe ont entamé une course contre la montre pour tirer parti des dernières recherches et reposts d’IOHK et d’autres référentiels de connaissances Cardano. Ce, afin de définir leur feuille de route de développement pour le back-end de la plateforme de staking et de prêt alimentée par Plutus et Haskell. Le tout en travaillant également sur l’UX et l’interface utilisateur pour vous assurer une expérience FinTech de premier plan.

Nous avons constaté que l’un des obstacles à l’adoption massive des protocoles DeFi est la mauvaise expérience frontend qui effraie l’utilisateur occasionnel. Nous nous sommes donc efforcés de garantir que l’expérience utilisateur des projets DeFi et de la DefI d’ADALend soient aussi fluides et conviviaux que les dernières applications grand public que nous attendons et exigeons dans l’environnement actuel.

En ce qui concerne le développement économique et commercial, nous sommes en train d’établir des relations avec les régulateurs en Europe, au Royaume-Uni et à Dubaï pour nous assurer de ne pas rencontrer les mêmes obstacles auxquels BlockFi a dû faire face. Évidemment, un autre domaine sur lequel nous sommes énormément concentrés est notre prochain lancement d’IDO publique prévu pour début mars, lorsque le jeton ADAL sera offert au public.

BeInCrypto : Je suis ravi d’apprendre qu’Ali et son équipe technique accomplissent leur mission et que la feuille de route du développement technique avance à grands pas. Il semble aussi que des développements intéressants soient en cours du côté commercial ! La dernière fois que nous nous sommes entretenus, vous en étiez à l’étape de la vente privée. Pouvez-vous nous en dire plus sur le lancement du jeton ADAL et comment nos lecteurs peuvent en savoir plus ?

Koskins: Absolument. Dans le monde de la crypto, le lancement public, ou IDO, est similaire à l’introduction en bourse d’une entreprise technologique. ADALend est actuellement dans la phase finale de sa vente privée. Cela est donc similaire à l’achat d’actions Google, Amazon ou Apple avant leur introduction en bourse. La vente privée d’ADALend se termine le 28 février. Ce sera donc la dernière date pour acheter les jetons ADAL avec une considérable réduction.

Le lancement aura lieu la première semaine de mars. Une quantité limitée de jetons ADAL sera mise en vente sur plusieurs launchpads en même temps. Il sera possible d’échanger les tokens sur les exchanges peu de temps après. Le prix de départ est d’un dollar américain. Mais comme vous le savez, le prix du jeton peut évoluer de manière dynamique dans les premiers jours de trading. Il est donc très important de faire part de votre intérêt tôt afin d’éviter toute déception.

Pour en savoir plus sur la mission d’ADALend et afin de manifester leur intérêt pour l’attribution finale des jetons de la vente privée à prix réduit, vos lecteurs peuvent envoyer un e-mail à : [email protected] avec l’objet : CEO INTERVIEW. Notre équipe les ajoutera à la liste prioritaire et reviendra vers eux dès que possible.

BeInCrypto : Comme toujours, cela a été à la fois instructif et inspirant de vous parler. Merci pour votre temps, Kaspars.

Koskins: Avec grand plaisir. Je vous souhaite, à vous et à vos lecteurs, un mois et un trimestre prospères et j’attends avec impatience notre prochaine interview après le lancement public.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant