Voir plus

Elon Musk et Michael Saylor s’unissent pour former le Bitcoin Mining Council

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Elon Musk et Michael Saylor ont annoncé sur Twitter s'être entretenus avec les représentants de plusieurs société de minage crypto d'Amérique du Nord.
  • Ces dernières auraient accepté de créer un "Conseil de Minage Bitcoin" centré sur l'usage actuel et futur des énergies renouvelables.
  • De nombreuses autres initiatives ont été prises afin de réduire l'impact environnemental du minage de cryptomonnaies.
  • promo

Ce 24 mai, Michael Saylor, PDG de Microstrategy, et Elon Musk, PDG de Tesla, ont tous deux annoncé s’être entretenus avec les mineurs crypto nord-américains afin de former le “Bitcoin Mining Council”.

Ce lundi 24 mai, Elon Musk a publié un autre tweet au sujet au sujet de Bitcoin, affirmant cette fois qu’il s’était entretenu avec les mineurs de BTC d’Amérique du Nord.

Dans ce tweet, le PDG de Tesla a déclaré :

“J’ai discuté avec les mineurs de bitcoins d’Amérique du Nord. Ils se sont engagés à publier un rapport sur l’utilisation actuelle et prévue des énergies renouvelables et à demander aux mineurs du monde entier de faire de même. Cela pourrait être prometteur.”

Elon Musk et Michael Saylor font équipe

Peu après, Michael Saylor, PDG de Microstrategy et fervent supporter de Bitcoin, a également annoncé via Twitter qu’il avait organisé une rencontre la veille avec Elon Musk et plusieurs compagnies de minage crypto, confirmant la création avec ces dernières du “Bitcoin Mining Council”.

Selon le PDG de Microstrategy, qui a mentionné dans un tweet annexe que les sociétés de minage concernées incluent notamment Argo Blockchain, Riot Blockchain et Marathon Digital Holdings, entre autres, il aurait été décidé de “créer une organisation afin de standardiser les rapports sur l’énergie, atteindre les objectifs ESG du secteur et contribuer à éduquer et développer le marché”.

Le débat énergétique de Bitcoin prend de l’ampleur

Bien qu’on ignore encore les détails au sujet de ce supposé Conseil de Minage Bitcoin, il est indéniable que le sujet de l’impact environnemental du minage crypto se fait de plus en plus pressant.

La décision de Tesla de ne plus accepter les BTC comme moyen de paiement en raison des craintes entourant sa dépense énergétique, notamment, a marqué le début d’une correction massive du marché. La récente déclaration de la Chine, qui a interdit les services liés aux cryptomonnaies avant de s’attaquer au minage crypto sur son territoire, n’a fait que rajouter de l’huile sur le feu.

De même, le co-fondateur de Ripple a déclaré il y a peu que le système de preuve-de-travail (PoW), sur lequel repose Bitcoin et d’autres crypto, pourrait freiner l’adoption à grande échelle des cryptomonnaies, et que la preuve d’enjeu (PoS) serait la voie à suivre.

Cela dit, des initiatives sont déjà prise par plusieurs sociétés afin de limiter l’impact environnemental du minage crypto, notamment par le biais de l’usage croissant d’énergies renouvelables. Un fonds d’investissement canadien a également décidé d’utiliser une partie des frais de son ETF Bitcoin afin de réduire son empreinte carbone.

Le temps nous dira si cette initative d’Elon Musk, Michael Saylor et plusieurs société de minage crypto contribuera également à la réduction de l’impact environnemental du minage de Bitcoin.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé