Une propriété sans propriétaire, une confiance sans confiance : les DAO ou le futur de la gouvernance

Partager l’article
EN BREF
  • Open source, décentralisées et transparentes, les DAO sont des communautés appartenant à leurs membres.

  • Les DAO suscitent de plus en plus d’intérêt et de nouveaux protocoles atterrissent sur le marché. Le secteur continuera donc de mûrir.

  • L’industrie crypto peut jouer et jouera un rôle crucial dans la définition de la trajectoire future de cette technologie très prometteuse.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Prenez un moment pour visualiser ceci : vous voulez créer une plateforme de financement participatif avec un groupe d’internautes partageant les mêmes idées. Cette plateforme permet aux membres de lever des fonds et de voter pour les entreprises qui méritent d’être soutenues.

Sponsorisé



Sponsorisé

Mais en même temps, le fait que ces individus soient anonymes vous inquiète. Vous vous demandez s’il s’agit de personnes mal intentionnées qui veulent exploiter la plateforme pour voler des fonds. Ici, la confiance est le maître-mot. Mais comment assurer une gouvernance juste et transparente de cette organisation dans un monde entièrement virtuel ? Et si on vous disait qu’il existe un moyen pour y parvenir ? Découvrez les organisations autonomes décentralisées (DAO).

Open source, décentralisées et transparentes, les DAO sont des communautés détenues par leurs membres, avec un leadership décentralisé et un ensemble prédéterminé de règles de gouvernance. Ces règles sont écrites dans des contrats intelligents auto-exécutables qui permettent aux membres de prendre automatiquement des décisions collectives.

Sponsorisé



Sponsorisé

Concrètement, le code de la DAO, qui est transparent et vérifiable par n’importe qui, donne aux organisations la possibilité de collaborer et de se coordonner de manière sûre, transparente et sécurisée.

Les promesses des DAO sont nombreuses, et leur popularité croissante en témoigne. Les 20 plus grandes DAO détiennent à elles seules plus de 6 milliards de dollars d’actifs numériques. A ce jour, le secteur crypto compte plus de 700 000 membres DAO et détenteurs de tokens.

Malgré l’intérêt croissant, les adopteurs précoces de la blockchain se souviendront sans doute du piratage subi par “The DAO”’ en 2016. A l’époque, l’attaque avait déclenché l’un des mouvements les plus controversés de l’histoire d’Ethereum.

5 ans plus tard, a-t-on pu limiter ces risques et ces vulnérabilités ? Les DAO cherchent aujourd’hui à mettre leur empreinte dans le secteur de la finance décentralisée, mais sauront-elles tirer profit de l’essor que connaît la DeFi pour tenir leurs promesses, ou n’est-ce qu’un autre coup de chance ?

De la codification de la confiance à la pouvoirisation des masses 

Les DAO ont prospéré en parallèle avec l’augmentation des nouveaux protocoles DeFi.

Malgré leur promesse, une communauté reste une communauté. Cette dernière vient bien évidemment avec son lot de problèmes. Des désaccords entre les parties prenantes se produiront et les DAO peuvent jouer un rôle essentiel dans la résolution de ces problèmes, à travers des campagnes de vote par exemple.

En effet, le principal avantage des DAO par rapport aux organisations traditionnelles en matière de résolution des conflits, est sa nature décentralisée. Le consensus majoritaire détermine toujours les décisions prises.

Prenons, par exemple, le dilemme classique du principal-agent, c’est-à-dire lorsque l’agent prend des décisions en fonction de son propre intérêt plutôt que de celui des autres parties prenantes.

Élargissons l’exemple

Pour clarifier l’image, revenons à notre exemple initial de plateformes de financement participatif.

Imaginez que vous rejoignez un groupe de crowdfunding et que vous souhaitez voter pour un projet en particulier. Seulement, après qu’on vous ait promis que votre investissement irait à un projet spécifique sur lequel vous avez voté, vous découvrez que les fonds ont été détournés vers un autre projet, ou vers une cause qui sert les intérêts du fondateur.

Avec une DAO, vous serez en mesure d’examiner les règles convenues dans le cadre de la gouvernance de l’organisation. Ainsi, tout ce que vous avez à faire est de faire confiance au code de la DAO.

Basées sur des blockchains open source où tous les enregistrements sont entièrement vérifiables et transparents, les DAO permettent à leurs membres de s’assurer que chaque décision prise est ouverte et honnête. C’est pour cette raison que vous, ainsi que les autres membres de la communauté, pouvez être sûrs que la gouvernance est transparente et équitable.

Bien au-delà de tout cela, les DAO offrent réellement un mode de gouvernance plus responsabilisant, en donnant le pouvoir à tous les membres de façon égale et équitable.

Sans structure hiérarchique fixe ni bureaucratie, les DAO offrent aux personnes partageant les mêmes valeurs, un moyen de participer et de proposer librement de nouvelles idées innovantes qui peuvent ensuite être soumises aux votes de la communauté.

Finalement, les décisions dans une DAO sont prises de bas en haut. L’idée du leadership collectif crée un plus grand sentiment d’inclusion et d’implication au sein du groupe. Pour prendre part aux activités de l’organisation, il suffit de posséder un token, présenter une preuve de propriété sous la forme de tokens, ou encore travailler afin d’obtenir des droits de vote.

Corriger les défauts des DAO

Cela dit, les vulnérabilités dans les protocoles de gouvernance sont toujours là. Ce n’est pas un problème spécifique aux DAO elles-mêmes mais à l’infrastructure sous-jacente. Cependant, les conséquences d’une vulnérabilité de sécurité dans ces cas peuvent être très graves.

Par exemple, les bugs de contrats intelligents, comme nous l’avons vu dans le piratage de “The DAO” en 2016, ont permis à des personnes malintentionnées d’exploiter le protocole et de voler l’équivalent de 60 millions de dollars à l’époque.

Ces incidents ont un impact significatif sur le moral des investisseurs et leur participation à long terme. Ils peuvent également faire planer le doute sur la sécurité des DAO.

Cependant, les contrats intelligents pondèrent ce risque. C’est particulièrement le cas s’ils sont écrits dans un langage de programmation sécurisé par conception, tel que Scilla.

Au-delà des bugs de codage, des problèmes de gouvernance peuvent également survenir. Dans de nombreuses nouvelles DAO, seuls quelques membres définissent les règles de gouvernance, et font parfois des propositions médiocres et mal élaborées.

Au fur et à mesure que les DAO se développent, leur gouvernance s’améliore. Cela passe notamment par l’implémentation de processus d’examens plus stricts, l’introduction des audits de sécurité pour les contrats intelligents, l’amélioration des fonctionnalités avant les votes, ou encore la conception de mécanismes de gouvernance DAO plus dynamiques qui permettent aux détenteurs de tokens de voter lorsqu’une modification du code est nécessaire.

Avec l’intérêt de plus en plus croissant pour les DAO et l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché, le secteur continuera sa progression et des améliorations plus significatives seront apportées à la gouvernance des DAO. Sans oublier que le concept des DAO peut s’étendre bien au-delà de la cryptosphère.

Réécrire les règles de gouvernance avec les DAO

À l’heure où les gens remettent en question l’ordre mondial actuel et déplorent la déficience des processus démocratiques existants, le concept d’une organisation décentralisée attire plus que jamais l’attention.

La plupart des DAO se présentent aujourd’hui sous la forme d’une gouvernance de protocole DeFi où les détenteurs de tokens votent des propositions. Mais ces organisations décentralisées ont le potentiel d’être bien plus que cela.

En raison de leur nature globale, décentralisée et sans autorisation, les DAO ouvrent la voie à des processus plus avancés au sein des organisations. Tout cela sans recours aux intermédiaires ni à la bureaucratie qui sévit dans les organisations traditionnelles.

D’une part, les DAO peuvent, grâce à leur conception basée sur des contrats intelligents, s’avérer très bénéfiques pour les organisations caritatives, en mettant fin aux problèmes de détournement de fonds et de distribution inefficace des ressources.

Les trésoreries des entreprises peuvent allouer des fonds à des projets sur la base d’une prise de décision collective, en toute transparence. Les employés peuvent aussi proposer des améliorations aux processus quotidiens de travail et les soumettre au vote pour parvenir à un consensus. Les entreprises ont également la possibilité d’utiliser les DAO pour recueillir les commentaires de leurs clients sur les nouveaux produits.

Les avantages des DAO sont nombreux : donner aux communautés les moyens de participer à des domaines auxquels elles n’auraient jamais pu accéder dans un cadre traditionnel, permettre aux organisations d’améliorer l’innovation, renforcer la coopération l’engagement dans les prises de décision collectives, etc.

L’histoire des DAO vient tout juste de commencer, et en tant qu’acteur pionnier, l’industrie crypto peut jouer et jouera un rôle crucial dans la définition de la trajectoire future de cette technologie très prometteuse.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Amrit Kumar is the President, Chief Scientific Officer and Co-Founder of Zilliqa. Focusing predominantly on areas of security, privacy and applied cryptography, Amrit’s research has been widely published at conferences such as IEEE/IFIP and IFIP TC-11 SEC. Amrit received his PhD from Université Grenoble-Alpes, France and was hosted at Inria’s Grenoble center. Prior to his PhD, Amrit obtained a Master’s Degree in Security, Cryptology and Coding of Information Systems from École Nationale Supérieure d’Informatique et Mathématiques Apliquées de Grenoble, France.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous