Visa publie un livre blanc sur l’interopérabilité entre les CBDC et les stablecoins

Partager l’article
EN BREF
  • Visa suggère que les CBDC et les stablecoins devraient être interopérables.

  • L’entreprise a publié un livre blanc intitulé « Canaux de paiement universels » sur le sujet.

  • L’objectif principal du livre est de surmonter les problèmes de scalabilité rencontrés par les réseaux existants.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Visa a publié un livre blanc sur les canaux de paiement universels, un modèle de distribution “en étoile” pour l’interopérabilité entre diverses technologies de registres distribués (DLT).

Sponsorisé



Sponsorisé

Visa, l’entreprise spécialisée en services financiers, a suggéré que les monnaies numériques des banques centrales (CBDC) et les stablecoins devraient être interopérables, selon un livre blanc récemment publié. Intitulé “Universal Payment Channels” (Canaux de Paiement Universels en français), le livre blanc de Visa discute l’idée d’une plateforme d’interopérabilité pour les monnaies numériques, et d’un cadre construit sur diverses technologies de registres distribués (DLT).

L’objectif premier du Universal Payment Channels (UPC) est de faire face aux problèmes de scalabilité rencontrés par les réseaux existants. Visa propose “un mode de paiement en étoile”, qui fonctionnerait de la même manière que les solutions d’interopérabilité existantes. L’UPC demande aux expéditeurs d’ouvrir un canal de paiement unique avec un hub, qui gère ensuite la transaction avec différents services.

Sponsorisé



Sponsorisé

La demande de transaction est acheminée via des nœuds intermédiaires, qui finissent par atteindre l’adresse de destination. Le livre indique que ce modèle permet une meilleure disponibilité du réseau.

Visa décrit également plusieurs cas d’utilisation de l’UPC, y compris les paiements transfrontaliers pour les CBDC et une marketplace pour les cryptomonnaies. Pour le premier cas, Visa imagine un système à deux niveaux, où plusieurs CBDC auraient différents registres connectés par le bais du hub UPC. En ce qui concerne la marketplace, le hub UPC pourrait agir comme un pont entre les stablecoins réglementés.

Le livre laisse aussi place à des questions futures comme les transactions simultanées et la confidentialité. Le problème auquel l’UPC est confronté dans sa forme actuelle au niveau des transactions, est que ces dernières doivent être traitées en série, c’est-à-dire l’une après l’autre. L’objectif est de permettre une parallélisation maximale des transactions afin que plusieurs paiements soient effectués simultanément.

En ce qui concerne la confidentialité, le Hub UPC est le seul à avoir accès à toutes les informations de paiement. Les tiers, eux, ne voient que les montants finaux. Visa a l’intention de se concentrer sur les paiements hors chaîne qui protègent la confidentialité.

Visa mise sur la technologie blockchain

Visa a initialement rejeté les solutions de paiement basées sur la blockchain, bien que l’entreprise ait ensuite changé d’avis sur le sujet. Depuis deux ans, l’entreprise consacre de plus en plus de temps et d’efforts au développement de nouvelles solutions. Elle dispose aujourd’hui de sa propre équipe de développement blockchain, et collabore également avec les acteurs du secteur pour différentes raisons.

Parmi les dernières initiatives de Visa, figurent les tokens non fongibles avec l’achat de son premier NFT, un CryptoPunk de 150 000 $. Visa a également lancé une carte de crédit de récompense crypto en collaboration avec BlockFi.

Il semble que Visa est bien consciente des avantages de la technologie blockchain et de ses niches. Les nouveaux projets que l’entreprise chapeaute indiquent qu’elle souhaite garder sa position de leader au moment où les nouvelles technologies commencent à bouleverser le monde de la finance.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant