Ethereum analyse on-chain : un immense afflux d’ETH sur les exchanges après The Merge

EN BREF
  • Dans les heures suivant le lancement de The Merge, des quantités massives d'ETH sont apparues sur les plateformes d'échange.
  • Le taux de hachage du réseau Ethereum a chuté à 0/s.
  • 4 entités détiennent 59,3 % des ETH en staking.
  • promo

    Profitez de 70 CFD sur les cryptomonnaies, sans frais de commission et avec des spreads ultra bas Profitez

La fusion The Merge Ethereum a été réalisée dans la matinée du 15 septembre. Avec elle, la blockchain Ethereum passe du protocole de Proof-of-Work (PoS ou preuve de travail) à celui de Proof-of-Stake (PoS ou preuve d’enjeu). Ainsi, les mineurs de crypto-monnaies ont été contraints d’éteindre leurs ordinateurs, ou éventuellement de se tourner vers la prochaine blockchain Ethereum PoW (ETHW).

L’analyse on-chain d’aujourd’hui porte sur certains paramètres de base de la blockchain Ethereum, ce juste après la mise à jour The Merge. L’un des indicateurs les plus intéressants concerne le taux très élevé d’entrées d’ETH sur les plateformes d’échange. Nous examinerons également la distribution des ETH 2.0 placés en staking, et qui semble être dominée par 4 entités : Lido, Coinbase, Kraken et Binance.

La disparition du taux de hachage du réseau Ethereum

Le taux de hachage constitue le paramètre de base des blockchains basées sur le protocole Proof-of-Work, et détermine la vitesse à laquelle les nouveaux blocs sont minés.

Il s’agit là du nombre de hachages moyen estimé par seconde produit par les mineurs du réseau. Plus le nombre d’ordinateurs connectés au réseau est élevé, plus les calculs sont rapides. Cela affecte ensuite la difficulté du minage, qui correspond au nombre estimé de hachages nécessaires pour créer un bloc.

Avec la transition d’Ethereum vers le protocole Proof-of-Stake, on s’attendait à ce que le taux de hachage d’Ethereum chute et finisse par tomber à zéro. Finalement, au 15 septembre à 7h00 UTC, le taux de hachage a atteint 0/s. Cela signifie qu’actuellement, aucun équipement informatique ne produit de hachage et qu’aucun mineur ne reçoit de récompense sous la forme de nouveaux tokens ETH.

hashrate ethereum
Hashrate Ethereum – Glassnode

Un afflux de l’actif sur les bourses crypto après la fusion

Lorsque la mise à jour The Merge a été finalisée, une quantité record d’ETH a afflué sur les bourses crypto. Selon les données de Glassnode, près de 1,5 million d’ETH ont été transférés sur les plateformes d’échange en seulement 24 heures ; 1 469 379 ETH pour être exact. La dernière fois que des afflux d’ETH aussi importants ont été enregistrés remonte à février 2019, il y a 3 ans et demi.

ethereum exchange
Graphique – Glassnode

Cela a naturellement entraîné une hausse du solde des ETH sur les exchanges, lequel est rapidement revenu au niveau de mars 2022 et s’élève actuellement à 22 614 536 ETH.

ethereum exchange
Graphique – Glassnode

Diverses spéculations ont été émises sur Twitter sur les raisons d’une si forte hausse des ETH présents sur les bourses crypto. Habituellement, une augmentation des flux entrants d’un actif indique que les investisseurs ont l’intention de le vendre. Par conséquent, beaucoup s’attendaient à une baisse rapide du cours de l’ETH.

Cependant, le cours de l’actif a oscillé régulièrement autour de 1 600 $ au cours des dernières heures. Ainsi, certains ont estimé que les flux entrants du token étaient liés au désir de se procurer des jetons du fork Ethereum PoW (ETHW). D’autres encore ont affirmé sur le ton de la plaisanterie que les traders avaient l’intention d’utiliser leurs ETH comme garantie pour vendre Bitcoin à découvert.

Le nombre d’adresses détenant 32 ETH est en hausse

Ces derniers jours, on a également constaté une hausse significative du nombre d’adresses possédant au moins 32 ETH. Cela semble indiquer une volonté d’accumuler suffisamment d’Ether pour devenir valideur autonome au sein du nouveau protocole PoS. En effet, 32 ETH en staking correspond au seuil à partir duquel le système ETH 2.0 peut être mis en place de manière indépendante.

Le pic de ces hausses a été atteint en novembre 2020, quelques mois après l’annonce des conditions de staking pour le nouveau système ETH. À l’époque, l’indicateur a atteint un pic de 127 255 adresses répondant à l’exigence minimale de 32 tokens. Aujourd’hui, il est de 121 732 adresses, soit seulement 4,3 % de moins que cet ATH. Cela témoigne non seulement du développement dynamique des validateurs du nouveau réseau Ethereum, mais aussi de l’accumulation progressive, qui à long terme peut conduire à une croissance du cours de l’actif.

adresses eth
Nombre d’adresses dont le solde est supérieur à 32 ETH – Glassnode

De leur côté, les investisseurs qui ne possèdent pas 32 ETH ont délégué leurs tokens à des plateformes intermédiaires centralisées comme décentralisées depuis fin 2020. Actuellement, 4 entités mènent le bal de ce staking délégué, détenant collectivement pas moins de 59,3 % de l’offre totale d’ETH stakés.

Ces 4 entités sont la plateforme décentralisée Lido (4,17 millions d’ETH) et 3 grandes bourses crypto centralisées : Coinbase (1,92 million d’ETH), Kraken (1,14 million d’ETH) et Binance (905 000 ETH). Le montant total des ETH en staking, quant à lui, est de 13,7 millions.

staking eth
Graphique – Glassnode

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.