Comment miner Monero (XMR) ?

29 octobre 2021, 19:02 CEST
Mis à jour par Célia Simon
19 janvier 2023, 22:29 CET

Le minage de Monero est un moyen simple de gagner de la crypto en utilisant les appareils que vous possédez déjà. Mais avant de se lancer, il est important de connaître certains aspects fondamentaux du minage. Voici un guide pratique et complet pour vous aider à miner Monero.

  • Vous voulez en parler avec d’autres passionnés de crypto ? Rejoignez-nous sur notre canal Telegram en français !
  • Qu’est ce que Monero (XMR) ?

    Lancé en 2014, Monero (XMR) est une cryptomonnaie open source reconnue pour son haut niveau d’anonymat. Monero est similaire à Bitcoin, mais il se distingue par ses fonctions de confidentialité.

    Monero a su se démarquer en rendant ses transactions privées et intraçables. Sa blockchain masque tous les détails liés aux transactions, y compris l’identité des traders et les montants. C’est ce qui en fait une cryptomonnaie véritablement anonyme.

    Beaucoup mettent en question la confidentialité de XMR, mais cela ne l’empêche pas de faire partie des meilleures cryptomonnaies sur le marché, avec une capitalisation boursière de près de 5 milliards de dollars. En outre, l’offre totale de Monero s’élève à 18 millions de XMR.

    Comment fonctionne Monero ?

    Tout d’abord, il faut savoir que Monero utilise un mécanisme de consensus basé sur la preuve de travail (PoW). Cela signifie que, tout comme Bitcoin, le réseau Monero a besoin d’une puissance de calcul pour générer des blocs. Cependant, n’importe qui peut miner XMR avec le CPU (processeur) ou le GPU (processeur graphique) de son ordinateur.

    En outre, les développeurs de Monero croient dur comme fer à l’égalité des chances, et sont persuadés que tout le monde a droit aux mêmes opportunités. Ils ont adopté ce modèle afin d’améliorer la décentralisation de Monero, et c’est pour cette raison que le minage de XMR empêche l’utilisation des circuits intégrés spécifiques aux applications (ASIC).

    En novembre 2019, l’algorithme de minage RandomX qui résiste aux ASIC, a remplacé CryptNight. Basé également sur la PoW, RandomX pénalise les personnes qui utilisent leurs GPU pour miner Monero.

    En effet, les développeurs de Monero ne veulent pas que le minage de XMR soit effectué avec du matériel spécifique. Prenons l’exemple des ASIC, qui sont utilisés pour le minage de Bitcoin : en raison de leur prix élevé, seules certaines personnes peuvent se permettre de les acheter, ce qui rend le réseau et les mineurs plus centralisés. Et c’est exactement ce que Monero essaie d’éviter.

    Monero (XMR) est une monnaie numérique fongible. Cela signifie que lorsque vous échangez un XMR contre un autre, vous recevez exactement la même valeur, car il n’y a aucune différence entre les deux.

    Bien qu’il soit également fongible, Bitcoin permet à n’importe qui de retracer les pièces impliquées dans les paris, les vols ou la fraude, et certains services peuvent même refuser ces fonds.

    En revanche, Monero ne permet pas de retracer l’historique des transactions des pièces. Ses détenteurs ne seront donc jamais bannis des services qu’ils utilisent pour détention de “fonds blacklistés”.

    À quoi sert Monero ?

    Comme vous vous en doutez, Monero (XMR) est la monnaie idéale pour des transactions anonymes et rapides.

    Beaucoup pensent que la confidentialité de Monero permet des transactions frauduleuses sur le dark web. Mais en réalité, les usages légitimes de cette cryptomonnaie sont innombrables.

    Par exemple, Monero permet aux entreprises d’assurer la confidentialité des informations liées à leurs comptes. Rien qu’en se penchant sur les crimes financiers qui se produisent chaque jour, il n’est pas difficile de constater que les individus malveillants exploitent les informations révélées par de simples transactions financières pour attaquer leurs cibles. En utilisant une cryptomonnaie confidentielle comme Monero, les entreprises peuvent protéger leurs données privées.

    Bien évidemment, la confidentialité est aussi indispensable aux entreprises qu’aux individus lambda. Sachez qu’en divulguant vos données financières, vous les mettez entre les mains des sociétés comme Facebook ou d’autres entreprises de data mining, qui n’hésiteront pas à les vendre au plus offrant.

    Afin d’éviter d’être une proie facile pour les criminels, les gens et les entreprises ne dévoilent presque jamais leurs revenus. Dans un monde idéal et sans criminalité financière, il serait formidable d’avoir un grand registre ouvert et transparent qui regroupe toutes les transactions du globe, mais ce n’est malheureusement pas concevable dans le monde réel.

    Les portefeuilles Monero

    Tout d’abord, un portefeuille Monero est un logiciel ou un service lié à la blockchain Monero, et qui détient votre clé publique et privée.

    En outre, les utilisateurs de Monero peuvent faire leur choix parmi plusieurs types de portefeuilles:

    • Les portefeuilles logiciels, appelés également “Hot Wallets” (MyMonero)
    • Les portefeuilles mobiles (Cake wallet, Monerujo, MyMonero, Edge)
    • Les portefeuilles de noeuds complets (Monero GUI)
    • Les portefeuilles physiques, également appelés “Cold Wallets” (Ledger, Trezor)

    Certes, les portefeuilles logiciels sont gratuits et vous offrent un accès rapide à vos fonds. Cela dit, il est préférable de les utiliser uniquement pour les fonds que vous négociez de façon fréquente. En outre, les portefeuilles logiciels sont toujours connectés à Internet, ce qui peut permettre aux pirates d’accéder plus facilement à votre crypto.

    Les portefeuilles physiques sont les meilleurs en termes de sécurité. Ces derniers sont destinés aux investisseurs crypto qui recherchent des options de stockage à long terme.

    Enfin, les portefeuilles proposés par certains exchanges peuvent également être employés pour l’achat et le stockage de Monero. Parmi les exchanges les plus utilisés, citons : Gate.io, CoinEX, Poloniex, Bittrex, Bitfinex et Kraken.

    Notons que les mineurs ont besoin de fournir une adresse de portefeuille pour recevoir leurs récompenses de minage.

    Comment fonctionne le minage de XMR ?

    Sachez que vous pouvez miner Monero sur n’importe quel système d’exploitation, notamment Windows, macOS, Linux et Android.

    Deux possibilités s’offrent à vous :

    • Rejoindre les pools de minage
    • Miner individuellement

    Voici une bonne nouvelle : vous pouvez miner Monero (XMR) en utilisant n’importe quel ordinateur normal. De plus, vous n’avez pas besoin d’ASIC pour miner Monero. Pour commencer le minage, il vous suffit d’installer un logiciel spécifique.

    Les mineurs valident les transactions sur la blockchain Monero, afin de générer de nouveaux blocs. En guise de récompense pour ce travail, ils reçoivent des XMR. Contrairement à Bitcoin qui a une offre fixe limitée à 21 millions BTC, Monero n’a pas de hard cap (plafond).

    Lorsque les mineurs auront découvert tous les tokens (près de 18,132 millions de pièces), l’opération “tail emission” (émission résiduelle) pourra commencer. Cette opération, dont le lancement est prévu pour mai 2022, et qui a pour objectif d’encourager les mineurs, va permettre de distribuer infiniment des récompenses de 0,6 XMR par bloc. En outre, la tail emission va permettre de maintenir l’inflation à un taux inférieur à 1% qui diminue au fil du temps.

    Chaque deux minutes, un nouveau bloc est miné sur Monero. En octobre 2021, le montant de la récompense par bloc atteint 0,8238 XMR. Vous pouvez suivre les montants des récompenses de minage par bloc en cliquant sur ce lien.

    Ce qu’il faut savoir avant de commencer à miner Monero

    Les passionnés de crypto peuvent décider de se lancer dans le minage de Monero pour soutenir sa blockchain tout en gagnant de l’argent. Voici toutefois ce qu’il vous faut savoir avant de commencer à miner Monero.

    La rentabilité

    Que vous choisissiez d’investir dans du nouveau matériel ou de miner Monero avec votre CPU, il est important que vous ayez une idée du niveau de rentabilité du minage de Monero.

    Voici les facteurs clés à prendre en compte pour déterminer si le minage de monero est rentable pour vous :

    • Les taux de hachage du matériel de minage
    • Les coûts de l’électricité
    • Les frais des pools de minage

    Le calculateur de minage de Monero

    Afin de déterminer si le minage de Monero est un business rentable pour vous, vous pouvez utiliser ce calculateur. Pour obtenir une estimation de vos bénéfices, vous n’avez qu’à entrer le taux de hachage et la consommation d’énergie de votre ordinateur, ainsi que les coûts d’électricité dans votre région.

    Le calculateur est régulièrement mis à jour avec les dernières données relatives au minage de blocs.

    Le taux de hachage

    Ce qu’il faut savoir avant tout est que le minage de cryptomonnaies est une question de temps. Tout simplement parce que les mineurs qui résolvent les puzzles informatiques en premier sont ceux qui reçoivent les récompenses. Ainsi, plus la vitesse de traitement de votre ordinateur est élevée, plus vous gagnerez des récompenses. C’est la raison pour laquelle la plupart des personnes qui minent des cryptos investissent dans des appareils destinés au minage.

    Le taux de hachage est utilisé pour mesurer la vitesse de votre appareil dans le minage des crypto. Il représente le nombre de calculs qu’un appareil peut effectuer par seconde.

    Voici trois CPU largement utilisés pour le minage de Monero :

    • AMD Threadripper 3990X
    • AMD Ryzen 9 3900X
    • Intel Core i9-10900K

    Les différentes façons de miner Monero

    Il existe plusieurs façons de miner Monero. Vous pouvez choisir de le faire individuellement, tout comme vous pouvez rejoindre un pool de minage, ou utiliser le cloud mining.

    Bien évidemment, si vous décidez de le faire en solo, vous n’aurez pas à partager vos récompenses de minage. En revanche, votre fréquence de gain sera inférieure à celle des mineurs qui travaillent dans les pools de minage.

    Certes, les pools de minage sont le moyen le plus simple de miner Monero. Cependant, ils facturent des frais de service (0 à 2%), et répartissent les récompenses sur tous les mineurs du pool. Parmi les pools de minage Monero les plus populaires, nous pouvons citer : MoneroOcean, XMRPool et 2miners. Vous pouvez suivre les pools de minage en temps réel sur miningpoolstats.stream ou pools.xmr.wiki.

    MoneroOcean est un pool de minage doté d’une fonctionnalité de profit switching (en français, commutation de gains) multi-pièces. Cela veut dire que le pool effectue des calculs pour déterminer la pièce la plus rentable à miner pour une période donnée, afin d’y consacrer ses efforts de minage.

    Le plus grand avantage des pools est que vous y recevez des récompenses plus souvent que par le biais du minage individuel. Néanmoins, il faut noter que les logiciels de minage ne demandent qu’une toute petite portion de vos gains.

    Dans le cas où vous ne souhaitez pas passer par un pool de minage, nous vous conseillons de jeter un coup d’œil aux services de cloud mining de Monero comme Minergate et CCGMining. Ces derniers vous proposent une puissance de calcul élevée contre des frais.

    StormGain : Si vous souhaitez vous lancer dans cloud mining par le biais de Stormgain, suivez ce lien.

    Comment miner Monero ?

    Comment miner Monero et générer des bénéfices ?

    Vous pouvez commencer dès maintenant en utilisant le CPU ou le GPU de votre ordinateur. Pour une meilleure rentabilité, vous aurez besoin d’une machine avec un taux de hachage élevé. Vous pouvez trouver une liste des appareils recommandés ici

    Miner Monero avec un CPU

    La façon la plus courante de commencer le minage de Monero consiste à utiliser le CPU de votre appareil. Vous pouvez également acheter un processeur spécial dédié au minage.

    Vous pouvez miner en solo ou faire partie d’un pool de minage.

    Étape 1 : choisissez un portefeuille Monero

    Vous devez télécharger, installer et configurer un portefeuille crypto, en utilisant l’un des portefeuilles compatibles avec Monero. Vous pouvez vous servir de n’importe quel portefeuille Monero pour cette partie.

    Si vous souhaitez acquérir plus de XMR, vous pouvez trouver des portefeuilles compatibles avec Monero sur les exchanges comme Hotbit. La configuration d’un portefeuille sur un DEX est assez simple, mais sachez que la plupart des exchanges vous demanderont certaines informations personnelles dans le cadre de leurs politiques de connaissance client (KYC).

    Nous utiliserons le portefeuille MyMonero.

    Installez l’application sur votre appareil, puis créez votre portefeuille. Ensuite, écrivez votre phrase secrète (seed phrase) et gardez-la dans un lieu sûr pour pouvoir récupérer votre portefeuille au cas où votre appareil cesse de fonctionner.

    La prochaine étape consiste a écrire votre phrase secrète.

    Ensuite, il vous sera demandé de créer un code PIN ou un mot de passe pour accéder au portefeuille sur l’appareil.

    Et voilà ! Vous avez créé votre portefeuille, et vous avez l’adresse du portefeuille.

    Ici, vous pouvez voir les XMR que vous avez gagné

    Étape 2 : téléchargez un logiciel de minage

    XMRig est l’un des logiciels de minage Monero les plus populaires. Téléchargez-le à partir de son site web officiel, puis extrayez les fichiers zip.

    Si vous utilisez Windows, vous recevrez un avertissement indiquant que le logiciel de minage pourrait déclencher votre logiciel antivirus. Vous devrez ajouter une exception pour le logiciel afin d’éviter que le système supprime le fichier.

    Étape 3 : ajoutez une exclusion de sécurité à Windows

    Afin d’ajouter une exclusion de sécurité pour le logiciel de minage Monero sous Windows, accédez à Sécurité Windows > Protection contre les virus et menaces > Paramètres de protection contre les virus et menaces > Gérer les paramètres > Exclusions.

    Ensuite, cliquez sur “Ajouter ou supprimer des exclusions”. puis “Ajouter une exclusion”. Ajoutez l’exclusion pour l’ensemble du dossier. Sélectionnez “Dossier” et recherchez l’emplacement où vous avez décompressé le logiciel de minage Monero. Vous serez invité à accepter l’avertissement de sécurité de Windows.

    Maintenant, vous pouvez voir l’exclusion ajoutée à la sécurité de Windows.

    En outre, vous devez débloquer le logiciel de minage pour pouvoir l’exécuter plus tard. Pour ce faire, faites un clic droit sur l’icône du logiciel.

    Dans l’onglet “Security”, cochez la case “Unblock”, puis cliquez sur “Apply”.

    Ensuite, vous devrez configurer le logiciel pour qu’il soit lié à votre portefeuille et à votre pool de minage. Vous pouvez faire cela en personnalisant le fichier “config.json”.

    Étape 4 : choisissez un pool de minage Monero

    Avant de générer le fichier de configuration, vous devez soit choisir un pool de minage, soit décider de miner individuellement. Sachant qu’il est peu probable que vous ayez suffisamment de CPU pour gagner de bonnes récompenses, nous allons supposer que vous faites partie d’un pool de minage.

    Vous pouvez découvrir tous les pools de minage Monero sur miningpoolstats.stream/monero ou pools.xmr.wiki. Vous trouverez sur ces deux sites les principaux pools de minage compatibles avec la blockchain Monero. Comme Monero tient à préserver la décentralisation de ses mineurs, il est préférable d’éviter les pools populaires.

    Maintenant, cliquez sur le pool de votre choix pour accéder à son site web. C’est là que vous découvrirez que votre machine peut miner Monero et communiquer avec le pool.

    Étape 5 : générez le fichier config.json

    Rendez-vous sur XMRig pour générer le fichier requis par le logiciel de minage Monero.

    Ensuite, cliquez sur Wizard > +New Configuration > +Add Pool> Add a Monero wallet address.

    Entrez l’adresse du portefeuille que vous avez créée à l’étape N°1. Accédez au portefeuille MyMonero, copiez l’adresse publique et collez-la ici. Cliquez sur “+ Add Pool”. 

    Passez à l’étape “Backends”. Sélectionnez l’option CPU.

    Il ne vous reste plus que quelque étapes pour commencer à miner Monero.

    Dans l’onglet “Misc”, vous pouvez déterminer le pourcentage que vous souhaitez donner à XMRig pour son logiciel.

    Ensuite, cliquez sur l’onglet “Result” pour visualiser et télécharger le fichier de configuration.

    Téléchargez ce fichier de configuration et utilisez-le pour remplacer le fichier fourni avec le logiciel, dans le dossier que vous avez décompressé il y a quelques instants.

    Maintenant que vous avez le fichier, le portefeuille et le pool. Vous êtes prêt à exécuter le logiciel pour commencer à miner Monero.

    Exécutez le logiciel en tant qu’administrateur. La connexion peut prendre quelques secondes, et votre écran devrait ressembler à ça :

    Une fois que vous êtes connecté au pool de minage, appuyez sur la touche “H” de votre clavier pour voir votre taux de hachage actuel. Maintenant, vérifions que vous communiquez bien avec le pool de minage choisi.

    Pour ce faire, accédez au site web du pool choisi et collez l’adresse de votre portefeuille Monero pour voir l’historique des paiements.

    Si vous voyez quelque chose, cela signifie que votre ordinateur communique avec le pool de minage Monero. En fonction du pool choisi, l’interface devrait ressembler à ça :

    Gardez en tête que les pools ont des soldes minimums pour les paiements. Maintenant, laissez votre appareil faire le travail et attendez vos récompenses. Une fois que le pool vous aura envoyé le premier paiement, vous verrez vos récompenses directement dans votre portefeuille.

    Miner Monero avec un GPU

    Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser le GPU de votre ordinateur pour miner Monero. La raison pour laquelle certains mineurs préfèrent se servir des GPU à la place des CPU est qu’un ordinateur ne peut prendre en charge que deux CPU, mais peut tolérer jusqu’à 19 GPU. Lorsqu’ils sont combinés, les GPU offrent des taux de hachage nettement plus élevés.

    Naturellement, les gamers vont opter pour le minage par GPU, car ils possèdent déjà des processeurs graphiques puissants.

    Nous vous conseillons de consulter monerobenchmarks.info pour voir quels GPU fournissent le plus de puissance de minage. Lorsque vous comparerez les prix des CPU et des GPU, vous vous rendrez compte qu’il est clairement plus avantageux d’investir dans une carte mère bon marché avec plusieurs GPU.

    Voici les étapes à suivre pour miner Monero avec un GPU. Ici, nous utiliserons les processeurs Nvidia (CUDA) et AMD (OpenCL).

    Sachez que les quatre premières étapes du minage par GPU sont exactement similaires à celles du minage par CPU. Suivez toutes les étapes précédentes, puis revenez ici pour la dernière étape.

    Étape 5 : générez le fichier config.json pour XMRig

    Pour commencer, vous pouvez générer le fichier requis par le logiciel de minage Monero sur XMRig.

    Après, cliquez sur Wizard > +New Configuration > +Add Pool> Add a Monero wallet address.

    Maintenant, vous devez entrer l’adresse de votre portefeuille. Accédez à votre portefeuille, copiez l’adresse publique et collez-la ici. Cliquez sur “+ Add Pool”. 

    C’est le moment de passer à l’étape suivante de l’assistant virtuel, qui est “Backends”. Sélectionnez l’option correspondante à votre GPU (AMD ou NVIDIA).

    Dans l’onglet “Misc”, vous pouvez déterminer le pourcentage que vous souhaitez donner à XMRig pour son logiciel.

    Ensuite, cliquez sur l’onglet “Result” pour visualiser et télécharger le fichier de configuration.

    Il ne vous reste plus que quelque étapes avant de commencer à miner Monero.

    Téléchargez ce fichier de configuration et utilisez-le pour remplacer le fichier par défaut fourni avec le logiciel, dans le dossier que vous avez décompressé il y a quelques instants.

    Vous avez maintenant le fichier de configuration, le portefeuille et le pool de minage. Vous êtes prêt à exécuter le logiciel de minage Monero.

    Exécutez le logiciel en tant qu’administrateur. La connexion au pool de minage peut prendre quelques secondes, et votre écran devrait ressembler à ça :

    Vous savez maintenant comment miner Monero à partir de votre ordinateur

    Ça y est, vous êtes désormais mineur de Monero. Cela veut dire que vous commencerez bientôt à voir les récompenses XMR s’accumuler dans votre portefeuille.

    Le minage de Monero n’a jamais été aussi simple et accessible qu’actuellement. En effet, les principes de confidentialité et d’égalité de cette blockchain permettent à toute personne possédant un ordinateur et ayant de l’intérêt pour la crypto, de contribuer et de gagner un revenu passif.

    Une chose est sûre : si vous suivez toutes les étapes de notre guide sur la façon de miner Monero. Vous finirez par vous rendre compte que le XMR est l’une des rares cryptomonnaies faciles à miner.

    Si la valeur de XMR augmente, vos récompenses augmenteront également. Notez qu’il est important de garder un œil sur le prix de la pièce, ainsi que sur les coûts d’électricité et les réglementations locales, afin de vous assurer que votre activité reste rentable.

    Avis de non-responsabilité

    Toutes les informations contenues sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations figurant sur notre site web est strictement faite à ses propres risques.
    Dans la section S'instruire, notre priorité est de fournir des informations de haute qualité. Nous prenons le temps d'identifier, rechercher et créer un contenu éducatif qui sera utile à nos lecteurs.
    Afin de maintenir ce niveau de qualité et continuer à créer un contenu valable, nos partenaires sont susceptibles de nous verser une commission pour des placements figurant dans nos articles. Toutefois, ces commissions n'affectent pas nos processus de création de contenu objectif, honnête et pertinent.