3 Simples critères pour analyser un projet crypto

Partager l’article
EN BREF
  • BeInCrypto propose une simple méthodologie en trois étapes sur la manière d’analyser un projet.

  • L’équipe, le type de blockchain choisie et la communauté sont autant de facteurs clés pour un projet crypto.

  • Même si l’un de ces critères est plus faible que les autres, tant que la qualité de ces derniers le compense, l’ensemble sera équilibré.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Il est intéressant d’observer que dans la sphère crypto, qui est maintenant un milieu hétéroclite, une multitude de projets innovants comme douteux y évoluent. On y retrouve des projets animés d’idées prometteuses qui ne réussissent pas au final à pérenniser leurs projets, d’autres à l’inverse, moins intéressants, y parviennent. D’autres encore, ont tout pour réussir mais s’avèrent être un scam.

Sponsorisé



Sponsorisé

Il n’est pas étonnant de trouver ce genre de cas dans le secteur crypto. Après tout, selon Statista, en début du mois d’avril 2021 le marché de la cryptomonnaie représentait plus de 2 000 milliards de dollars. Il nous est donc paru intéressant de proposer une simple méthodologie en trois étapes sur la manière d’analyser un projet. 

L’art d’analyser l’utilité d’un projet crypto

Sponsorisé



Sponsorisé

La première question à se poser concerne le produit proposé. Quel est son utilité et quels problèmes résout-il ? Les réponses à ces questions peuvent, à la suite de la lecture du whitepape du projet crypto en question, facilement être trouvées. En fonction du produit adopté, le choix de la blockchain suivra par conséquent cette ligne directrice impulsée par le projet : quelle blockchain utiliser pour ce produit, et pourquoi celle-ci en particulier.

La blockchain d’Ethereum, appropriée pour le développement d’applications décentralisées, est l’une des blockchains les plus utilisées par les développeurs de la cryptosphère. Tandis que la blockchain de Polkadot convient mieux à des systèmes interopérables, dépendant de gouvernance et mieux adapté à la scalabilité. Le niveau de compatibilité entre le produit et la blockchain indique donc si cette combinaison est évidente ou, au contraire, floue. 

Par ailleurs, la question de l’utilité de la blockchain est à soulever. Il n’est pas rare que des projets utilisent la blockchain comme moyen de générer des fonds. Le marché des cryptomonnaies est nouveau, peu régulé et de manière générale en inflation depuis plus de 10 ans ; des entreprises ou des groupes d’individus usent de la blockchain comme une simple excuse, ce afin de générer des fonds. 

Un autre argument couramment utilisé, pour justifier des levées de fonds conséquentes : les premiers à proposer une idée sur un marché priment sur ceux qui vont les précéder. Ceci, n’est pas un argument audible. La plupart du temps, il est possible de trouver la même application dans la même industrie avec simplement une utilité légèrement différente, ou bien simplement sans l’outil de la blockchain. 

La question n’est pas s’ils sont les premiers dans ce marché, mais plutôt si la demande ou l’éventualité d’une demande justifie ce marché en question.

L’équipe du projet, un écosystème logique

L’équipe d’un projet crypto est probablement l’un des aspects les plus importants lors de l’analyse de ce dernier. Selon les besoins de la communauté et du projet, un niveau de cohérence et d’organisation sera nécessaire afin de parvenir aux objectifs initialements fixés. Par exemple, la taille d’une équipe n’est pas nécessairement fonction de sa qualité.

En effet, une équipe d’un effectif conséquent, la coordination des membres serait une problématique ; quant à une équipe d’un moindre effectif, ce serait plutôt la manière avec laquelle elle fait face à un accroissement soudain de la demande, qui lui ferait potentiellement défaut. L’expérience tant individuelle (le parcours professionnel) que collective (le nombre d’années de collaboration) sera gage de qualité. 

Par ailleurs, l’homogénéité des compétences ne permettrait pas à l’équipe de déployer tout le potentiel du projet. Par exemple, une équipe composée principalement de développeurs, et qui délaisse les activités relatives à la communication de son produit, ne parviendra pas à entretenir une relation optimale avec sa demande.

L’aspect relationnel du projet passe également par une connaissance de l’équipe de la part des acteurs de la cryptosphère : la communauté, les investisseurs, etc. Toutefois, ce dévoilement des différents profils des membres de l’équipe n’est pas forcément visible. 

Il est alors judicieux de vérifier si l‘équipe est doxxée ou non. Une équipe doxxée est publique ; autrement dit, les profils des membres sont disponibles et libres de consultation pour tous. À l’inverse d’une équipe non-doxxée, soit une équipe anonyme, les détails des membres de l’équipe seront difficiles d’accès, voire inaccessibles. 

Il est ainsi plus dangereux d’investir dans un projet crypto avec une équipe non-doxxée qu’une équipe doxxée. D’ailleurs, l’équipe non-doxxée présente uniquement des avantages que pour elle-même au détriment de sa communauté. Toutefois, de bonnes raisons peuvent justifier leur anonymat. 

Des raisons légales peuvent éventuellement être soulevées. Ou même également, des  raisons personnelles. Le créateur de Litecoin a dévoilé en 2013 que :

“La principale raison pour laquelle je n’ai pas annoncé que je travaillais pour Google auparavant, c’est parce que je ne voulais pas donner l’impression que Google a approuvé Litecoin ou Bitcoin de toutes façons”.

La communauté ; la clé derrière la réussite d’un projet crypto

Si on venait à définir le succès par la popularité, alors la communauté derrière un projet crypto serait le critère principal de celui-ci. De nombreux projets ont réussi à fournir un produit utile, mais peu ont réussi à atteindre le succès ; le poids de leurs communautés sur les différents réseaux sociaux est sans doute ce qui a permis, à certains d’entre eux, de pérenniser leurs projets. 

Vérifier le nombre de personnes qui suivent leurs groupes Telegram ; si le projet est jeune et génère déjà des dizaines de milliers de membres dans leurs groupes Telegram, c’est un bon signe. Et plus le projet crypto utilise d’autres réseaux sociaux (Instagram, Twitter, Facebook) et y est actif, mieux c’est.

N’oubliez pas aussi de vérifier s’ils sont actifs ou non sur leurs plateformes de communication. Il est également intéressant de chercher s’il existe des reviews et/ou des vidéos à leurs sujets, évidemment présentées sous un aspect positif par des acteurs les plus impartiaux possibles.

Tout ceci n’est qu’une courte manière d’étudier la valeur d’un projet crypto. Il existe de nombreux autres critères pour s’assurer de l’utilité et de la pertinence d’investissir sur tel projet ou tel projet : son volume quotidien, par semaine et par mois, son hardcap, sa tokenomic, les manières de vérifier les risques de rugpull, etc…

Veuillez noter que ces 3 critères se complètent et se compensent mutuellement. Ainsi, même si l’un de ces critères est plus faible que les autres, tant que le reste le compense, l’ensemble sera équilibré.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Depuis 2017, Dhoulkifli se spécialise dans l'analyse de crypto-projets, notamment les ICO. Il a travaillé pour plusieurs acteurs privés et publics en tant qu'analyste, médiateur, rédacteur et chercheur.

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous