Voir plus

Crypto Newbie : les altcoins, qu’est-ce que c’est ?

11 mins
Par Chris Adede
Traduit Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

Les débuts de Bitcoin en 2009 ont marqué l’amorce de l’ère des crypto-monnaies. Le BTC est devenu si populaire que son nom est même devenu synonyme de crypto-monnaie. Rapidement, des monnaies alternatives, appelées “altcoins”, sont apparues pour concurrencer Bitcoin sur ce nouveau marché. Mais qu’est-ce qu’un altcoin et en quoi diffère-t-il de Bitcoin ? Qu’apportent ces monnaies numériques au Web3 ? Nous vous expliquons tout.

Vous pouvez acheter des altcoins avec un minimum de 10 $ sur l’exchange Kraken.

Les altcoins, c’est quoi au juste ?

altcoins

Les altcoins sont des crypto-monnaies alternatives à Bitcoin. Elles sont aussi souvent décrites comme toute monnaie numérique autre que Bitcoin et Ethereum. Des milliers d’altcoins existent ainsi dans le secteur crypto, et se présentent sous différentes formes.

Si certaines monnaies numériques constituent des produits sérieux, d’autres ont vu le jour sous forme de mèmes et de monnaies de farce, gagnant en popularité grâce à des influenceurs en ligne et souvent à l’aide de discussions sur Reddit. Litecoin, Dogecoin et Ripple sont quelques exemples d’altcoins.

Il est important de noter que Bitcoin représente 40 % du marché crypto, tandis que les altcoins en totalisent 60 %. Ces monnaies numériques alternatives reposent sur une technologie similaire à celle de Bitcoin et sont toutes basées sur la blockchain. Leurs différences portent sur d’autres caractéristiques et cas d’utilisation.

Les différents types d’altcoins

altcoins

Il existe des altcoins pour chaque investisseur, les développeurs concevant de nouveaux actifs numériques en fonction de leur vision d’une monnaie idéale. Au fur et à mesure que de nouvelles pièces arrivent sur le marché avec de nouvelles solutions, les altcoins se rangent peu à peu dans différentes catégories. En voici les types les plus courants :

Les stablecoins

Les stablecoins ont été conçus dans le but de minimiser la volatilité des cours crypto et de maintenir une valeur stable. Ces pièces sont généralement rattachées à une monnaie fiduciaire ou à un autre actif stable. Le Tether et l’USDC sont des exemples de stablecoins. Le Tether (USDT) est rattaché à l’USD pour garantir la stabilité de sa valeur, offrant ainsi un refuge aux investisseurs pendant les périodes de ralentissement du marché. Si le Tether a connu sa part de controverse, notamment des allégations de manipulation de cours et des litiges réglementaires, son USDT reste le plus grand stablecoin au monde avec plus de 71 milliards de dollars d’actifs.

L’USDC est également rattaché au dollar américain. Ce stablecoin fonctionne sur la blockchain Ethereum et est entièrement collatéralisé.

Les tokens

Les tokens, ce qui signifie simplement “jetons”, sont des actifs numériques basés sur des plateformes déjà en place, telles que la blockchain Ethereum, par exemple. Ils représentent une part d’une entreprise, un actif physique ou un certain service.

La classification légale des tokens n’est pas claire car leurs définitions et leurs caractéristiques évoluent. Par exemple, les jetons de titres représentent la propriété d’un actif.

Comme les monnaies fiduciaires traditionnelles, les tokens de paiement servent de moyen d’échange. De leur côté, les tokens utilitaires donnent à leurs détenteurs l’accès à un produit ou à un service spécifique ou permettent la gouvernance d’un protocole ou d’une plateforme au sein d’une communauté. Les tokens incitent surtout les utilisateurs à participer à une plateforme ou à un écosystème en leur donnant accès à certaines caractéristiques ou fonctions.

Les pièces de mining et autres types

Une pièce crypto est une crypto-monnaie qui possède sa propre blockchain. Ainsi, le bitcoin (BTC) est une “pièce”, ou “coin” en anglais, tout comme l’éther (ETH ou Ethereum) ou encore l’ADA (la pièce créée pour la chaîne alternative Cardano). Les pièces doivent être échangées par l’intermédiaire de bourses crypto, car elles sont construites sur des protocoles de code différents et non standardisés.

Les pièces basées sur le système de minage fonctionnent sur la base d’un consensusproof-of-work” (PoW, ou preuve de travail en français) et sont créées grâce à ce qu’on appelle le minage crypto, ou mining. La procédure consiste à mettre en concurrence des “mineurs” qui utilisent de puissants logiciels pour résoudre des équations complexes et ajouter ainsi de nouveaux blocs à la blockchain. Les mineurs qui y parviennent sont alors récompensés sous la forme de nouvelles pièces.

Ethereum employait initialement l’algorithme Ethash, qui permettait aux mineurs de gagner de nouvelles pièces Ethereum en échange de l’ajout de nouveaux blocs à la blockchain. Litecoin utilise l’algorithme Scrypt, tandis que Monero utilise l’algorithme CryptoNight pour son processus de minage.

Les meme coins

Les meme coins sont initialement conçus à des fins de plaisanterie ou de divertissement. Ils s’inspirent ainsi des mèmes populaires sur Internet et n’ont que peu ou pas de valeur intrinsèque. À l’origine, les meme coins se moquaient ou faisaient la satire du battage médiatique et de l’absurdité perçue de l’ensemble du marché crypto.

Dogecoin (DOGE) est un exemple bien connu de meme coin. Il a été créé en 2013 en tant que parodie de Bitcoin, alors très populaire. Le mème internet du “Doge”, qui représente un chien Shiba Inu et un texte en Comic Sans, est à l’origine de sa création. Malgré ses origines, Dogecoin a rapidement gagné des adeptes grâce à l’appui d’influenceurs célèbres tels qu’Elon Musk.

La pièce Shiba Inu, qui utilise pour sa part les mèmes Doge et SafeMoon, est également un meme coin bien connu. Cependant, les investisseurs et les traders prennent Shiba Inu moins au sérieux que le DOGE. Sa valeur est hautement spéculative et souvent sujette à des changements soudains.

Le bon et le moins bon des altcoins

Il est primordial de noter que les performances passées des crypto-monnaies ne garantissent pas pour autant leurs résultats futurs. Voici les avantages comme les inconvénients potentiels des altcoins :

Leurs avantages :

  • Leur innovation : Les altcoins offrent de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux services qui ne sont pas disponibles avec Bitcoin ou d’autres crypto-monnaies plus établies.
  • La diversification : Investir dans différents altcoins peut contribuer à diversifier un portefeuille et à réduire les risques potentiels.
  • Un potentiel de rendement élevé : Certains altcoins ont enregistré de considérables hausses de leur prix par le passé, offrant à leurs détenteurs un potentiel de rendement élevé.

Leurs inconvénients :

  • Leur volatilité : Les prix des altcoins sont très volatils, ce qui en fait des investissements risqués.
  • Une absence de réglementation : Le marché crypto n’est pas réglementé comme les marchés financiers traditionnels. Il est donc difficile pour les investisseurs d’évaluer le risque d’un investissement.
  • Un manque d’adoption : De nombreux altcoins peinent à être acceptées par le grand public et ne prennent pas de valeur.
  • Les fraudes : Il existe une foule de fraudes et de projets sans réelle utilité sur le marché des altcoins. Il est donc primordial d’effectuer des recherches et de comprendre leur technologie sous-jacente comme l’équipe qui en est à l’origine lorsque l’on opère sur le marché des altcoins.

Quels sont les meilleurs altcoins ?

Le choix des meilleurs altcoins dépend en grande partie des préférences personnelles, de la tolérance au risque de chacun et de vos objectifs d’investissement.

Certains altcoins ont vu leur prix s’apprécier de manière significative, mais leurs performances passées ne garantissent pas cependant leurs résultats à l’avenir. En effet, le marché crypto est volatil et les prix des altcoins fluctuent souvent.

Certains altcoins ont résisté à l’épreuve du temps, démontrant leur potentiel en matière de technologie, d’adoption, de communauté et de capitalisation boursière. Il est impératif d’examiner le projet ou le protocole qui sous-tend une pièce ou un jeton. Voici quelques détails sur certains des meilleurs altcoins du secteur.

1. Ether (ETH)

Ethereum est une blockchain offrant aux développeurs la possibilité de créer des applications décentralisées (dApps) et des contrats intelligents (smart contracts). Sa crypto-monnaie native, l’Ether (ETH), règle les frais de transaction et les services de traitement sur son réseau blockchain. Il s’agit de la deuxième plus grande crypto-monnaie après Bitcoin en termes de capitalisation boursière.

Ethereum possède la plus vaste communauté et le plus grand écosystème de toutes les altcoins, avec des milliers de dApps et de tokens ERC-20.

2. Litecoin (LTC)

Litecoin est “l’argent numérique tandis que Bitcoin est l’or numérique”. Le réseau a été lancé en tant que fork de Bitcoin en 2011. Parmi les principales différences entre les deux crypto, on peut citer des temps de créations de blocs plus rapides pour le LTC et un algorithme de minage différent.

Litecoin existe depuis longtemps et possède une solide expérience ainsi qu’une grande communauté de développeurs. La crypto LTC affiche un nombre plus élevé de transactions par seconde (TPS) que Bitcoin, ce qui le rend adapté aux petites transactions rapides. De nombreux utilisateurs de crypto-monnaies détiennent du LTC en raison de son coût plus abordable et de son efficacité.

3. Ripple (XRP)

Ripple est un réseau d’échange et de transfert de fonds créé par Ripple Labs Inc. Il fonctionne sur la base d’un protocole distribué à code source ouvert qui accepte des jetons qui représentent des devises fiduciaires, des crypto-monnaies, des produits de base ou d’autres unités de valeur.

XRP, la pièce crypto native de Ripple, se présente comme un actif numérique rapide et respectueux de l’environnement qui peut permettre des transactions transfrontalières plus rapides et plus abordables que celles actuellement offertes par les services bancaires traditionnels.

4. Bitcoin Cash (BCH)

bitcoin cash

Bitcoin Cash est un fork de la blockchain Bitcoin lancé en 2017. La taille de blocs est plus importante que celle de Bitcoin, ce qui permet des transactions plus rapides et des frais réduits. Bitcoin Cash sert de monnaie électronique de pair à pair, une fonction envisagée à l’origine pour le Bitcoin original (BTC), que ce dernier n’a pas réussi à concrétiser.

Tout comme la première crypto du secteur, le protocole de Bitcoin Cash garantit sa rareté : il n’existera jamais plus de 21 millions de pièces de monnaie BCH.

5. Cardano (ADA)

Cardano est une plateforme de contrats intelligents (smart contracts) qui présente des caractéristiques plus avancées que les protocoles précédemment développés. Elle fonctionne sur la base d’un algorithme de consensus par proof-of-stake (PoS, ou preuve d’enjeu) et il s’agit de la première plateforme de blockchain dans le langage de programmation Haskell.

La blockchain Cardano se compose de deux couches. La couche de règlement Cardano (CSL) gère sa crypto-monnaie ADA et la couche de contrôle gère les contrats intelligents.

6. EOS.IO (EOS)

EOS.IO est une plateforme blockchain destinée à permettre le développement et le déploiement d’applications décentralisées (DApps) et de contrats intelligents (smart contracts). La plateforme EOS.IO se base sur un algorithme de consensus appelé delegated proof-of-stake (DPoS). Elle a pour objectif de permettre un traitement des transactions plus rapide et plus efficace que les autres plateformes de blockchain.

EOS.IO repose sur sa crypto-monnaie, EOS, qui permet de payer les ressources nécessaires à l’exécution des DApps et des contrats intelligents sur sa plateforme. L’EOS constitue également un token de gouvernance qui permet à ses détenteurs de voter sur des propositions et d’élire des producteurs de blocs.

7. Polkadot (DOT)

Polkadot (DOT) est une plateforme multi-chaînes de couche 0 qui permet une interopérabilité entre les réseaux blockchain. Ce réseau vise à améliorer l’efficacité énergétique, la sécurité, la gouvernance et l’évolutivité au sein de l’écosystème web3.

Polkadot permet aux détenteurs du DOT de voter parmi les tokens de gouvernance et d’élire des validateurs chargés de valider les transactions et de maintenir le réseau. Le DOT est la crypto native du réseau ; il soutient la fonction de staking et permet la gouvernance du réseau ainsi que la liaison para-chaîne.

Chainlink (LINK) vise à connecter les contrats intelligents sur la blockchain avec des données du monde réel. Il s’agit d’un réseau décentralisé d’oracles qui fournissent des données provenant de diverses sources, telles que des API et des appareils IoT (internet des objets).

Chainlink permet de créer des contrats intelligents plus complexes et plus puissants. Ce protocole utilise également un algorithme de consensus de proof-of-stake (PoS), qui permet aux détenteurs de ses tokens de placer leurs jetons “en staking” et d’obtenir des récompenses. Le réseau fait preuve d’une utilité évidente avec des organisations, dont FedEx et AccuWeather, qui utilisent actuellement Chainlink comme plateforme de vérification des données. Le LINK, la crypto native du réseau, prend en charge le processus de staking et joue un rôle majeur dans la sécurisation du réseau.

9. Binance Coin (BNB)

BNB est le token natif de la bourse Binance, la plus grande plateforme de crypto-monnaies au monde. Binance Coin permet aux utilisateurs de payer les frais de transaction sur la bourse Binance et leur offre des réductions.

Binance Coin est une pièce utilitaire qui permet à ses utilisateurs de participer au sein de la plateforme Binance Launchpad et d’acheter d’autres crypto-monnaies. Les sentiments récents du marché suggèrent que le token BNB peut maintenir son prix malgré une certaine quantité de FUD (un terme qui fait référence à la peur, à l’incertitude et au doute) entourant Binance. En effet, fin février 2023, Forbes a accusé la bourse crypto d’abuser des fonds de ses clients, tout comme l’a fait FTX.

Les altcoins constituent-ils un investissement sûr ?

Comme tout investissement, placer de l’argent dans des altcoins comporte un certain degré de risque. Bien que certains altcoins aient le potentiel d’offrir des rendements élevés, il est essentiel de garder en tête que le marché crypto est très volatil et que ses cours fluctuent régulièrement. Il est donc essentiel d’effectuer des recherches approfondies avant d’investir dans un altcoin.

Nous vous recommandons de rejoindre des communautés et des groupes qui fournissent des signaux de trading crypto réputés, tels que notre canal Telegram premium gratuit BeInCrypto. Il est également judicieux d’apprendre les bases de l’analyse technique et de prendre note des prévisions de prix et des principaux sentiments du marché concernant la crypto-monnaie qui vous intéresse.

Par précaution, diversifiez toujours votre portefeuille et n’investissez pas plus que ce que vous pouvez vous permettre de perdre.

Foire aux questions

Les altcoins sont-ils un bon investissement ?

Ethereum est-il un altcoin ?

Quelques exemples d’altcoins ?

Les altcoins sont-ils des actifs fiables ?

Où peut-on acheter des altcoins ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, le contenu éducatif de ce site est proposé de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. BeInCrypto a pour priorité de fournir des informations de haute qualité, en consacrant du temps à la recherche et à la création d'un contenu informatif pour les lecteurs. Bien que des partenaires puissent récompenser l'entreprise avec des commissions pour des placements dans les articles, ces commissions n'influencent pas le processus de création de contenu impartial, honnête et utile. Toute action entreprise par le lecteur sur la base de ces informations se fait strictement à ses propres risques.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé