Dissection de projet : Analyse de Perl.eco

Partager l’article

Créé en fin 2017 par la société Perlin dans le but de connecter les économies et les marchés traditionnels, PERL.eco se concentre sur la tokenisation et la réalisation d’une adoption plus large des actifs liés à l’écologie tels que les actifs de carbone tokenisés ou encore la biodiversité génomique, entre autres.

PERL permet aux détenteurs de ses jetons de jouer un rôle essentiel dans la détermination du système d’incitation, la constitution d’une large base de parties prenantes et la facilitation du flux de valeur économique dans le réseau. Les détenteurs du token PERL peuvent voter sur ce modèle de frais et de distribution, ainsi que sur d’autres décisions importantes.

PERL.eco se concentre sur 6 domaines clés :

  • L’émission de carbonne : Le projet tokénise les crédits de carbone sous forme de jetons afin que les utilisateurs puissent compenser leurs émissions et participer à l’évolution future du carbone.
  • La biodiversité : PERL.eco vise à créer un marché qui relie l’offre et la demande d’actifs concernant la biodiversité. D’après eux, cela favorisera la conservation de la biodiversité, une nécessité urgente face à l’aggravation du changement climatique.
  • Les NFT : PERL.eco est en collaboration avec des organisations caritatives mondialement reconnues pour la faune, les océans et l’environnement afin de développer des NFT (tokens non fongibles) pour financer la conservation des espèces et des habitats en danger critique d’extinction.
  • La DeFi : Le projet permettra à ses détenteurs de jetons PERL de s’adonner au yield farming pour des œuvres caritatives et de gagner des mesures d’incitations gratuites.
  • Infrastructure blockchain : PERLF.eco compte posséder sa propre blockchain; laquel fonctionnera à travers la preuve d’enjeu (proof-of-stake).
  • Education et développement : les créateurs du projet pensent qu’il est primordial de donner à la communauté les moyens de se joindre à leur cause pour protéger la planète.

Tokenomie de PERL

L’écosystème de PERL.eco tourne autour de son jeton utilitaire, le PERL. Celui-ci peut être utilisé comme liquidité et comme actif collatéral (pxTokens, pxGold et pxCarbon)l. Les détenteurs du jeton peuvent aussi participer à sa gouvernance, et peuvent être récompensés par des airdrop de crédits carbone qu’ils utiliseront pour compenser leurs émissions.

Les crédits carbone sont des certificats numériques qui certifient le droit d’émettre une tonne de dioxyde de carbone ou la quantité équivalente d’un autre gaz à effet de serre.

Le rapport officiel de Binance sur le projet s’intéresse quant à lui à la répartissions des jetons du projet.

  • La vente initiale (seed sale) représente 20% de l’offre totale de jetons.
  • La vente stratégique représente 19,49%.
  • La vente privée représente 8,36%.
  • La vente publique représente 8,38%.
  • Les jetons de l’équipe représentent 15%.
  • Les jetons pour les conseillers représentent 9,65%.
  • Les jetons pour la trésorerie représentent 19,12%.
Parts de la distribution des jetons

Analyse de sécurité du projet

Afin de vérifier le niveau de sécurité de PERL.eco, nous allons utiliser les outils Token Sniffer et DexTools pour déceler des risques de rug-pull ou de honeypotsToken Sniffer est un outil qui analyse les contrats intelligents et vérifie s’il existe un risque de scam (le terme populaire pour décrire une arnaque) ou de rug-pull (qui est un type de scam)DexTools, quant à lui, est est un outil d’analyse de données de prix permettant aux traders de se repérer plus facilement dans les réseaux décentralisés.

Selon Token Sniffer, PERL.eco affiche un score de 60/100, soit un risque modéré de scam. Deux points uniquement qui peuvent être perçus comme de potentielles failles ont été décelés :

  • Au moins 95% des liquidités verrouillées/brûlées : Il n’y a pas assez de liquidités bloquées/brûlées, ce qui pourrait permettre de retirer des montants importants ou, en d’autre termes, de réaliser un rug-pull.
  • Tous les autres détenteurs possèdent moins de 5% de l’offre de jetons : Un portefeuille contient une quantité substantielle de jetons, ce qui pourrait avoir un impact important sur leur prix si les tokens de ce portefeuille sont vendus.

Même si la question de la liquidité reste en suspens, nous nous sommes toutefois intéressés au portefeuille contenant plus de 5% de l’offre de jeton disponible. Les portefeuilles contenant ces quantités servent soit à la liquidité des exchanges (tel que Binance), soit servent à un contrat intelligent (dans le cas présent, pour le staking), ou encore pour la part de l’équipe, de ses partenaires et de leurs conseillers (advisors).

Un autre point important à souligner est le fait que le projet a été audité par une compagnie de renom, QuantStamp. Les résultats de l’audit conclue 9 problèmes, mais aucun problèmes majeurs. Ceux-ci sont principalement, d’après QuantStamp, des problèmes dont :

  • Le risque est relativement faible et ne peut être exploité de façon récurrente, ou est un le risque que le client a indiqué est qui est à faible impact compte tenu de l’activité du client.
  • Des problèmes informationnels qui ne présente pas immédiatement un risque, mais est pertinent concernant sa sécurité.
  • Des problèmes indéterminés, dont l’impact est potentiellement inconnu.

Même si certaines anomalies sont présentes, nous jugeons que le niveau de sécurité de PERL.eco semble être dans les normes de l’industrie, c’est à dire relativement sûr.

Analyse de de son utilité, potentiel et popularité

Afin de répondre à la crise écologique et à ses effets néfastes pour l’environnement, PERL.eco a été crée dans le but de répondre à ce besoin urgent de réponse concernant la sensibilisation de l’écologie à travers la tokenisation d’actifs. PERL.eco rejoint ainsi la ligné des projets écologiques de la blockchain, tentant de promouvoir et fournir une solution à travers cette nouvelle technologie afin de résoudre les problèmes de pollution dans le monde.

L’intérêt présent de PERL.eco revient principalement à ces partenaires. En effet, le projet est associé à une liste d’entreprises et d’associations de renommée mondiale, telles que :

  • L’Institution Nationale pour la Transformation de l’Inde, qui collabore avec Perlin Network afin de construire une plateforme de préservation de la confidentialité qui permettra aux détenteurs de données de fournir des données sans enfreindre les lois sur la sécurité ou la confidentialité.
  • Le gouvernement de Singapour travaille avec Perlin et l’ICC (la Chambre International des Commerces) pour établir le Centre des Futurs Echanges (“CoFT”). Il s’agit d’une plateforme numérique ouverte pour faire fonctionner des pilotes de blockchain et stimuler l’innovation dans l’industrie mondiale des matières premières.
  • La Chambre de commerce de Dubaï est un partenaire de distribution exclusif des produits Perlin au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA).

C’est principalement du fait de ces partenaires de renoms (pour n’en citer que quelques-uns) qu’il est difficile de dénier le puissant intérêt autour du projet. Mais en soit, à quoi sert PERL.eco ?

C’est là que nous devons adresser la plus grande faiblesse du projet : son utilité, ou plutôt son manque d’utilité. Dans l’état actuel du projet, il semblerait que celui-ci ne présente aucune véritable utilité à l’heure actuelle. En effet, le jeton PERL ne démontre aucune utilité particulière le différenciant de ces compétiteurs, voire même du reste du marché.

En mettant de côté toute les fonctionnalités liées à sa preuve d’enjeu, l’utilité actuelle de PERL est de rapporter des crédits de carbone à ses utilisateurs participant à la gouvernance du projet. Il s’agit d’un élément déjà présent chez plusieurs de ces concurrents, tels que Nat5 et MCOToken.

Ainsi, nous devons nous pencher sur la feuille de route (aussi nommée roadmap) du projet pour découvrir les futures fonctionnalités du projet. Nous pouvons alors souligner plusieurs points qui rendraient le projet bien plus unique :

  • Lancement du registre de compensation des crédits de carbone
  • Lancement de onePERL
  • Activation du staking onePERL
  • Listing sur les DEX
  • Lancement de la subvention onePERL
  • Plateforme NFT de collecte de fonds caritative
  • La possibilité de staker PERL sur sa plateforme NFT
  • Permettre à pCO2 d’être utilisé comme garantie pour des prêts onePERL

Certain de ces objectifs restent évasifs, et le whitepaper ne fournit pas non plus de réponse à ces questions (telles que pour onePERL, dont le whitepaper mentionne l’existence mais ne recense pas encore son utilité). En nous penchant sur ce whitepaper, nous nous apercevons que relativement peu d’informations sur le projet y sont présentes ; il n’y a pas d’analyse de sa compétition, pas de détail technique sur le fonctionnement du token ainsi que de son écosystème, pas de présentation de son entreprise et ni de ces conseillers. Ainsi, le whitepaper s’intéresse principalement à la tokénomie du projet, ainsi qu’à sa plateforme DeFi d’échange, PerlinX.

Le projet a par ailleurs subit un nouveau gain de popularité ces derniers jours, dû à l’augmentation du son cours dans la journée du 21 novembre, passant de 0,07959 $ la veille à 0,1618 $, soit une augmentation de 103%. Classé en 644 position sur CoinMarketCap, le projet reste relativement humble en popularité.

L’explication derrière cette subite croissance reste encore floue, étant donné qu’aucune nouvelle récente à son sujet, du moins de prime abord, pourrait justifier la hausse du jeton.

CoinMarketCap

Analyse de la communauté PERL.eco

Lancé en 2019, PERL.eco présente une communauté assez faible, surtout compte tenu de son âge. Le projet est présent sur trois plateformes de réseaux sociaux :

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Depuis 2017, Dhoulkifli se spécialise dans l'analyse de crypto-projets, notamment les ICO. Il a travaillé pour plusieurs acteurs privés et publics en tant qu'analyste, médiateur, rédacteur et chercheur.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant