Voir plus

Binance ferme sa plateforme de paiement crypto-fiat

2 mins
Par David Thomas
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Binance Connect, le service de paiement crypto-fiat de Binance, a fermé ses portes ce mardi.
  • La part de marché de l'exchange est passée de 60 % en 2022 à 40 % cette année.
  • Pendant ce temps, les petits exchanges ont vu leurs volumes de trading exploser.
  • promo

Binance Connect, le célèbre portail de paiement crypto-fiat de Binance, a fermé ses portes ce mardi 15 août. Anciennement appelé Bifinity, le service a été suspendu en raison de “l’évolution des besoins du marché et des utilisateurs”.

Après avoir résilié ses contrats avec ses partenaires en Europe et en Australie, Binance n’a plus d’autre choix que de fermer son service de paiement crypto-fiat. L’exchange, qui croule depuis plusieurs mois sous les déboires judiciaires, a de plus en plus de mal à tirer son épingle du jeu.

Binance perd des parts de marché

La part de marché de Binance est passée de 60% en 2022 à 40% cette année. Bien que l’exchange domine le marché du trading spot et des produits dérivés, il commence peu à peu à perdre du terrain.

Volumes de trading des principaux exchanges crypto : Financial Times

D’après une enquête récente de CCData, les petits exchanges ont connu une forte augmentation de leurs volumes de trading. Par exemple, KuCoin et Huobi, qui font l’objet de plusieurs rumeurs en ce moment, ont vu leurs volumes de trading exploser cette année. Pourtant, la plupart de ces exchanges peuvent s’avérer particulièrement risqués pour les traders.

En juillet, la bourse crypto sud-coréenne Upbit a enregistré un volume de trading de 29,8 milliards de dollars, surpassant les 28,6 milliards de dollars de Coinbase. D’autres exchanges asiatiques, comme Bithumb et CoinOne, ont également connu une hausse substantielle de leurs volumes en juillet.

Pendant ce temps, Coinbase et Binance, les deux leaders du marché, ont vu leur part de marché chuter de 80 % à 68 % cette année. De plus, Binance a récemment annoncé la suppression de plusieurs paires de trading, notamment CKB/BUSD, FARM/BUSD, ORN/BUSD, REN/BUSD, SKL/BUSD, UFT/BUSD, ZEN/BUSD et ZRX/BUSD.

Sans surprise, les deux exchanges ont été durement impactés par le coup de filet des régulateurs américains contre le marché crypto. Alors que l’avenir s’annonce incertain, Binance et Coinbase doivent redoubler d’efforts pour pouvoir se maintenir à flot.

Comment expliquer la croissance des petits exchanges ?

C’est indéniable, les petites bourses crypto sont nettement plus risquées que les grands exchanges, comme Binance ou Coinbase. Selon CCData, la plupart de ces exchanges seraient laxistes en matière de lutte contre le blanchiment d’argent. De même, leurs mesures de sécurité laissent encore à désirer.

CK Zheng, cofondateur de ZX Squared Capital, estime que les investisseurs se tournent vers ces exchanges car ils n’attirent pas l’attention des régulateurs. Ce, notamment en raison de leur taille et de leur faible impact sur le marché.

De son côté, Tom Robinson, chercheur en chef de la plateforme d’analyse Elliptic, pense que certains investisseurs sont prêts à sacrifier la sécurité pour investir dans des pièces que les grands exchanges évitent.

Morale de l’histoire : L’heure est grave pour Binance. Demain sera-t-il meilleur ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé