Cryptomonnaies : Clap de fin du bear market selon des experts de JP Morgan

Partager l’article
EN BREF
  • Les experts de JP Morgan pensent que la fin des heures sombres ne serait plus trop loin.

  • La fin du deleveraging des plateformes cryptomonnaies entraînerait la fin du marché baissier.

  • Les experts de l'analyse ne partagent pas cet avis et voient BTC tester de nouveaux creux.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Alors que le Bitcoin s’apprête à connaitre la pire clôture trimestrielle depuis 2011 lorsqu’il s’échangeait encore contre 1$, les experts de JP Morgan pensent que la fin des heures sombres ne saurait tarder.

Le Bitcoin et les autres cryptomonnaies se sont installés dans un marché baissier depuis près de 8 mois, passant d’un sommet à 3 000 milliards de dollars vers un creux à 790 milliards au mois de juin. Mais, la question que se posent plus d’un : Est-ce bientôt la fin du cycle baissier?

Dans une note aux investisseurs, les experts de la mégabanque américaine JP Morgan ont fait savoir que la fin du bear market des cryptomonnaies serait pour bientôt. Ils se sont en fait basés sur un raisonnement simple et factuel. La fin “deleveraging” des plateformes cryptomonnaies en difficulté impliquera l’achèvement de la période baissière. Or, selon eux, le plus gros est passé et est à présent derrière nous.

L’argument du deleveraging des plateformes de cryptomonnaies

Revenons en donc aux faits. La détérioration du bear market au cours du mois a entraîné la faillite de plusieurs entreprises avec certaines encore au bord de la faillit et donc le destin est indécis. L’entreprise de Lending, Celsius Network a dû suspendre les retraits sur sa plateforme afin de faire face à une crise de liquidités. Le cours de l’action de l’exchange Voyager Digital a baissé de 60% après des rumeurs de défaut de remboursement du prêt qu’avait effectué Three Arrows Capital.

En ce qui concerne 3AC, la justice britannique l’a placé en liquidation. La plateforme de cryptomonnaies réservé aux institutionnels et traders professionnels Babel Finance connait également des difficultés financières.

Il se trouve que nombreuses de ses plateformes ont entamé un processus de deleveraging (désendettement), soit en essayant de lever des fonds ou en cédant une partie ou l’intégralité de l’entreprise aux investisseurs extérieurs. L’exchange FTX a notamment acheté  14 957 265 actions de l’entreprise Voyager Digital, devenant du même coup, actionnaire majoritaire avec 11,56% des parts de la société.

Selon ce qu’a rapporté le journal CNBC, La crypto bourse de Sam Bankman Fried est toute proche de racheter la plateforme DeFi BlockFi pour 25 millions de dollars. Des rumeurs font croire que FTX projetait également d’acquérir Celsius Network mais que l’opération a finalement été abandonnée en raison d’un trou de 2 milliards de dollars dans le bilan de Celsius.

D’autres venture capital (VC) et mastodontes du secteur ont manifesté leur volonté de venir en aide aux entreprises qui se trouvent au bord de la crise. Le VC le plus connu de la crypto sphère, Andreessen Horowitz avait levé 4,5 milliards à la fin du mois de mai pour investir davantage dans le web 3.

Selon les experts de JP Morgan, le processus de deleveraging ne durera pas longtemps. Le chef stratège de la banque a écrit dans la note : “Le cycle actuel de désendettement pourrait ne pas être très long.”

Que nous disent les experts de l’analyse technique du Bitcoin ?

Alors que le roi des cryptomonnaies a passé près de cinq jours à osciller autour des 20 000 $, il a fini par perdre cette fameuse barre symbolique en chutant vers les 19 122 $ et une légère mèche au-dessous des 19 000 dollars. Cette mauvaise performance relance totalement le débat d’un retour vers les 10 000 $.

Dans un post sur twitter, l’expert il Capo of Crypto note le fait que Bitcoin n’a pas défendu la barre des 20 K$. En conséquence, cela le conduirait vers de nouveaux creux. L’analyste établit un plancher local autour de 16 K$-17 K$, ce, depuis plusieurs semaines.

L’expert néerlandais, Michaël Van de Poppe est tout aussi pessimiste sur l’actualité de la première des cryptomonnaies. Il a même publié ceci sur son compte twitter:

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Passionné de la finance des marchés, Samuel découvre l’univers des cryptomonnaies à la suite du crash de mars 2020. Trois mois plus tard, en exerçant le métier de réacteur news crypto, il a fini par tomber amoureux de cette nouvelle classe d’actif. Il le répète assez souvent : Les cryptomonnaies deviendront l’actif financier par excellence dans le monde de demain.

SUIVRE CET AUTEUR